AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Le profil de vos personnages a été modifié, pensez à le mettre à jour !
Un nouveau clan a vu le jour: la meute !
Ayez une petite pensée pour le forum en votant sur les tops sites...

 :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Luna Lysander
Rescapé
Mer 16 Mai - 23:43
Luna Lysander

Âge : 21 ans
Groupe : Solitaire
Nationalité/origines : Française/Suédoise
Immunisé : Oui mais ne le sait pas.
Situation conjugale : -
Situation familiale : Parents décédés quand elle était petite.
Place dans le clan/tâche : -
Arme : Un katana

Carnation : Claire
Taille : 1m67
Corpulence : Moyenne
Cheveux : Roux, courts, bouclés
Yeux : Elle porte en général une lentille violette.
Style vestimentaire : un short, court de préférence, de grandes chaussettes rayées et colorées, une paire de Converse, un T-shirt qui référence une œuvre (majoritairement un film ou une série), un hoodie quand il fait froid, une graaaande écharpe rayée et colorée tout autant que les chaussettes, souvent un casque audio mignon pour écouter sa musique avec des oreilles de chat décoratives, un petit sac en bandoulière couvert de badges et dont la tête d’une peluche dépasse.
Signe distinctif : La partie gauche de son visage est artificielle. Porte un cache-œil. Possède un fucking bunker.

ft. ... de ...
Luna LYSANDER
Fille de parents très riches malheureusement décédés Luna a eu une éducation de petite bourgeoise. Même si elle ne l'a jamais vraiment apprécié ça lui colle à la peau et elle reste véritablement élitiste. Elle s'est plongée très tôt dans la pop culture, le cinéma, les séries, les jeux vidéo, à en consommer et en stocker des quantités incommensurables. Elle a de grandes connaissance en informatique, l'une de ses passions et elle a suivi assez intensément des cours de gymnastique, d'escrimes et de maniement d'armes blanches.

Elle ne supporte pas qu'on fixe son cache-œil ou la partie gauche de son visage et encore moins qu'on s'en moque. Elle est atteinte d'une prosopagnosie assez aiguë qui fait qu'elle ne peut reconnaître une personne aux traits de son visage. Elle apprécie cependant fourrer son nez partout, surtout si cela ne la regarde pas.

D'ordre général elle apprécie faire chier le monde et n'en a pas grand chose à faire de l'avis des autres. Elle aime le rock, qu'elle écoute fort. Et drague à peu près tout ce qui est à son goût (ou suffisamment proche), la solitude l'ayant rendue particulièrement… demandeuse de relations charnelles (pour rester polie). Elle n'a pratiquement aucune pudeur ce qui n'arrange rien.

Pourrie gâtée elle ne peut s'empêcher de se pavaner et de se réjouir de ses origines plus qu'aisées. Hyper misanthrope elle ne supportait pas son entourage et son désir d'isolement s'est mué en une profonde croyance survivante, ce qui l'a poussé dans un délire mégalo-paranoïaque de faire construire son propre bunker hyper moderne personnel au cas où une catastrophe d'ampleur se mette à éradiquer l'humanité (and guess what, cette petite conne avait raison).

Ainsi elle s'est retrouvée absolument ravie des désastreux événements qui se sont produits. Par protection elle est restée un moment sous terre mais la solitude se faisant sentir et la surface ayant été pas mal nettoyée de l'humanité, elle commence à en sortir petit à petit.



La dynastie Lysander a bati l'un des plus grands empires financiers de l'histoire de l'humanité. Lysander & Lysander est un des conglomérats international les plus puissants de la planète. Grâce au génie d'Eric Lysander et à la passion d'Evy Lysander l'entreprise a pu évoluer pendant plus de 20 années de prospérité. Avec votre aide nous pourront garantir la conservation de ce merveilleux héritage au travers des générations présentes…

- Vos. Gueules.

- Mais…

- Vous avez aucune honte bande de rapaces. Vous voulez rameuter des actionnaires en capitalisant sur la mort de mes parents.

- Luna !…

- Mademoiselle Lysander.

- Mademoiselle Lysander, ce n'est pas parce que vous êtes autorisée à siéger au conseil que vous pouvez vous permettre d'en insulter tous les membres. Vos parents sont morts il y a dix ans et ils sont toujours une image de marque pour l'entreprise.

- C'est bien ce que je dis. Vous utilisez mes parents pour votre petit profit.

- Vous avez 13 ans, vous savez très bien que votre avis n'a aucune incidence sur les décisions que l'on prend ici. Vous n'y avez qu'un titre honorifique.

- Et vous savez très bien quelles sont mes exigences pour ne plus me voir ici.

- C'est n'importe quoi… Vous avez déjà bien plus que nécessaire, vous êtes une sale gosse bien trop gâtée.

- Moi j'appellerais ça un petit prix à payer. Et dites vous que je ne suis pas encore montée sur la table pour faire une roue sur vos pc portables mais qu'à m'insulter de la sorte vous m'en donnez drôlement envie.



La femme appuya sur une touche arrêtant la lecture de l'enregistrement audio. Elle était grande, aux longs cheveux blonds. Elle affichait une trentaine bien tassée et une élégance à toute épreuve. C'était une beauté glaciale qui pouvait séduire n'importe qui d'un simple regard. Son tailleur était d'une sobriété qui la mettait en valeur. C'était le genre de femme qu'il valait mieux ne pas contredire.

Elle se tourna vers le jeune homme et le transperça du regard. Ses magnifiques yeux bleus semblaient comme deux cannons prêts à faire feu. Il restait immobile, sans doute trop terrifié pour faire le moindre mouvement.

- Je vais être honnête. De plus costauds que vous s'y sont cassés les dents.

Il sembla acquiescer, peu sûr de lui.

- Ses demandes seront extravagantes et elle sera tout bonnement insupportable. Mais comme vous venez de l'entendre il y a un accord et vous ferez donc tout pour la satisfaire. Tant que cela ne nuit pas à Lysander & Lysander, ni à votre intégrité, cela va de soi.

Il acquiesça de nouveau, prenant un peu d'assurance.

- Mais votre mission ne se limitera pas à cela. Vous la surveillerez, autant que possible et vous assurerez l'entière discrétion de tout ce qui l'entoure. Rien ne doit se savoir. Rien ne doit fuiter. C'est bien compris ?

- Oui.

Il n'avait pas hésité une seconde et soutenait même le regard de la femme blonde. Elle leva très légèrement un sourcil, peut être surprise par cette assurance.

- Bien.

Elle prit le petit dossier posé sur la table et lui tendit. C'était simplement quelques feuilles glissées dans une pochette noire dénuée d'inscription. Il le prit et commença à l'ouvrir par curiosité.

- Vous commencez demain, ça ce sont vos instructions. Avant de vous laisser je vais vous faire un petit brief pour vous éviter des soucis.

Pas de photos de mademoiselle Lysander. Il n'y en a pas dans le dossier et vous n'en ferez pas, jamais. Ne fixez ni son cache œil, ni la partie gauche de son visage.

Avant que vous ne posiez la question : elle a perdue son œil et cette partie du visage dans l'incendie qui a tué ses parents. N'abordez jamais ces sujets avec elle.

Appelez la mademoiselle Lysander ou n'importe quel nom qu'elle vous demandera d'utiliser mais ne prononcez jamais son prénom.

Vous n'ouvrirez qu'à trois personnes, ses deux coachs et moi même. Les profils sont les dossiers, si quelqu'un d'autre est autorisé ce sera moi qui vous informerais.

Vous suivez ? Vous avez des questions ?


- Et aux livreurs ?

- Vous n'aurez pas à leur ouvrir, les livraisons sont expliquées dans le dossier.

- Et à Mademoiselle Lysander ?

- Vous n'aurez pas à lui ouvrir, elle ne sort pas.

Pas d'autres questions ? Alors je continue. Là bas vous n'aurez pas de réseau. En cas de problème majeur vous utilisez le téléphone de service et vous m'appelez moi.


Elle lui tendit un badge au format carte de crédit, il était fort chic pour un badge d'entreprise, il y avait un code barre, une photo du jeune homme, son nom complet et juste en dessous son accréditation : LL. La femme en portait un exactement pareil accroché à sa taille par un élastique, son accréditation à elle était S.

- Tenez voici votre badge, utilisez le dossier pour vous rendre sur les lieux demain. Une fois que vous l'aurez retenu, brûlez le.

- Elle est si dangereuse ?

- Dangeureuse ? Non, c'est juste une sale conne.



Après avoir crapahuté une demi heure dans les dédales souterrains il semblait enfin avoir trouvé le bon embranchement. Après quelques virages encore il se retrouva devant la porte. Une grosse porte blindée. Il fronça les sourcils en se demandant si c'était bien le bon endroit. La porte semblait dater de la dernière guerre mondiale. Il jeta un coup d'œil au dossier qu'il tenait à la main mais c'était bien ça.

Il s'approcha de la roue qui devait bien servir à l'ouvrir mais la porte bougea avant qu'il n'ait pu l'atteindre. Il recula d'un pas pour lui laisser la place de se déployer totalement. À l'intérieur il y avait une pièce toute blanche avec une autre porte juste en face et un petit module d'authentification juste à côté. Un peu hésitant il entra dans la pièce blanche, à peine eut-il franchit le pas de la porte qu'elle commença à se refermer. Jusque là tout ce petit jeu l'avait un peu amusé mais la panique l'envahissait à la perspective de se retrouver entre ces 4 murs blancs. Il ferma les yeux, respira doucement et passa son badge dans la fente prévue à cet effet. À son grand soulagement la seconde porte s'ouvrit.



La musique parvint alors à ses oreilles et il resta un moment bouche bée d'étonnement devant le spectacle qui s'offrait à lui à l'intérieur. Une jeune fille rousse aux cheveux courts et bouclés, portant en effet un cache œil, vêtue d'une culotte et d'un débardeur un peu trop grand, parcourait une immense pièce en patins à roulettes, se dandinant sur la musique, gonflant une bulle de chewing gum.

Il venait de pénétrer dans le bunker de Luna. Construit sous le manoir Lysander sur plusieurs étages souterrains. La jeune fille entama un dernier pas de danse avant de s'arrêter dans un dérapage à un petit mètre de lui. Elle éclata sa bulle avant de déclamer :

- Bienvenue au paradis mon beau.

Il comprit :

- Bienvenue en enfer crétin.

Le lendemain les médias commençaient à parler d'une inquiétante épidémie. Quelques mois plus tard le jeune homme ne revint plus. Ni les coachs. Ni la femme blonde. Luna jubilait.


Pseudonyme : Lyz
Âge : same as before
Blabla : poca again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Z
Fondateur
Ven 15 Juin - 15:33
Z

Validée

Bienvenue !

Bon, tout me semble cohérent et correct. Du coup, je te valide et je te rajoute ta couleur rouge.

Maintenant que tu es validé, tu peux regarder la zone des demandes de RP pour trouver un partenaire de RP.

Bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Les survivants :: Leurs identités :: Les fiches validées-
Sauter vers: