AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Bureau :: Les survivants :: Les prédéfinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Sarrah
Membre
Messages : 53
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Déc - 21:49
ft. ... de ...

Annaëlle


Sarrah
23 ans
Coéquipière

</>


Personne mystère
?
?

NOM
Prénom
Âge
Relation

Âge : 25 ans.
Clan : Citadelle
Nationalité : Française
Situation conjugale : Relations libres et multiples.
Situation familiale : Mystère.
Tâche dans le clan : Agent du Service de Sécurité
Arme : Deux dagues.
Carnation : Blanche.
Taille : 1m70.
Corpulence : 50kg.
Cheveux : Bruns arrivant à l'épaule quand ils ne sont pas rassemblés en un chignon lâche.
Yeux : Bruns/noisette.
Style vestimentaire : Un imper noire qui la quitte très rarement. Des vêtements noirs et sobres.
Signe(s) distinctif(s) : Son imper noir.

-Vous demandez son histoire ? Bon courage alors ! Cela fait un an que nous nous côtoyons et j’en sais très peu.

-Il est sûr qu’elle soit française, descendante d’une famille d’immigrée des pays de l’Est. Je ne sais pas ce qu’elle faisait avant d’atterrir à la Citadelle. Elle parle peu.

-En tout cas, elle sait se battre. Elle est froide, très intelligente, parfois vicieuse. En vérité, c’est une personne effrayante. Il y a une lueur dans ses yeux qui parfois ressurgis et qui me hérisse le poil. Ce visage est un masque mystérieux et lisse. Difficile de deviner ce qu’elle pense ou ressent.

-En contrepartie, c’est quelqu’un de fiable et d’efficace. Je ne sais pas où la Citadelle l’a recruté, mais tant mieux. Nous nous complétons bien. Peu de mots fusent entre nous sur le terrain. L’essentiel est seulement dit et compris de nous deux. Je me charge le plus souvent du corps-à-corps et elle me soutient à l’arrière avec ses poignards.

-Une fois, après une intervention assez musclée, elle m’a raconté être à la recherche de quelqu’un. Une photo dans la main, les yeux dans le vague, elle chuchotait plus qu’elle ne parlait. Je ne sais pas s’il s’agissait de quelqu’un de proche ou un ennemi… Mais c’était un homme qui y figurait.

-Il faudrait que je l’entraîne au bar un soir… Cette fille m’intrigue. Il n’y a pas que moi. Elle exerce un singulier charme sur son environnement immédiat. Seulement, on se heurte tous à un mur.

-Quel que soit son passé, ses motivations, elle a l’air assez torturé, mais reste un excellent élément au sein du Service de Sécurité de la Citadelle

Compléments d'informations et exigences:

- Annaëlle est une séductrice : elle est magnétique, quelque chose en elle électrise et attire tout en mettant mal à l'aise. On ne sait pas pourquoi elle attire autant parce qu'elle possède quelque chose d'un poil terrifiant dans sa façon d'être. La manière dont elle vous regarde, la froideur qu'elle dégage... On ne sait pas. En aucun cas, elle est peut-être qualifiée de personne rentre dedans ou d'aguicheuse. Annaëlle est quelqu'un de meurtri et de très solitaire. Peu de personnes osent lui parler, personne n'agit avec elle de manière chaleureuse ou amicale. Elle n'a pas toujours été aussi seule ni d'une certaine manière aussi inhumaine. Elle a été réservée, mais quelque chose s'est passé. Et depuis elle a beaucoup changé. Elle sait qu'elle est magnétique et en profite d'une certaine manière pour combler un manque de lien avec l'autre. Elle n'est pas contre une relation longue, mais a depuis longtemps abandonnée : ce n'est pas forcément de son fait, mais la plupart du temps les personnes avec qui elle couche s'en vont sans rien dire une fois la nuit passée et ne reprennent plus contact. Elle y est habituée même si elle se sent d'autant plus vide et seule. Elle n'est pas une dragueuse dans le sens du terme : elle saute sur les occasions qui se présente à elle.

-Annaëlle est quelqu'un de distinguer dans son apparence (comme elle ne parle pas beaucoup). Elle prend soin d'elle, garde son calme en toute circonstance. Son port de tête est altier, sa démarche assurée non dénuée d'une grâce de danseuse. Certains gestes d'elle traduisent son appartenance à un milieu social aisé et elle a sans doute reçu une éducation stricte.

-
Annaëlle est quelqu'un d'assez effrayant. Comme indiqué plus haut, il est difficile de savoir pourquoi. Ça fait partie d'elle, peut être même que ça la définis puisque si elle fait partie du service de sécurité de la Citadelle, ce n'est pas pour rien. Son histoire de meurtrière peut tenir la route, mais je pense que soit on l'y a poussé, soit elle a tellement été poussée dans des retranchements que certaines barrières morales qu'elles pouvaient posséder se sont brisées. Peut-être même que le calme olympien qu'elle affiche lui paraît une absolue nécessité pour éviter qu'elle dépasse une ligne rouge et que ses démons ne prennent le dessus. De fait, Annaëlle répondra à la provocation par un silence persistant, elle fera tout pour garder le contrôle sur elle-même et ses sentiments parce qu'elle sait ce qui se passe si ce n'est plus le cas. Elle usera d'une violence calculée et maîtrisée en toute circonstance sauf si elle est hors d'elle. Pour qu'elle se mette en colère, il faut vraiment y aller et c'est extrêmement rare. Les conséquences sont désastreuses et souvent terribles. Il s'ensuit pour elle une période où elle est au plus bas moralement, car peut-être revoit elle certaines choses qu'elle ou faire dans le passé ou certains événements. En fait ce qu' Annaëlle a le plus peur, c'est d'elle-même. Elle pense d'ailleurs que pour soigner son mal, il faut qu'elle retrouve une personne de son passé responsable de son état. Souvent, on la retrouve les yeux dans le vague à revoir certaines choses en boucles et elle a un air hanté abominable.


.
Froide * Mystérieuse * Déterminée * Calme * Distante * Intelligente
adjectif * Torturée * Séduisante
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Bureau :: Les survivants :: Les prédéfinis-
Sauter vers: