AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Andrew Miller "Chasseur et guide, sensation garantie !"

 :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées
avatar
Andrew Miller
Rescapé
Lun 21 Mai - 13:55
Andrew Miller

Âge : 34 ans
Groupe : La Meute
Nationalité/origines : Franco-américaine
Immunisé : non
Situation conjugale : Célibataire
Situation familiale : La Meute
Place dans le clan/tâche : Chasseur... de survivants ?
Arme : Un couteau de chasse et un arc artisanal.

Carnation : Basané
Taille : 1m75
Corpulence : moyenne, muscles dessinés.
Cheveux : blond, mi-long, court sur les cotés.
Yeux : Marrons
Style vestimentaire : Classique, veste noir en coton ou en cuir, jeans.
Signe distinctif : Œil droit mort, trois cicatrices ornes son visage et d'autres plus ou moins importantes répartit sur son corps.

ft. ... de ...
Andrew Miller
De tous les survivants qui ont croisé sa route tous son d'accords sur un point, Andrew est une personne effrayante bien qu'il dispose d'un certain charme mais il est surtout imprévisible. Difficile de dire si face à un groupe numériquement supérieur en nombre et en armes, il va foncer droit dans le tas ou au contraire établir une stratégie digne des plus grands stratèges militaire. Car selon lui, l'humain à beau être un évolué il n'en reste pas moins un animal et Andrew connaît bien les animaux car les animaux réagissent tous de la même façon face au danger soient ils fuient soit ils font bloquent et l'affrontent au péril de leur vie. L'ancien chasseur est de ceux qui font bloquent et affronte la mort peu importe sa forme. Il n'a de cesse de se battre que s'il est mis au tapis ou que son adversaire est incapable de continuer.

Rancunier au possible, il se souvient de la moindre petite crasse qui ait pu lui être faite et n’hésitera pas à attendre dix ans s'il le faut mais il vous la fera payer et l'un de ses anciens clients la déjà prouvé. Par ailleurs tuer ne lui fait pas peur, ayant passé sa vie à capturer et abattre des animaux divers et variés ils considèrent que les humains ne sont pas bien différents d'une girafe ou d'un buffle s'ils attentent à sa vie ou à ceux de la meute.

Pour autant bien qu'Andrew puisse faire preuve d'une certaine impulsivité sur le moment il est capable, grâce à ses années en tant que chasseur et guide, de se ressaisir très vite pour ne pas se laisser submerger par la colère et la rage et donc faire des choses inconscientes ou déraisonnables qui nuiraient à sa propre personne lui ou aux siens.

Mais outre son apparence qui laisse présager un homme avec un vécu assez troublant et violant il est aussi quelqu'un de réfléchi, avec qui il est possible de discuter de sujet plus ou moins sérieux et est plutôt décalé en réalité puisqu'il s'amuse énormément lorsqu'il explose des cervelles d'infectés ou quand il se batte avec d'autres survivants. Il a d’ailleurs tendance à provoquer les gens pour les pousser à se battre et si jamais il n'obtient pas ce qu'il veut il n'est pas rare qu'il décoche un droite au premier venu ou menace de trancher la gorge d'un simple passant.

En bref, Andrew c'est une vraie boule d'amour quand on le connaît...
Contrairement à ce qu'on pourrait penser le chasseur n'est pas né en Afrique, certes il à la peau tannée par ses années là-bas mais en réalité il est né en Franque d'un père originaire d’Amérique qui n'était que de passage dans le pays et d'une mère française, d'à peine seize ans quand elle découvrit qu'elle était enceinte de lui.

Sa mère tenta de le garder avec elle mais rapidement cette dernière ne put subvenir aux besoins de son nouveau-né et en perdit la garde, le père étant plus ou moins inconnu le bambin fut placé dans une famille d’accueil où il grandit et suivit une éducation normale, jusqu'à ce qu'il ne se mette à tuer les animaux domestiques de la maison et aux alentours sous prétexte qu'il s'amusait à chasser c'est derniers.

Sa vocation déjà toute trouvée, il ne resta pas longtemps en Europe et quitta le pays le plus tôt possible pour ce lancer dans des safaris en Afrique où il put braconner et chasser autant qu'il le voulait malgré les quelques soucis avec les autorités. Ensuite il se fit embaucher dans une agence de tourisme où il passait le plus clair de son temps à faire visiter les terres arides de l'Afrique et à organiser des chasses avec des animaux divers et variés du pays pour ses clients les plus fortunés. Puis, un jour comme un autre, la situation a dégénérée. Et bien qu'il soit habitué à gérer des situations de stress importante dans son métier, il ne s'attendait pas à devoir affronter une force de la nature au corps-à-corps.
Et face à une mort certaine deux choix s'offraient à lui :

Le premier fuir.

Le second... protéger vos clients au péril de votre vie pendant que ces lâches fuient en le laissant pour mort.

Andrew choisi d'affronter la mort, elle était là, devant lui, incarné en cette bête féroce et puissante qu'est le lion d'Afrique. Plaqué au sol par deux des immenses pattes de l'animal, le chasseur tentait tant bien que mal de repousser la gueule du lion tout en le tailladant avec un simple couteau de chasse. La bête lui asséna, un violent coup de patte au visage lui arrachant un cris de douleur monstrueux mais cela libéra encore plus d'adrénaline et fou de rage le chasseur enfonça la lame de son couteau le plus profondément dans la gorge de l'animal qui dans un dernier rugissement d'agonie s’effondra finalement sur Andrew l'écrasant de tout son poids.
Écrasé par cette immense masse de muscles il maudissait le client qui l'avait déconcentré durant son tir pour abattre le lion et qui l'obligea à le finir au corps-à-corps pour protéger ses clients. Ces même clients qui avaient détallés à l'instant même où la bête s'était jeté sur leur guide et l'avait laissé pour mort.

Heureusement pour lui il fut sauvé in-extrémise par des locaux qui avaient entendu le coup de feu et aperçu les touristes paniqués. De par son état plus que catastrophique et la distance considérable il ne pouvait être transporté à l’hôpital, ce qui fait que ce sont les quelques guérisseurs du village qui prirent soin de lui pendants plusieurs jours avant que des médecins plus qualifiés ne soit averti de l'incident. A leurs arrivées les médecins firent ce qu'ils purent pour stabiliser son état mais son œil droit ne pût être sauvé et il resta plusieurs semaines alité le temps que les multiples fractures et entailles que lui avait faites la bête soient suffisamment guérie pour être transféré en Europe.

Arrivé à Paris Andrew fut intégré dans un centre médical où il resta plusieurs mois jusqu'à son rétablissement total. Quand il fut autorisé à quitter le bâtiment il tenta de retrouver le client qui lui avait fait rater son tir et accessoirement gâché le reste de sa vie.

Il s'agissait d'un homme d'une quarantaine d'années père de deux enfants et cadre dans une petite entreprise de pharmaceutique, ce dernier finit pendu au bout d'une corde du haut d'un bâtiment de dix étages. L'ancien chasseur venait de se venger de pratiquement dix ans de carrière en Afrique foutu en l'air.

Naturellement l’assassin fut arrêté peu après pour homicide, son procès se passa rapidement il était coupable et ne le nia aucunement. Il écopa d'une peine de vingt-cinq ans de prison avec sursit. Il n'en fit que trois avants que l'état d'alerte ne soit déclaré et que les gens commencent à s'entre dévorer. Il avait là une occasion en or pour s'évader et pas seulement lui puisque pratiquement tous les détenus qui n'avaient pas été infectés se firent la malle sans attendre. Certains détenues, eux, avaient préférés rester protégé entre les murs de la prison. De par les quelques liens et relations qu'ils avaient tissés entre ses murs ses camarades de cellule lui proposèrent de rester avec eux mais l'ancien chasseur refusa répondant qu'il préférait rejoindre le pays où il avait grandi.

De retour dans les rues de paris après trois ans d'isolement presque total, il découvrit à son retour des centaines de corps baignant dans des mares de sang ou dévorés par des infectés. En voulant se rendre aux frontière de la ville il se rendit compte que les forces militaires avaient entièrement bloqué les accès. Il lui était impossible de sortir. Il était désormais piégé avec des morts déambulant dans les rues sans aucun moyen pour s'en sortir et cette situation lui rappelait énormément celle face à ce Lion. Mais il avait  déjà survécu à la mort plus d'une fois lors de sa carrière en Afrique alors il n’allait certainement pas laisser quelques cadavres boursouflés le tuer.

Andrew s'installa dans un ancien cinéma de quartier, où il trouva énormément de sucreries et quelques bouteilles d'eau qui lui seraient utiles le temps que la situation se tasse. Une fois installé, les entrées et sorties sécurisées il se fabriqua un lit de fortune rembourré avec la mousse des sièges du cinéma. Suite à ça il se rendit dans une boutique s’équipent de chasse qu'il avait repéré en arrivant mais comme il le pensait elle avait déjà été dévalisée mais il réussit tout de même à trouver un couteau de chasse de bonne facture. Avec un abri décent et une arme pour se défendre il réussit à tenir convenablement jusqu'au moment où un événements imprévu arriva, Paris fut bombardé.

C'était l'enfer en bas, son abri fut réduit à l'état de rien, heureusement pour lui il était de sorti ce jour-là. Mais cela voulait aussi dire qu'il avait tout perdu si ce n'est les quelques vivres et son arme qu'il avait emportés ce jour-là. Il ne comprenait pas ce qu'avait en tête le gouvernement en faisant ça mais une chose était sûr il devait y avoir plus de victimes chez les vivants que chez les morts.

Après cet événement Andrew arpenta les rues dévastées de la Capitale pendant plusieurs semaines, ne s'installant jamais plus de deux ou trois jours au même endroit transportant l'essentiel de son équipent sur lui de peur qu'un nouvel assaut ne vienne détruit tout ce qu'il avait mais rien ne se produisit de nouveau.

Mais à force de déambuler dans les rues de Paris l'ancien chasseur tomba sur plusieurs survirants, la-plupart du temps ces derniers passaient leurs chemins, certainement effrayé par son apparence qui en intimidait plus d'un mais parfois il arrivait que cela ne suffise pas et qu'Andrew doive se battre pour survivre.

Et quand ce n'était pas sa tête qui faisait peur c'était sa rage et sa ténacité au combat, car même cerné par trois ou quatre ennemis l'ex-chasseur ne lâchait pas l'affaire avant d'être mis K.O ou de voir ses adversaires morts ou prendre la fuite. Fuir devant la mort était inconcevable pour lui quitte à se faire exploser la tête, ce qui arriva quelques fois mais ses ennemis étaient, eux, aussi dans un sale état. Étonnant, d’ailleurs, qu'Andrew ne ce soit pas fait dévoré durant les nombreux moments où il était K.O au milieu des rues.

Un jour il tomba sur l'un de ses anciens camarades de cellule, Eric un quinquagénaire à la poigne solide qui lui fila de sérieuse correction quand il le surprenait à fouiller dans ses affaires. Ces deux-là partagèrent la même cellule pendant un an avant que l'état d'alerte annoncé.

- Andrew ? Demanda le vieille homme surprit.

- Eric ? S’exclama ensuite, Andrew, tout aussi étonné. T'es toujours en vie vieux bouc ?

- Et oui gamin, tu as vraiment cru que quelques sacs d'os allaient avoir raison d'un ancien comme moi ? Qu'est-ce que tu fais dans le coin ? T'as rejoint un groupe, demanda ensuite Eric.

- Comme tu vois depuis les bombardements je fais un peu de tourisme pays, et c'est vrai ce qu'on raconte sur les Français, ils font que grogner et bouffer, s'exclama moqueur Andrew en serrant son camarade dans ses bras. T'es seul aussi ?

- Non, peu après l'état d'alerte j'ai traîné quelques temps seul dans les rues seul puis j'ai rejoins un groupe d'anciens taulard dans une usine pas loin de la zone dévasté. Si jamais t'en à marre d'être seul tu pourrais nous rejoindre, la vie est assez dure mais si y à bien une chose sur la-quelle tu peux être sûr c'est que si t'es l’un des nôtres on te laissera pas tomber, pas comme tes clients.

En entendant ces mots, Andrew repensa à cette époque qui lui paraissait tellement lointaine mais que ses cicatrices ne cessaient de lui rappeler chaque fois qu'il les voyaient. Et il en avait assez d'être seul, d'avoir à affronter d'autres survivants en manquant de se faire tuer de peu à chaque fois.

- Ok, le vieux. Je dois dire que j'en ai assez de ces affamés qui me collent tout le temps au cul, alors ça marche, je veux bien voir de quoi ton groupe à l'air.

- Bien gamin, tu vas pas être déçu tu peux en être certains.

Une heure plus tard Andrew et Eric juste devant lui, arrivèrent à la fameuse usine désaffectée où s'était installé La meute. A son arrivé un membre plus au-gradé du clan lui expliquèrent qu'ici il y avait des rangs parmi les membres, son camarade, Eric, était un  Gamma et que le clan est dirigé par un ou deux alpha. Actuellement il s'agissait de Catherine mais on lui expliqua aussi qu'il y avait d'autres rangs comme les oméga qui servaient de distraction pour relâcher la pression et évacuer le stress mais aussi des membres solitaires qui étaient considérés comme des membres de la meute mais qui préféraient rester à l'écart du groupe. Et pour finir on lui expliqua que pour se faire une place dans le clan et pour évoluer il fallait combattre et vaincre un loup au dessus de soi dans la fosse.

En entendant cela Andrew ne perdit pas de temps et ne voulant pas s'embêter à commencer en bas de l'échelle il s’empressa de provoquer celui qui lui avait tout expliqué depuis son arrivée, un gamma. Les deux hommes se retrouvèrent dans la fosse, les règles avaient étaient fixés, pas de mise à mort, pas d'arme, uniquement à mains nues et le combat se finirait à l'abandon d'un des deux combattants ou par K.O.

Dans la fosse l'ancien chasseur retira ses guenilles encore couvertes du sang du dernier survivant qui avait voulu le détrousser. Mais grâce à ces même survivants qui voulaient le détrousser Andrew avait entretenu sa force et ses réflexes. Et malgré un angle mort conséquent à cause de son œil infirme, son ouïe avait su s’adapter avec le temps ce qui lui permettait de combler assez efficacement cette faiblesse.


Torse nu, son adversaire et tous les spectateurs purent découvrirent avec effrois son corps meurtrie, lacéré par de multiples cicatrices plus ou moins vieilles obtenues par les différents types d’animaux qu'il avait eu à combattre pour défendre ses clients ou se défendre lui-même. Meurt pour tes clients lui avait un jour dit son patron, meurt pour la meute lui criait désormait une petite voix dans sa tête.

Le combat fut violent et brutal, des coups puissants au bruit mâtent qui laissait présager des cottes fêlées et des mâchoires déplacées ne faisaient aucun doute. Rapidement, les deux hommes à bout de souffle, le visage en sang et le corps couvert de bleu, restèrent tous deux immobiles plantés comme deux piquets à quelques mètres l'un de l'autre avant que son adversaire ne s’effondre, épuisé et inconscient.

Andrew avait gagné, il avait désormais sa place dans la meute mais il ne comptait pas rester un gamma éternellement, lui visait plus haut, bien plus haut et bientôt viendrait son tour, à cette Catherine, celle qui les dirige, de prouver si elle est digne de son rang ou si ce n'est que du vent.

Pseudonyme : Unknow
Âge : Bientôt la vingtaine
Blabla : Smoothie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faïza Abd al-Karim
Rescapé
Localisation : L'usine.
Lun 21 Mai - 18:30
Faïza Abd al-Karim
Toi et moi on va bieeeeeeen s'enteeeeeeeendre ! 8)

Bienvenue ! J'aime beaucoup ton personnage !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucyle Shinoda
Rescapé
Lun 21 Mai - 19:29
Lucyle Shinoda
Hehe... Bienvenu dans la meute petit loup ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrew Miller
Rescapé
Lun 21 Mai - 21:18
Andrew Miller
Merci à vous deux ! Au plaisir de pouvoir rp avec deux autres loups !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Z
Fondateur
Ven 15 Juin - 15:34
Z

Validée

Bienvenue !

Bon, tout me semble cohérent et correct. Du coup, je te valide et je te rajoute ta couleur bleue foncée.

Maintenant que tu es validé, tu peux regarder la zone des demandes de RP pour trouver un partenaire de RP.

Bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées-
Sauter vers: