AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Paris :: Le reste de Paris :: Les ruines Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après la réunion [PV Opaline]

 :: Paris :: Le reste de Paris :: Les ruines
avatar
Kurt
Rescapé
Sam 22 Déc - 9:50
Kurt
La réunion terminée, le fait de chasser était plus que bienvenu pour Kurt, ça lui évitait de penser que c'était en partie de sa faute si Catherine avait disparu. Cristalliser sur l'ancienne alpha n'était pas la meilleure idée de l'année mais il aurait du faire quelque chose au lieu de gagner peu à peu la confiance de sa supérieure. Ce qui était fait était fait, il fallait laisser le passé derrière soi mais quelque part, le nouvel alpha redoutait le moment où il serait seul, avec lui-même.

Le chemin jusqu'à leur destination fut assez rapide, la meute se déplaçait avec aisance dans cet environnement chaotique, alliant discrétion et efficacité. Opaline était dans son dos, représentant à la fois son dernier rempart contre une éventuelle agression qui serait particulièrement sournoise, et étant aussi de fait la mieux placée pour le poignarder. Le mâle n'avait pas eu l'intention d'humilier sa beta, juste rappelé qui était le supérieur de qui mais entre les intentions et les actes, il pouvait y avoir un gouffre et la jeune femme pouvait très bien se sentir vexée. Or, pour raison dont la logique lui échappait, il avait du respect pour cette louve.

Ils étaient presque arrivés devant un immeuble en ruine qui aurait de fait mérité un bon ravalement. Non, il aurait mieux valu le détruire pour en construire un nouveau. Un homme passait au premier étage, faisant sa ronde de l'immeuble et scrutant donc les environs avec un ennui évident. Il mettait à peu près cinq minutes pour en faire le tour, ce qui aurait pu être amplement suffisant mais on ne se laissait pas prendre entre deux feux. Du moins, pas en temps normal mais Kurt avait un plan. Il faisait signe à la meute de s'arrêter avant de se souvenir que la plupart des loups ne connaissaient par le langage corporel des commandos. Son éducation militaire avait encore tendance à déteindre sur lui. Néanmoins, ils le voyaient s'immobiliser alors ils faisaient de même.

"Je vais fais un topo rapide. Un petit groupe de quatre femmes et deux hommes ont stocké une grande quantité de nourriture la dedans. D'après ce que j'en en ai vu, ce sont les femmes qui commandent. Les affronter n'est pas une option sinon je les aurais soulagés de leur fardeau alimentaire moi-même."

Il était inutile de préciser qu'il n'aurait pas porté tous les victuailles sur son dos et que des vautours auraient pu tout voler, le temps qu'il revienne avec la meute.

"Se battre dans un tel endroit risque de surcroît d'attirer un paquets d'indésirable, nous allons donc ruser."

Il n'y aurait pas de concertation, sur le terrain, le chef donnait des ordres, l'hésitation pouvait les tuer tous. Trop de chefs ne voyaient en leurs subordonnés que des pions facilement sacrifiables et remplaçables. Malheureusement, en voulant sauver tout le monde, il y avait des moments où il ne pourrait sauver personne mais ils étaient loin de ce cas de figure. Kurt désignait tour à tour la moitié des effectifs.

"Vous sécurisez le périmètre extérieur de l'immeuble, gérez les infectés. S'il y en a trop, envoyez le signal et prenez de la hauteur."

Les loups pouvaient toujours se sauver par les toits. Ce n'était pas de la couardise mais une prudence élémentaire dans ce monde ou les contaminés avaient tendance à devenir rapidement une masse plus que difficile à éliminer.

"Si vous entendez notre signal, ça voudra dire qu'il faudra frapper vite, fort et évacuer encore plus vite. Cette bande a tué un loup récemment, on va donc les buter tous mais on ne peut pas lancer un assaut frontal parce qu'il en suffira d'un seul pour détruire leurs vivres. Cet endroit était déjà un squat avant. On y venait s'y rouler des pelles, ça m'a donné une idée."

Tout le monde l'écouterait mais Kurt s'adressait à se beta en la regardant droit dans les yeux à partir de ce moment.

"Opaline, tu vas faire l’appât mais tu ne seras pas seule cette fois et tu vas diversifier ton registre. Choisis un loup et entre avec lui de façon pas spécialement discrète, assez pour attirer l'attention de cette pseudo sentinelle. Il faudra donc que vous soyez vraiment bruyants. "

Un gloussement, juste un, il y a de la retenue pour le chef, c'est bien.

"Vous rentrez, vous verrez un canapé, il n'est plus de la première fraîcheur mais il est toujours là. Vous vous brossez mutuellement les dents, je ne te fais pas un dessin mais il est important que tu sois la dominante, et ça devrait les attirer tous. On bute l'ersatz de garde, on les bute tous, on prend la boustifaille et on rentre fissa."

Le jeune homme concluait ainsi :

"Tu choisis ton assistant buccal et tout le monde se met en place."

Un plan subtil et efficace, meilleur que de foncer dans le tas et de tout perdre !


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le reste de Paris :: Les ruines-
Sauter vers: