AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Paris :: Le XIIème arrondissement :: Hôpital Rothschild Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une mission qui en cache une autre [Alyce et Raquel]

 :: Paris :: Le XIIème arrondissement :: Hôpital Rothschild
avatar
Raquel Reyes
Rescapé
Ven 10 Aoû - 15:24
Raquel Reyes
Une mission qui en cache une autre

Raquel

Alyce

J'avais menti, oui, menti délibérément au conseil. Enfin, peut-être pas entièrement, il nous manquait effectivement un peu de matériel, mais pas au point de prendre des risques en lançant une mission dans un hôpital. Mais il le fallait, je devais me rendre dans cet endroit. Depuis que j'avais partagé de nombreuses hypothèse avec Abigail, je me devais de suivre ces pistes. Il en valait pour nos recherches.

Comme toujours, j'eus deux autres militaires en renfort. Mais pas Morgane cette fois, elle était déjà affectée sur une autre mission. Dommage, j'étais sûre qu'à elle j'aurais pu en parler avec toute franchise. Mais bon, j'avais tout préparé pour ces deux là. Une fois arrivé à l'hôpital qui était lugubre et sombre, nous avons tous les trois sortis nos lampes torches et nous tenions fermement une arme dans l'autre main. Les hôpitaux étaient connus pour avoir un bon nombre d'infectés. Je me suis tournée naturellement vers les deux autres et je leur ai dit alors :

"-On va se séparer pour aller plus vite ! plus vite ce sera fini et plus vite nous sortirons de là ! On se retrouve ici dans deux heures. Vous avez bien votre liste de ce que nous avons besoins ?"

Les deux hochèrent la tête et tandis que l'un s'avança dans un couloir et l'autre prit l'escalier, je me suis approchée du plan. Je devais trouver l'endroit où ils faisaient l'enregistrement de tous les patients, j'avais des dossiers et un appareil à récupérer pour mes recherches. Mon regard se posa alors sur une pièce qui semblait prometteuse, mais qui se trouvait au sous-sol. Je n'ai pu m'empêcher de soupirer. Pourquoi les choses ne pouvaient pas être simples pour une fois ? Mais bon, il le fallait.

Déterminée, je me suis dirigée vers les escaliers, mais contrairement à mon coéquipier, je ne suis pas montée. Non, éclairée par ma seule lampe, je descendis vers le niveau inférieur. Celui qui n'avait pas de fenêtre et qui donc serait dans le noir total.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le XIIème arrondissement :: Hôpital Rothschild-
Sauter vers: