AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Teddy [Terminé]

 :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées
avatar
Teddy
Nouvel arrivant
Messages : 24
Date d'inscription : 19/12/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Déc - 2:26

Âge : 5 ans, bientôt 6 !
Groupe : Solitaire...
Nationalité/origines : Anglaise !
Immunisé : Je ne sais pas...c'est compliqué tout ça...
Situation conjugale : J-je n'ai pas encore de chéri...Je suis une petite fille...
Situation familiale : Orpheline
Place dans le clan/tâche : Je suis sage et je fais des dessins ?
Arme : Euh....Mon doudou ?

Carnation : Blanche
Taille : Oh ! je suis petite de taille...maman disait que je faisait 1m05 je crois...
Corpulence : Je suis comme une petite fille normale, ni trop maigre, ni trop grosse...comment on dit déjà ?
Cheveux : Mes cheveux sont de la même couleur que le chocolat ! je les laisse pousser comme Princesse Raiponce ! Mais pour l'instant ils tombent à peine à la moitié de mon dos..
Yeux : Bleu gris !
Style vestimentaire : Simple et bien chaud. Souvent vue avec une robe de lin blanc, un gilet rose et une écharpe rouge bien trop grande avec des petits souliers noir et des chaussettes blanche. Elle possède aussi un petit sac à dos lapin qu'elle transporte partout avec elle.
Signe distinctif :....

ft. Tiny Mikasa Ackerman de Shingeki no Kyojin
Théodora Jane Lewis A.k.a "Teddy"  
Que pourrais-je vous dire sur notre petite anglaise de 5 ans, à part que c’est un vrai petit ange sur terre ? Gentille, souriante et câline, on ne pourrait croire qu’il existait encore une telle boule d’innocence après ces trois dernières années. Ses parents l’ayant bien élevé, elle fait preuve d’une politesse sans pareille envers chaque personne qu’elle rencontre et ne fera jamais preuve de violence quelconque. Bien sur, lors de vos premières rencontres, elle se montrera timide et un peu craintive mais ne vous en faites pas, si vous lui montrez qu’elle n'a rien à craindre auprès de vous et que vous êtes gentil, elle vous prendra pour son deuxième doudou et aura tendance à se cacher derrière vous si quelque chose l’effraie. Comme tout enfant de son âge qui se respecte, elle possède une imagination débordante qu’elle nourrit avec de beaux contes de fées (son livre favori étant son petit livre d’images qu’elle ne quitte jamais) et des rêves éveillés aussi doux et parfumés que de la barbe-à-papa. D’ailleurs, une petite boîte à crayon et quelques feuilles blanches l'occupent pendant des heures au cours desquelles, elle se mettra à rêvasser de princesses, sorcières et compagnie. Bien sage, elle n’est pas le type d’enfant à bouder en allant se brosser les dents ou encore à aller prendre un bain. Par contre, ses nuits sont souvent peuplées de cauchemars et elle risque d’avoir trop peur pour aller dormir toute seule (ce qui est totalement normal pour une enfant jetée dans un monde aussi horrifique et chaotique que nous avons actuellement). cette petite fille a aussi la particularité d’être très expressive. Ce n’est pas vraiment difficile de savoir ce qu’elle pense où ce qu’elle ressent et a la capacité, qui est bien coutume des enfants, de passer du rire aux larmes en rien de temps. Un conseil : ne jamais arracher le doudou de cette petite. Pourquoi ? Vous ne voudriez quand même pas la voir pleurer de manière inconsolable quand même...
Il faisait froid dans l’appartement vide et quasi détruit situé en plein coeur du XIe arrondissement de Paris. Il faisait actuellement nuit et l’absence d'électricité rendait l’endroit encore plus  inquiétant et peu sûr. La femme brune, assise et adossée contre un mur, essayait de garder un certain calme. Cela faisait maintenant 3 ans que sa vie avait basculé en un cauchemar sans fin. Elle respirait bruyamment, on pouvait entendre des râles et des bruits inhumains autour de l’immeuble. Elle n’avait cependant pas à s’en faire, elle était au 5e étage..”ils” ne pouvaient l’entendre….si ? Elle déglutit, sa gorge sèche lui procurant une certaine douleur lorsque le petit amas de salive descendit le long de son oesophage. Il fallait qu’elle soit forte, même si l’envie d’utiliser ce bout de verre tranchant qu’elle fixait depuis une heure pour se trancher la jugulaire lui démangeait l’esprit. Non, il fallait qu’elle réussisse, qu’elle soit forte pour “elle”. Son regard fatigué se posa sur la petite fille endormie à ses côtés. Sa fille. Le dernier membre de sa famille qu’elle avait près d’elle. Où étaient les autres ? Judith, sa première et grande fille avait disparu depuis 1 bonne semaine en cherchant des vivres...Will est cher et tendre était parti depuis 2 ans au moins. Il devait être mort. Il était mort. Théodora était la seule qui lui restait. Elizabeth tendit une main faible, sale et peu sûr d’elle pour caresser les doux cheveux de l’enfant. Celle-ci avait un visage serein, sûrement bercée dans un monde enchanteur. Un monde beaucoup plus beau que cet univers chaotique qui les entourait. Elle était si petite...lorsque tout à basculé, elle avait à peine deux ans. C’était un miracle qu’une si petite fille soit encore en vie après tout cela. Pouvait-elle dire que c’était grâce à elle, sa bienveillante maman ? Devant sa fille, elle gardait toujours un sourire rassurant, le sourire qu’une maman revêtait lorsque ses enfants avaient fait un mauvais rêve. Mais en réalité, elle n’avait envie que d’une chose > La mort. Combien de fois, elle avait essayée d’en finir ? Combien de fois, elle regardait ses filles dormir  et caressait leur fine gorge, ne sachant que faire, hésitant entre les étrangler puis se tuer ensuite ou les laisser vivre une nouvelle journée torride , tiraillée entre la faim et la peur. Après tout ce monde avait plus d’avenir. Plus de futur. Mais elle n'avait jamais eu le courage d’en finir. Qu’aurais fait Will à sa place ? Il aurait su quoi faire lui, jamais de telles pensées l’auront effleuré. Elle ramena ses jambes contre sa poitrine et cacha son visage entre ses bras pour pleurer silencieusement. C’était une mère horrible. Son esprit vagabonda, elle se voyait là, quand tout était normal, avec ses filles et son mari. Au parc entrain de prendre un bain de soleil avec Will, une canette de soda à la main, les gâteaux qu’elle faisait le mercredi après-midi avec Judith. La découverte de sa deuxième grossesse, l’accouchement est tout ce qui s'ensuivit. Les premiers pas de Teddy, ses premiers mots, sa première fois à la maternelle...Tous ces souvenirs ne firent qu’accentuer ses sanglots étouffée. Elle voulait tout recommencer, elle voulait le revoir tout excité quand il lui avait annoncé qu’ils quitteraient leur douce Angleterre pour Paris, derrière les fourneaux de leur café qui venait à peine d’ouvrir pendant qu’elle s’occupait des commandes, revoir ses cheveux blonds ondulé parfaitement coiffé, son sourire si doux et si gentil. Théodora avait le même sourire, Judith avait ses cheveux. Elle se revoyait avec lui, tous deux au lit après une tendre nuit d’amour, entrain de lui dire qu’elle crevait de retourner en Angleterre. Cette fois aussi, il ne l’avait pas écoutée, il aimait tant Paris alors qu’elle détestait cette ville. Après un petit moment, qui semblait durer une éternité, elle se calma et gardait sa tête enfouie. Elle allait commencer à s'assoupir lorsqu’elle entendit un “bruit”. Elle se redressa tel un diable en dehors de sa boîte, attrapant le morceau de verre, non sans y enrouler son pauvre mouchoir en tissu, seul souvenir encore “intacte” de leur ancienne vie. Teddy dormait toujours aussi paisiblement, sa mère s’assura une dernière fois que rien n’irait près de son enfant avant de s’approcher vers la porte…
On ne savait jamais ce qui pouvait arriver, on n'était jamais trop prudent.
Elizabeth, son pauvre morceau de verre en main, avança un peu plus. Le bruit se rapprochait de leur abri. Elle pourrait rester là et attendre, mais si cette “chose” ou personne décidait de les attaquer, elle ne pourrait rien faire pour elles. Elle prit son courage à deux mains et ouvrit la porte en bois tout doucement. Très doucement. Une fois hors de l’appartement parisien, elle prit soin de bien refermer derrière elle. Il ne fallait pas que quoi que ce soit approche la petite fille qui dormait au fond du petit 4 pièces. L’anglaise descendit l'escalier, prête à tout. Mais….était-ce une si bonne idée de laisser Teddy toute seule ??

-Où est Maman ?"

L’enfant s’était réveillée quelques minutes plus tôt et après être complètement sortie de sa torpeur, elle s’était aperçue que sa maman n'était pas là. Elle avait son lapin en peluche qu’elle serrait contre elle tout en parcourant la pièce des yeux. La petite fille se releva et se mit à marcher en direction de la pièce principale. Personne. Elle l’avait bien appelée plusieurs fois, mais seule sa petite voix résonnait dans l’appartement. Sa maman l’avait abandonnée ?? Elle retourna sur le petit tas de linge sale sur lequel elle avait dormi. Ses petites lèvres tremblaient et de grosses larmes roulèrent sur ses joues à cette pensée. Pourquoi ? Est-ce qu’elle avait été vilaine ? Elle serrait toujours aussi fort son doudou quand son regard s’arrêta sur son petit livre d’images. Teddy le prit faiblement et regarda les pages. Elle s’arrêta sur l’illustration de la princesse qui devait aller retrouver le roi et la reine dans un joli monde fleuri. La petite renifla et une autre pensée lui traversa l’esprit. Bien sur que sa maman ne l’abandonnerait pas ! Elle était partie chercher quelque chose de bons à manger, mais qu’elle s’était perdue ! Dommage que Judy ne soit pas là encore. Teddy prit son petit sac à dos lapin, c’était à sa grande soeur avant la venue des méchants malades et elle le lui avait donné pour son 5e anniversaire.Teddy adorait les lapins. Le sac en main, elle y rangea son petit livre abîmé et sortit sa petite brosse pour se démêler les cheveux. C’était dur, mais elle faisait de son mieux. Une fois finie, elle remit sa brosse en place dans son cher petit sac qu’elle enfila sur ses petites épaules, mit sa longue écharpe rouge et saisit Lapinou dans ses bras. Vu que Judy n'était pas là, Teddy devait se débrouiller tout seul et retrouver maman ! Et puis, si elle se cachait assez bien et ne faisait pas de bruits, les méchants malades ne la trouverons pas, c'était sa maman qui lui avait dit et maman ne ment jamais !
Elle se hissa sur la pointe des pieds pour ouvrir la porte en bois. Tout en serrant sa peluche, elle descendit doucement les escaliers et sortit au dehors...

Pseudonyme : Teddy *tousse*
Âge : Je vous laisse deviner T^T
Blabla : Prout de licorne salé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Déc - 17:03
Oy !

Tout est parfait, si ce n'est qu'on est obligé de faire 'houuu trop mignonne' en lisant ta fiche ! Je t'ajoute ta couleur rouge. Pense à passer par le bottin des avatars et encore bienvenue.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées-
Sauter vers: