AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Iris Salem [terminé et corrigé]

 :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées
avatar
Iris Salem
Rescapé
Localisation : Un Endroit Sombre
Dim 26 Aoû - 3:16
Iris Salem

Âge : 21ans
Groupe : Les solitaies
Nationalité/origines : Franco-Japonaise
Immunisé : N'a pas envie de la savoir
Situation conjugale : N'a besoin de personne
Situation familiale : La dernière de sa famille encore en vie
Place dans le clan/tâche : Fouilleuse, fouineuse,
Arme : Un cran d'arrêt rouillé et un Berreta avec 4-5 balles

Carnation : Pâle avec quelque tatouages
Taille : 163cm
Corpulence : Rachitique
Cheveux : Mi-long d'un noir corbeau
Yeux : Marron très fonçés
Style vestimentaire : N'a pas souvent changé de fringues depuis ses tenues de club de punk
Signe distinctif : Hormis ses tatouages, elle porte un maquillage voyant malgré l'apocalypse notamment du rouge à lèvres

ft. ... de ...
Salem Iris
Iris est une enfant de la rue, bien qu'elle aie eue des parents plutôt aisés, elle a appris très vite à se débrouiller toute seule, que ce soit dans le bricolage, le vol, l'intimidation, elle peut survivre seul sans problème. En revanche elle est médiocre dans toute formes d'interactions sociale, la négociation ou la diplomatie ne sont pas des domaines dans lesquelles elle excelle.
En combat sa corpulence très fine et ses vêtements sombres lui donne un avantage très net dans la dissimulations, elle peut s'approcher de n'importe quel ennemie pour lui planter un couteau dans le dos, mais aussi pour esquiver des combats qui pourraient être trop risqués et pour fouiller et voler des ressources sans se faire repérer. Mais n'importe quel combats de force la désavantage, sa corpulence devient une faiblesse au combat rapproché et pour n'importe quel tâches qui nécessite de la force.
Ensuite Iris n'a que très peu d'attaches pour les autres, elle reste très terre-à-terre et son moral ne sera affecté que par des chose matérielle comme le manque de nourriture ou un nombre de zombies, la mort de quelqu'un ou la solitude ne l'affecteront pas du tout. Sauf qu'elle donc tendances à provoquer n'importe qui et trouveras en la plupart des survivants qu'elle rencontreras des ennemis plutôt que des amis.  
"Quoi ? Tu veux quoi ? J'ai rien à te raconter !"

*Tend un paquet de cigarettes*

"Hein ? Qu...? Bon vu que t'insiste je vais te la dire, j'ai rien d'autres à foutre maintenant.

En vrai, je suis pas née en france,je viens du japon, enfin c'est ce qu'on m'a dit j'ai jamais foutu les pieds autres part qu'ici. Mon père était japonais mais lorsque sa boite a ouvert une filiale en france, il a pris le poste. Il a rencontré ma mère à la fac lors de ses cours pour "apprendre la france" qui disait. Il avait 40 piges alors que ma mère en avait à peine 20, tu vois le tableau? Il parait que c'est à cause de ça que j'ai jamais vu ma famille du pays.

*Allume une cigarette et la porte à ses lèvres*

Bref, ensemble il on eut 3 enfants... enfin 4 mais le premier est mort en couche, ça a tellement déchiré mes vieux qu'ils voulaient plus perdre un gosse de vue, ils voulaient les garder aussi près d'eux qu'ils pouvaient. C'est là qu'on arrive, il y avait d'abord Mark, jamais pu l'encadrer celui la. Lui il était "doué", genre il ramenait des bonnes notes, il avait plein de potes bon chic bon genre, il faisait du sport en club, un lèche cul de première en gros. Puis il y avait Antoine, lui il était chiant, c'était pas quelqu'un de sympa mais comparé à l'autre con, il était plus cool. Il était plutôt du genre studieux, renfermé, un peu nerd,comparé à mark il l'a ramené pas tout le temps.

*Souffle une grande bouffé de fumée*

Puis il y a eu moi, j'étais le premier échec de la famille, d'abord parce que j'étais une meuf et pas un autre gars. Il y avait déjà un problème, mais personne auraient pu deviner toutes les emmerde qui vont suivres.

Comme je te l'ai dit les gars étaient sérieux pour leurs études, pas moi, j'ai jamais pu blairé une salle de classe de ma vie. En primaire ça allait, mes darons me foutaient une claque et ça repartais. Mais au collège et au lycée, je leur en fais bavé. J'ai fait quasiment toutes les conneries possible. C'est aussi à ce moment là que j'ai commencé à fréquenté la rue et ses enfants, et ils m'ont appris plein de trucs pour me démerder tout seul, j'ai appris plus de choses utiles à traîner les rues de ma villes qu'à rester le cul assis sur une chaise. évidemment, mes vieux étaient pas joisses, eux aussi ont tout essayé pour enter de me calmer: les scouts, les camps de vacances, les psy... Rien a marché et ils ont laissé tombés.

*Tapote sa clope pour enlever la cendre*

Après ça s'est calmé, j'ai trouvé des petits boulots pour pouvoir me barrer de chez mes vieux. Ils voulaient pas mais bon ils étaient tellement désespérés qu'ils m'ont pas retenu. Et c'est là que tout change, aux infos ils parlaient d'épidémies, de patients qui se relevait... moi j'en avais rien à foutre mais j'avais des potes qui étaient dans un trip genre survivaliste et eux ils se préparaient à quelque chose. ils m'on convaincue de les rejoindre et j'ai atterri dans une sorte d'appart/bunker qu'ils avaient aménagés.

*écrase la fin de sa clope*

Et là tout bascule, les rues sont envahies de ces trucs à moitié crevés, on croise plus grand monde en générale, on se coupe de tout. Sauf que moi je voulais partir, genre loin là où il y avait personnes, ça aurait été plus sûr. Alors je suis partie, lors de mon tour de garde, quand les autres pioncaient j'ai pris mes affaire et je me suis cassé. Sauf que y avait plus une route de praticable à cause des connards de morts; j'ai dû traîner, fouiller les quartiers pour m'enfuir et quand je suis arrivée sur un toit d'immeuble pour regarder ma route j'ai rien vu à l'horizon. Tu sais quand tu regarde au loin tu vois quelque trucs surtout quand t'es en hauteur, genre une colline, une bagnole mais là rien, que de la fumée et des ombres qui bougeaient lentement au loin.

Alors j'ai rebroussé chemin et j'ai essayé de revenir au bunker. Quand je suis arrivée devant le HLM où se trouvaient le bunker j'ai juste vu le bâtiment qui vomissait des zombies comme si il en produisait, il y avait pas une entrée qui était pas muré par une légion de zombies.

Je ne sais pas si certains de mes potes s'en sont sortis, en tout cas j'en ai jamais recroisés et c'est là que j'ai commencé à errer dans la ville, à chercher des trucs pour survivre dans les apparts que les zombies ont pas envahies, à fuir les hordes qui déferlaient dans les rues et à se cacher des bombardements d'on ne sait quel pays. C'est pour me cacher des bombes que je suis descendus dans les catacombes, ça me faisait flippée de me retrouver là, six pieds sous terres entourée de murs qui abritaient des os et des cranes pendant que les morts se pavanaient au dessus de ma tête, j'y suis jamais redescendus depuis, je préfère esquiver les avions plutôt que de me retrouver là dessous. En vérité, après être revenus au bunker du HLM pour voir qu'il était infesté de zombies, j'ai cherché un endroit pour crécher, pendant que je cherchais, je suis tombée sur une sorte de ville comme celles qu'on dans les reportages dans des pays pauvres.

C'était le bidonville, c'était pas la grande classe, loin de l'appart/bunker, loin du pavillon de mes vieux, mais assez sûr pour pouvoir y rester, enfin tant que tu bois ou mange rien qui vient du coin. J'ai appris qu'il y avait eu une sorte d'épidémie qui s'était répandu et que une scientifique d'un autre clan était venu. Bref tu demanderas aux gens qui était là avant moi ils en savent plus, moi j'ai juste construit ma cabane, l'administration de la ville est quasiment inexistante donc j'ai pas eu de mal à m'installer. Personne ne s'adresse la parole dans le coin, en vrai on se méfie de tout le monde, ça m'arrange je comptais pas devenir amie avec les gens du coin. Je dors la nuit et la journée je fouille la ville pour trouver de quoi survivre. Personne me fait chier et tout le monde reste dans son coin, c'est parfait.

*Rallume un autre clope*

Et j'en suis là,rien de plus à ajouter. Et toi ? Hein ? Répond quand je te cause ! Putain il s'est vraiment endormis !

*Fouille le gars et s'enfuie*

De toute de façon un mec qui veut me connaitre est forcément taré !

Pseudonyme : Iris Salem
Âge : 17ans
Blabla : C'est ma première fois sur un forum RP, désolé d'avance. (PS:je n'ai pas tenté de reproduire le personnage de l'image, je me suis juste dit que ça collé bien à l'histoire)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Epidémie
Modérateur
Lun 27 Aoû - 8:08
Epidémie
Hey bonjour et bienvenue à toi !

Déjà, merci d'avoir choisi notre forum comme première expérience, j'espère que ça te sera agréable ! Pour ton pseudo, on te le modifiera pour que ça soit le nom de ton personnage d'ici peu, ne t'en fait pas :D

Ensuite, il va y avoir un petit problème avec ta fiche.. C'est le lieu où vit ton personnage. En effet les catacombes, c'est un lieu très hostile déjà dans le monde réel, des tas de gens s'y perdent et c'est un véritable labyrinthe, alors imagine avoir des zombies à gérer avec en plus de ça la la faim, la soif, le manque de confort, la fatigue.. Une personne seule ne pourrait décemment pas y vivre et c'est même un lieu que bon nombre de survivants évitent de manière générale. Les risques de s'y perdre et, par extension, de mourir sont bien trop élevés..

A cause de ce détail, on ne peut pour le moment pas te valider. Après si tu veux absolument que ton personnage vive en solitaire dans des galeries il y a toujours le métro. Toutes les lignes ne sont pas forcément occupées par la Citadelle. Il doit rester un certain nombre de galeries " inoccupées " beaucoup moins hostiles. Ce choix de lieu serait beaucoup plus plausible à notre sens..

D'autant plus que pour le reste de ta fiche, le caractère et le physique, on a rien à redire ! Courage ! Tu y es presque <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Iris Salem
Rescapé
Localisation : Un Endroit Sombre
Mer 29 Aoû - 1:11
Iris Salem
merci pour le pseudo, j'ai modifié l'histoire en espérant que ce soit plus cohérent.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Epidémie
Modérateur
Mer 29 Aoû - 10:29
Epidémie

Validée !

Bienvenue !

Bon, tout me semble cohérent et correct, le fait que ton personnage réside maintenant au bidonville de Paris est déjà plus plausible que les catacombes ! Du coup, je te valide et je te rajoute ta couleur rouge.

Maintenant que tu es validée, tu peux regarder la zone des demandes de RP pour trouver un partenaire de RP.

Bon jeu à toi !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Iris Salem
Rescapé
Localisation : Un Endroit Sombre
Mer 29 Aoû - 23:38
Iris Salem
merci beaucoup ! :)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anna Walker
Rescapé
Ven 31 Aoû - 22:30
Anna Walker
Wouaaaaah ! Tu as choisi de représenter Nana Osaki, c'te classe ! C'est un de mes mangas favoris, bon choix. ;)

Et surtout, bienvenue à toi ! :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Iris Salem
Rescapé
Localisation : Un Endroit Sombre
Ven 31 Aoû - 22:33
Iris Salem
En vrai quand j'ai crée la fiche j'avais pas regardé l'animé, je me disais juste qu'elle avait la classe et qu'elle collait bien physiquement.
Mais t'inquiète, maintenant je regarde nana et effectivement elle est géniale <3


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées-
Sauter vers: