AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Le profil de vos personnages a été modifié, pensez à le mettre à jour !
Un nouveau clan a vu le jour: la meute !
Ayez une petite pensée pour le forum en votant sur les tops sites...

 :: Paris :: Les galeries du métro :: La place centrale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mécanique dans la peau (PV Flora)

 :: Paris :: Les galeries du métro :: La place centrale
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Lun 30 Avr - 2:38
Dan Ravenfield
Les membres de la Citadelle avaient enfin sorti Dan de sa cellule ou plutôt de sa cage.  Il devait accomplir une mission pour prouver de quoi il était capable et s'il survivait, il aurait le droit de rester en vie. Le choix n'était pas bien compliqué pour l'ancien soldat. S'il voulait se sortir de la, il n'aurait pas d'autre choix que de suivre les ordres le temps de s'échapper de ce repaire de trafiquants et de bandits dirigés par un groupe de dictateurs agissant sous couvert. Il ne pouvait faire confiance a personne ici. L'homme qui l'avait sorti le poussa avec dédain pour le faire avancer vers une personne qui semblait être leur supérieur. Il le firent s'agenouiller devant eux et lui expliquèrent sa mission. Il allait devoir nettoyer un tunnel jusqu'à la prochaine trace de civilisation. Ils lui détachèrent les mains et l'envoyèrent dans le tunnel. Un voix retentit derrière lui après quelques dizaines de mètres, la voix du supérieur.

"Et fait gaffe, apparemment on a eu une brèche ! "

S'en suivi un rire gras ne laissant rien présager de bon à Dan. Il confirma son idée sur les personnes de cette communauté. Après quelques minutes de marche, il croisa quelques créatures errantes. Elles ne semblaient pas de première fraîcheur. Il s'approcha rapidement d'elles et les exécuta rapidement avec son couteau, sans bruit et en restant dans les angles morts des autres. En quelques secondes, les cinq créatures furent éliminées. Il continua son avancée et trouva la fameuse brèche. Une des entrées secondaires des tunnels avait été enfoncée par la chute d'une façade. Dan se servit des débris pour reboucher rapidement et éviter une nouvelle invasion. Il reprit ensuite a route, fatigué et en proie à la douleur du métal qui commençait à entamer sa chair. Le groupe de créature s'était séparé et l'autre partie était devant lui maintenant. Il n'était pas très nombreux au final et dans le même état. L'élimination fut rapide et sans soucis.
Dan termina sa patrouille et revint à son lieu de départ. Les hommes étaient les, à attendre. Il semblaient surpris de l'arrivée de l'estropié. Ils ne s'attendaient pas à ce qu'il survive. Dan s'approcha d'eux et jeta à leurs pieds la tête d'un cadavre encore remuante. Il l'empala de sa jambe le crane qui s'inanima sur le moment. Il s'avança ensuite en s'arrêtant à coté d'eux une seconde, pour voir s'ils allaient l'arrêter. ils ne firent aucun geste. Il avait rempli sa part du marché et il ne pouvaient rien dire. Dan marcha un moment dans la rue mais sentait de plus en plus la douleur dans sa jambe. Au vu de la situation, il devait aller voir quelqu'un pour régler ce problème. Dans cette ville, il y aurait surement un vieux ferrailleur qui lui remettrait ça mieux. Il erra un moment en subissant les regards parfois inquiets, parfois suspicieux. Son look anormal dérangeait , même dans une ville de débauche. Il cacha du mieux qu'il pu son bras et sa jambe avec ses vêtements. De loin, il semblait tituber un peu, penché sur le coté ... on aurait dit un zombie au final.
Après de longues minutes d'errances et de douleurs, il arriva devant un semblant de bâtiment fait de tôles et dans lequel on pouvait voir pas mal d'outils. C'était surement un endroit ou un vieux bonhomme bricolait à ses heures perdues avec du matériel pillé. Dan entra doucement en boitant. En effet un vieil homme se tenait la, assis dans un fauteuil et presque amorphe. Dan avait parfaitement ciblé le sujet mais il se demandait si quelqu'un comme lui pourrait améliorer quoi que ce soit. Il s'approcha de l'homme calmement.

"j'ai besoin d'un bricolage. vous sauriez faire ? "

Le vieil homme prit une voix ferme et sèche et appela une certaine Flora. Dan ne comprit pas bien qui il pouvait appeler, surement une personne pour l'aider à se déplacer, probablement de la famille. Après quelques secondes de silence, hormis le bruit qui semblait venir de l'arrière boutique, le vieil homme réitéra son appel avec plus de force dans la voix. Le bruit de l'arrière boutique s'arrêta et une voix féminine se fit entendre.Dan eu soudain un éclair dans son esprit et commença à s'inquiéter. La réponse du vieil homme ne fit que confirmer la crainte que Dan avait.

"On a un client"

Dan vit alors arriver une femme plutôt jeune, aux yeux vairons en tenue de bricolage. Pour le coup, elle était vraiment l'opposé de ce a quoi il pouvait s'attendre. Il la regarda alors et releva sa jambe de pantalon, montra la prothèse improvisée de morceaux de métals divers assemblés au hasard. La partie supérieure avait commencé a entamer les tissus de la cuisse.

"Vous pourriez faire un truc pour ça ? Ca m'a gêné pendant ma dernière sortie."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Jeu 3 Mai - 11:33
Flora Belza



Le projet du siècle !
Flora & Dan

Flora le fixait, déterminée comme jamais... on sentait les émotions diverses comme l'obstination et l'agacement la submerger. Pour une ville, elle avait une sacré force et elle était vraiment prête à s'en servir ! Un froncement de sourcil, une main qui se ressert sur son outil et... Elle mit un grand coup sur l'appareil en s'exclamant rageuse :

-Saloperie de... machine à la... con ! Tu vas me.... laisser te... démonter !!! Putain... de bordel de...

Après avoir fini de se défouler, mais toujours en colère, elle chopa une bouteille d'huile en marmonnant et en glissa dans les bords de la pièce. On lui avait ramené un vieux groupe électrogène d'un truc médical, il était plein de pièces qui seraient fort utiles, mais ce dernier était fort rouillé en surface ce qui coinçait les vis et les écrous. Elle s'en était coincée le doigt, d'où le saut de colère sur l'appareil.

Au moment où elle vérifiait que c'était bien huilé, la voix de son père vint l'interrompre. Flora haussa les épaules et continua de travailler en l'ignorant... si c'était une broutille, il pouvait gérer. Mais très vite il l'appela de nouveau, poussant un soupir elle s'exclama :

-C'est bon ! Me v'là !

Elle posa son outils et se rendit dans derrière le comptoir. Le regard de la femme se posa alors sur un homme assez étrange qu'elle n'avait jamais vu. Elle haussa un sourcil en lui lançant un regard interrogateur. Avant qu'elle put lui demander quoique ce soit, il lui montra sa jambe en lui demandant si elle pouvait faire quelque chose pour sa jambe.

-Nom d'un chien ! Qu'est-ce que...

Flora contourna le comptoir, captivée par ce qu'elle avait sous les yeux. La jeune femme s'accroupie devant lui sans même ressentir aucune gêne. Elle écarta un peu plus le tissus et observa le... massacre ? Qu'elle avait sous les yeux en gromelant :

-La personne qui a fait ça n'est qu'un incapable ! Que ça soit toi ou un autre, c'est du travail de saguoin ! Bon... Suis-moi !

Flora ouvrit la porte à côté du comptoir et s'avança dans son atelier sans se retourner tout en lui parlant ignorant même s'il la suivait de près :

-Tout ça va te coûter cher ! Puis je manque de matériel pour te faire ça... Je vais avoir besoin de pleins de matos assez chiant à avoir. Je vais te rafistoler l'atrocité que tu as à la jambe pour pas que ça t'entaille comme ça, mais ça restera chiant et droit. Après ça on parlera de ce que tu veux vraiment, du prix et/ou des services. Si ça ne te va pas, tu peux partir maintenant.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Jeu 3 Mai - 14:37
Dan Ravenfield
Dan voulu se reculer quand la mécanicienne se rua sur son membre mais il devait rester impassible et quand bien même, il aurait surement chuté à cause de la douleur. Elle se mit à genoux devant lui afin de bien observer cette partie. La jeune femme écarta encore plus le vêtement afin d'avoir une meilleure vue sur l'anatomie particulière de Dan. Elle se releva ensuite et retourna dans son atelier en ordonnant à Dan de la suivre. Il hésita une seconde puis boita en suivant la jeune femme. Il lui aurait bien dit pour répondre à son travail improvisé que cela avait été fait il y a trois ans avec des matériaux de récupération et avec une jambe en moins mais elle en saurait trop sur lui d'un coup. Il voulait garder encore son anonymat dans cette ville de bandits. En général, les représentants de l'ordre finissaient mal lorsqu'il se retrouvaient seul avec des criminels.
Il passa une porte suivant la jeune femme et arriva dans un atelier où visiblement l'ordre avait définitivement disparu, laissant place à un chaos de machines et de pièces diverses. La ferrailleuse reprit alors la parole, expliquant les diverses conditions pour sa réparation. C'est à ce moment que Dan comprit qu'un infirme n'avait presque aucune chance dans cette ville. Elle demanda tout de suite une somme d'argent, une chose que Dan n'avait pas et aurait surement une grande difficulté à acquérir. Il n'avait plus le choix. La jeune femme lui précisa que s'il n'avait pas d'argent, il devrait partir. Dans e retourna et dit d'un ton très calme.

"Je ne peux pas payer. Je n'ai aucun argent. "

Dan commença à partir mais il ne s'attendait pas à ce qu'un morceau de métal cède, rongé par la rouille. Une partie de la prothèse pénétra la jambe de Dan ce qui le fit perdre l'équilibre. Il se rattrapa au dernier moment, laissant apparaître à son tour son bras abîmé. Il resta quelques seconde ainsi puis se redressa. Il n'avait pas remarqué  un autre détail, plus gênant. Ses plaques d'identifications de l'armée avaient glissé hors de son haut pendant la chute, les révélant totalement à quiconque le regarderait. Elle donnaient des informations concernant son nom ainsi que son appartenance à un groupe d'opérations spéciales de l'armée américaine.
Il se teint debout avec difficulté, encore dos à la jeune femme et prit encore un moment pour respirer. La douleur était bien plus forte qu'avant et il savait qu'il ne pourrait pas la supporter bien longtemps. Il avait de la chance que ceci ne se soit pas produit dehors sans quoi il aurait du attendre des secours, une chose sur laquelle il ne comptait pas. Il respira profondément. Il n'avait plus le choix maintenant.

"J'ai besoin juste de pouvoir me déplacer pour me faire de quoi vous payer. Je n'y arriverai pas dans cet état. Je ne pourrai pas encore éliminer un de ces groupes de créatures sans pouvoir bouger. Vous pourrez me demander plus si vous me réparez au moins le minimum."

Dan s'aperçu alors que son bras mécanique était bien visible. Il voulu le cacher mais son autre main lui servait d'appui pour ne pas plus se blesser. Il espérait que la jeune femme ne voyait rien mais par rapport à la précédente réaction sur la jambe, il se doutait bien qu'elle allait réagir instantanément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Ven 4 Mai - 11:33
Flora Belza



RoboCop ?
Flora & Dan

En entendant qu'il n'avait pas de quoi la payer elle grimaça. Elle réfléchissait donc à un moyen de paiement, écartant naturellement l'idée de lui demander des services extérieurs ou de l'escorter. Un infirme de ce niveau ne devait pas savoir faire grand chose selon elle. Que demander à un type dans cet état et sans argent ? Car dans le fond, elle n'avait pas envie de le laisser comme ça.

Puis d'un coup, il faillit tomber et se rattrapa de justesse. Le regard de la belle italienne se posa sur la médaille militaire qui se balançait sur le torse de l'inconnu, puis alla vers sa main qui n'était que lui aussi un bout de ferraille pas terrible. Flora fronça les sourcils et se rapprocha de lui en choppant rapidement la médaille pour la lire :

-Hum... Soldat Ravenfield. Pas très français tout ça. Alors comme ça, j'ai un militaire en face de moi... voilà qui change tout pour le paiement, tu vas me payer en services pour le moment.

Elle lâcha la médaille et regarda alors la main de cette homme, puis grimaça devant ce qu'elle avait sous les yeux. C'était pas très réussi également. Flora poussa un soupir en lui disant alors :

-Bah alors Robocop ! J'ai l'impression que tu vas devenir un gros client toi ! Tu peux pas rester avec ces machins ! Tout ce que tu vas gagner c'est le tétanos et le risque de mourir bêtement si ça te gêne en confrontation ! Rah la la ! Comment as-tu fait pour survivre sans moi jusqu'à maintenant ?!

Flora rigola de sa dernière phrase, puis dégagea quelques appareil du meuble pour faire de la place à ce type. La demoiselle était assez désorganisée, mais en même temps, elle semblait à son aise et tout retrouver. Elle tira un tabouret à roulette et s'installa dessus en lui montrant de la main le meuble, lui disant :

-Installe-toi et enlève-moi tout ça ! J'vais voir ce que je peux te faire provisoirement.

Oui, ça ressemblait à des ordres et ça en était certainement. Ce militaire était dans l'antre de la jeune femme et il devait se plier à ça. Flora roula en attendant qu'il s'installe vers un meuble et sortit quelques outils du tiroir. Elle allait galérer certes pour s'occuper de ça sans les outils qu'elle avait en tête, mais pour le moment, elle allait devoir faire avec.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Ven 4 Mai - 13:21
Dan Ravenfield
Dan, sous le coup de la douleur inattendue, s'était laissé complètement surprendre par la jeune femme. Elle avait pu lire sa plaque et voir aussi son bras. Elle conclu rapidement à propos de son état et de son statut. Dan était maintenant en situation de danger. Si elle révélait qui il était autour d'elle, il ne passerait probablement pas la nuit à moins de retourner dehors mais dans son état, il lui faudrait beaucoup de chance. Elle reprit la parole en lui expliquant qu'elle avait trouvé un moyen de le faire payer autrement qu'avec de l'argent. Il allait lui servir de main d'oeuvre, d'ouvrier payé en nature. Elle posa ensuite une question dans le but de plaisanter mais Dan, toujours sur ses gardes et méfiant la prit au premier degré. Il resta quelques secondes perdu dans ses pensées, ne sachant que faire de la jeune femme. Elle avait beaucoup d'informations sur lui et elle pouvait très bien le faire exécuter sans soucis. Il reprit ses esprit quand un bruit proche le sorti de ses pensées. La jeune femme avait dégagé une place sur un meuble. Elle lui demanda de s'installer et de ... tout enlever ? Dan ne sut pas trop quoi faire, premièrement car tout enlever devant une femme tout juste rencontrée était plus que perturbant mais aussi car sa seule arme se trouvait dans sa veste militaire.

"heu ... je ... "

Dan fini par s'asseoir après un moment de concentration et retira sa veste qu'il posa tout près de lui, le couteau facilement accessible de sa main valide. Il fini par enlever son T shirt pour se trouver torse nu face à la jeune femme. Il termina par remonter le plus haut possible la jambe de son pantalon. il s'aperçu aussi de ce qui venait de lui provoquer cette douleur. Un morceau de métal tranchant avait pénétré de quelques centimètres dans son moignon. Il retira sa prothèse d'un geste sec, laissant gicler un peu de sang. Il la posa à coté de lui puis commença un bandage rudimentaire avec une vieille bande délavée, une de celles qu'il avait recyclé depuis son arrivée. Il regarda en même temps Flora et répondis à ses questions.

"Pour le paiement, tant que je peux me déplacer ça ira. En revanche, je ne tue ni femmes ni enfants. Même si ici il n'y a pas vraiment de règles, je garde quand même certains principes. Pour ce qui est de mes membres, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a quand on est dehors. je ne sais pas encore a quoi vous avez accès ici mais au dehors, on ne vit pas, on survit."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Lun 7 Mai - 23:02
Flora Belza



On joue au docteur ?
Flora & Dan

Flora se tourna alors qu'il était installé et avait enlevé sa veste. Elle le regarda enlever son maillot, puis remonter son pantalon. Il enleva son appareil de torture, mettant plein de sang partout. Voulant détendre l’atmosphère, la jeune femme ne put s'empêcher de faire du sarcasme :

-T'es le premier homme qui se déshabille lui même dans mon atelier, d'habitude c'est moi qui s'en charge !

Elle rigola à sa blague. Puis se leva de son tabouret pour attraper quelque chose d'important pour sa famille: la trousse médicale. Entre Flora et son parrain qui était encore de sortie, cette trousse était plus que nécessaire. La belle italienne revint s'installer sur son tabouret et s'approcha de lui en observant son moignon qui saigne, tout en marmonnant :

-Qu'est-ce que je disais ?! Un travail de barbare ! Bon tu bouges pas toi, ça va picoter un peu !

Elle choppa une bouteille d'alcool et lui vida sur le moignon sans même une once d'hésitation. Puis elle frotta avec un torchon propre, elle examina la plaie en marmonnant :

-Va falloir recoudre... T'as pas de tune, tu peux même pas aller voir les docs. J'vais devoir m'en occuper... Bon ! J'espère que t'es pas une chochotte en plus d'être un mauvais bricolo, les chouineuses ça m'agace.

Flora sortit du fil et une aiguille. La jeune femme avait l'habitude de recoudre son parrain qui refusait de voir l'un des médecins de la citadelle, trop méfiant. Elle remit de l'alcool sur la plaie et choppa les bords, commençant à recoudre ça, sans même lui demander. Elle savait que ce n'était pas une chochotte comme elle le disait, un gars avec de telles blessures et ayant perdu des membres ainsi, ne devait pas être très sensible à la douleur. Alors qu'elle était occupée à le coudre, elle pencha la tête sur le côté et ne put s'empêcher de lui faire la conversation, bavarde et curieuse :

-Comment tu t'es fait ça ? Bombardements ? Mon père a perdu l'usage de ses jambes pendant ce foutu merdier... mon frère sa vie...


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Lun 7 Mai - 23:39
Dan Ravenfield
Dan laissa faire la jeune femme qui s'occupait de sa jambe. Il fut cependant surprit de voir une personne de la citadelle attentionnée envers quelqu'un. C'était un refuge de bandits. Ils n'avaient que très rarement des traces de remords où même de reconnaissance. Ils se contentaient de vivre en écrasant les autres. Il observa la femme qui s'occupait de sa jambe et cela lui rappela le médecin qui lui avait soigné sa jambe la toute première fois. C'était son premier compagnon dans ce nouveau monde, un compagnon qu'il a perdu rapidement. Lorsqu'elle parla de recoudre la plaie, Dan n'eu aucun signe de crainte. Il avait du subir cette épreuve sans anesthésie de la part du médecin et de sa propre initiative concernant son bras. Il avait beaucoup d'autres choses en tête à ce moment. Dan restait totalement immobile pendant le soin et fixait derrière Flora, perdu dans ses pensées. Il fut alors interrompu par la jeune femme qui lui posa une question particulière mais à laquelle il s'attendait un peu. Elle devenait curieuse à son sujet concernant ses blessures. Dan ne savait même pas trop quoi répondre à part un rapport des événements arrivés comme il l'aurait fait à l'un de ses supérieurs. Lui même ne saurait trop décrire l'effet que cela lui faisait d'être devenu ce qu'il est

"Après être arrivés en France, notre avion s'est crashé et j'ai perdu connaissance. Nous étions en mission avec un groupe de scientifiques afin d'étudier les créatures au point d'origine ainsi que potentiellement le patient zéro. A mon réveil, un médecin soignait ma jambe amputée dans le crash. Nous avons survécu un moment comme nous le pouvions. un groupe d'humain est passé près de nous et a abattu mon collègue qui s'était montré."

Dan repensa alors à ce moment et à ce qu'il s'était passé peu après. il se remémora le moment où il avait dépassé la limite de la raison. Il ne dit rien quelques secondes, se plongeant dans ce moment et essayant de calmer son esprit douloureux. Il fini par reprendre de la même manière son rapport auprès de la jeune femme.

"Après une période de survie en extérieur, je me suis fait mordre au bras par une créature. Ne sachant quoi faire, j'ai décidé d'arrêter l'infection en me tranchant le bras. Je ne voyais pas d'autres solutions. J'ai fini à la citadelle, capturé par l'ennemi suite à une panne matérielle au moment crucial."

Dan avait fini son rapport et restait parfaitement calme et immobile, comme si le fait de réciter ceci ne lui faisait éprouver aucune émotion. Il faisait simplement son rapport comme on le lui avait apprit. Il fini par sortir de son état de militaire en regardant de nouveau la jeune femme. Il ne réalisa qu'à ce moment qu'il avait fait un rapport à la jeune femme alors qu'elle ne s'attendait surement qu'à une petite explication rapide, comme elle l'avait faite.

"Je suis ... désolé pour votre frère et votre père. Ce ne doit pas être simple pour une personne qui n'en a pas l'habitude. "

Dan baissa un peu la tête, éprouvant une légère compassion pour la jeune femme. il savait que pour les gens normaux, la perte d'un être cher ou le handicap n'était pas simple à vivre tellement ils étaient rares. il se tût le temps que la jeune femme finisse de soigner sa jambe.

"Si vous avez besoin de matériel, je m'en occuperai. Je me demandait juste ce qu'une personne comme vous faisait ici, au milieu des autres. Vous ne me semblez pas vraiment de la même sorte. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mar 8 Mai - 1:28
Flora Belza



Les points sur les i
Flora & Dan

Flora l'écouta parler, découvrant l'histoire de cet homme en kit. Franchement, il avait subit comme tout le monde, une pure tragédie. Mais elle se figea en l'entendant parler de son bras et fini sa jambe, avant de lui dire en se levant et remettant un peu d'alcool sur son travail :

-Roh le con ! Pardon, mais pour le coup, c'est vraiment con... Mec... tu t'es coupé le bras pour rien, si t'es pas transformé, c'est parce que t'es immunisé et que tu as eu de la chance ! Beaucoup de gens ont quand même muté après avoir fait ça.

La jeune bricoleuse marmonna un petit moment, sur le fait qu'il faut vraiment être masochiste pour se couper un membre comme ça. Bon après c'était dans un élan de panique, mais quand même. Elle se rinça les mains pleines de sang et retourna vers lui, choppant une bande et commença à lui faire un bandage après avoir mis des bouts de tissus propres en dessous pour faire office de compresses. Elle le regarda une fois finie et répondit à sa question :

-Au milieu des autres hein ? Il y a plein de gens biens ici qui ne veulent que survivre et rester loin de la surface. J'suis en vie grâce à certains d'ailleurs, ils nous ont trouvé dans un sale état et nous on ramené ici en sécurité. Faut pas se fier au peu que tu as vu... Puis cet endroit est fait pour moi, par exemple faut pas oublie que j'fais pas ça gratis, tu vas bosser pour moi, sinon je risque de te péter la seule rotule qu'il te reste et crois moi j'rigole pas avec ça.

Sa voix s'était faite bien ferme, pour lui faire comprendre qu'elle était bel et bien sérieuse. On ne la volait pas et on ne la bernait pas. Si ce n'était pas elle qui choppait la personne, c'était son parrain et lui... il valait mieux pas le chercher. Flora se leva et regarda le bras de ce soldat avant de soupirer :

-Faudra que je vois aussi pour ton bras, c'est vraiment pathétique à voir sans vouloir te vexer. Tu vas t'y faire j'suis franche, franche, mais pas balance.

C'était sa façon de lui faire comprendre qu'elle n'allait pas parler de son origine, elle avait bien vue sa réaction quand elle avait lu son collier. Flora observa la "jambe" du gars et grimaça détestant le machin qu'elle avait sous les yeux. Alors qu'elle prend ses outils et commence à travailler sur la pièce pour la rentre moins dangereuse et plus "pratique" si c'était possible. Flora le regarda et lui demanda alors :

-J'peux rien faire avec ces merdes, franchement c'est irrécupérable, j'vais juste te les rendre plus confortable en attendant. Donc j'vais devoir travailler sur des nouvelles prothèse, mais ça va te coûter cher en services et avant que tu te répètes je demande jamais de tuer et si j'ai un soucis avec une nana ou même un mec j'lui botte moi même les miches, pas besoin de quelqu'un pour ça ! J'vais plutôt te demander de m'escorter et de m'aider à trouver du matos, puis à me ramener des trucs. Par exemple pour tes soins, en échange tu vas me ramener de quoi remplir ma trousse de secours. Cela te va ?


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Mar 8 Mai - 2:09
Dan Ravenfield
Dan comprit ce que disais Flora à propos de son bras. Apparemment ce sacrifice avait été inutile. Il s'était coupé le bras pour rien mais surtout, il était immunisé. Ce terme marqua bien l'esprit de Dan. Il pouvait ainsi prendre bien plus de risques que ce qu'il prévoyait au départ. Il pouvait être blessé sans mourir rapidement. Il serait sans doute mit en première ligne régulièrement si cela venait à s'ébruiter à la citadelle mais cela lui ferait aussi un avantage s'il comptait rejoindre une autre faction. Quelqu'un d'immunisé avait un énorme avantage comme combattant. Au final, la perte de son bras lui avait quand même donné des informations et le fait d'avoir un bras amovible pourrait le sortir de l'étreinte des morts.  Dan continua d'écouter la jeune femme en assimilant un maximum d'informations possibles.
Apparemment, la citadelle ne serait pas un lieu si mauvais que ça. Il y aurait de bonnes personnes prête à aider, à s'entraider. De ce que Dan avait vu, il y avait aussi une dictature cachée. Il avait repéré dans les rues des hommes dissimulés, avec un comportement relevant bien de l'écoute et de la récupération d'informations. Il s'agissait surement d'espions du gouvernement à la recherches de traîtres potentiels ou de personnes cherchant à fuir leur dictature. Dan connaissait bien ce genre de personnes pour avoir travaillé plusieurs fois avec elles. Il savait que les libertés de cette villes n'étaient que très limitées. les habitants eux mêmes devaient probablement s'en douter.
Les paroles qui s'en suivirent de la part de Flora la concernaient plus cette fois, surtout sur sa manière d'être. Comme elle le disait, elle était franche et Dan avait pu le remarqué juste avant. Elle avait effectivement raison au sujet de ce bras. C'était un bricolage d'amateur et bon pour la casse. C'est à ce moment que Dan eut sa première impression positive sur une personne de la citadelle. La franchise de cette femme lui rappelait les relations qu'il avait avec es camarades. On ne se cachait rien. On se disait tout directement et franchement. Le tact entre militaire était presque inexistant. Pour la première fois depuis le crash, il retrouvait un peu de cette sensation.

"Pour ce qui est de la franchise, je préfère. Au moins il n'y a pas de doutes"

Elle fini par lui demander enfin ce qu'elle voulait précisément, en quoi il pouvait lui rendre des services pour payer. Elle voulait simplement un fournisseur et une escorte. Dan eu presque un sourire à ce moment. Après trois ans passé dehors a apprendre sur les zombies et les patrouilles, ce serait un jeu d'enfant pour lui. IL s'attendait a quelque chose de plus compliqué de sa part. Après une seconde de réflexion, il se dit que pour elle, c'était peut être faire un gros effort que de sortir prendre des risques au milieu des morts.
Sa première mission serait de trouver de quoi remplir la trousse de secours de la jeune femme. Dan avait une idée d'où trouver ce qu'il fallait. Il avait repéré des pharmacies abandonnées dont un très petite, peu touchée à cause du nombre de cadavres bloqués à l'intérieur. Une ouverture les faisaient tomber régulièrement mais il ne pouvaient en ressortir. La plupart des groupes l'évitaient, trop risquée pour le peu de ressources qu'elle pourrait contenir. il savait que la bas, il trouverait sans aucun doute de quoi remplir cette boite.

"Il n'y aura aucun soucis pour la trousse. Je pense savoir même où trouver. Si ça vous dit de sortir avec moi, je pourrais même vous apprendre deux trois choses. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mar 22 Mai - 18:28
Flora Belza



Un accord
Flora & Dan

Flora l'écoutait tout en essayant d'enlever une pointe métallique de l'abomination qui servait de prothèse. Il est vrai que quand elle commence à bosser, elle est plus du genre à pas totalement écouter et être concentrée dans son travail. Mais quelques mots la firent sourire et relever la tête, taquine comme pas possible, elle ne put s'empêcher de le charrier un peu :

-Sortir avec toi ? Dis ainsi, j'le prendrai bien pour une invitation ou quelque chose qui sous entend autre chose. Mais bon ! Je couche et m'amuse toujours un peu avant de prendre ce genre de décision, faudra s'allonger sur l'établi !

Elle se mit à rire et lui fit un clin d'oeil avant de réussir à détacher la pointe métallique qui avait méchamment entaillé le reste de sa jambe. Il allait être content d'avoir ça en moins. Flora posa son outils pour en choper un autre, tout en disant au militaire américain :

-Encore quelques trucs et tu pourras mettre cette horreur ! mais avant je vais devoir prendre tes mesures si j'veux commencer à préparer un plan et donc lister ce dont j'vais avoir besoin, donc te rhabille pas.

Flora s'activa encore quelques minutes pour enlever ce qui lui semblait dangereux, mais pour faire plus, elle allait avoir besoin d'un meilleur matos. D'habitude elle se contente de démonter des trucs électroniques, de changer des pièces ou de souder des petites bricoles à la main, mais là... c'était d'un tout autre niveau. Une fois fini, elle chopa son mètre, un bloc papier avec un crayon de bois et alla vers Dan en lui disant :

-Bon mon Robocop, laisses toi faire, ça ne devrait pas trop te déplaire.

Cela lui pris quelques instants, mais elle eut toutes les mesures voulues, même celles du bras. Flora gribouilla quelques notes et brèves idées, avant de dire alors au militaire :

-Bon voilà je ne peux rien faire de plus avec ces saletés ! Tu as deux jours pour me ramener du matos médical, trois grand max si tu es retardé. Après on verra ça, je vais avoir besoin que tu m'emmènes dans certains endroits pour récupérer du matos pour ta jambe. Mais je te préviens, faut pas rêver à un truc super développé en technologie.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Mar 22 Mai - 21:17
Dan Ravenfield
Dan ne bougeait pas lorsque la jeune femme s'occupait de lui. il fut plutôt surpris de sa première réponse mais après tout, dans ce genre de périodes, il faut bien savoir se détendre d'un moyen ou d'un autre. Et puis tant que cela se passait dans un lieu plutôt sécurisé, il n'y avait pas un énorme risque de mourir. Dan y repensa d'ailleurs et cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion de s'amuser d'une quelconque manière que ce soit. Après trois ans seul et sa survie dans cette "ville", il n'avait encore prit aucun moment pour souffler où même se détendre. Il ne pensait qu'à la survie, comme s'il était en territoire ennemi. A vrai dire, ce bâtiment était le seul ou il se sentait capable de baisser sa garde quelques secondes. C'était d'ailleurs assez étrange pour lui de se relâcher un peu après tout ce temps passé sur la défensive. La jeune femme semblait vraiment avoir un caractère très insouciant.

"Je ne me suis pas détendu depuis un bon moment, dehors on n'a pas de temps pour ça"

Flora commença à prendre les mesures de Dan afin de préparer au mieux quelque chose pour lui permettre de mieux se déplacer. Il la laissa faire sans bouger malgré une légère inquiétude. C'était la première fois que quelqu'un s'occupait de ses blessures de si près après le médecin qui avait soigné sa jambe. Il gardait toujours ce visage impassible en revanche, ne voulant montrer aucune faiblesse. Il ressentit une légère douleur lorsqu'elle s'occupa de sa jambe fraîchement entaillée mais le garda pour lui. Lorsqu'elle fini, elle prit quelques notes afin de garder en tête ce qu'elle avait et de probablement pouvoir travailler dessus d'ici la. Elle fini par lui expliquer ce qu'il allait devoir faire pour elle. Elle lui expliqua aussi qu'en plus du matériel médical, il allait devoir l'escorter lors d'une sortie pour trouver du matériel et qu'il ne fallait pas s'attendre a quelque chose de très avancé concernant sa jambe. Dan eut depuis longtemps un léger sourire sur le visage. Il ne s'attendait pas du tout a avoir quelque chose de vaguement fonctionnel déjà à la base alors il ne s'attendait pas du tout à quelque chose de très développé.

"J'ai passé un bon moment dehors avec ce truc qui me blessait alors ce n'est pas à cause d'un truc basique que je vais me plaindre. Pour les soins, je vais revenir très rapidement, demain ou après demain au plus tard. je sais où trouver ça. Ce sera juste un peu dangereux mais j'en ai l'habitude."

Il repensa ensuite à la seconde partie de son travail. Une escorte en extérieur n'avait rien a voir avec une mission de récupération. La, il allait devoir escorter une civile qui au vu de son attitude n'avait probablement jamais vécu de grosse expérience au dehors de sa cité bien abritée. C'était quelque chose de très compliqué et il n'aurait probablement pas le temps de la former avant qu'elle ne veuille sortir. Il pourrait tout aussi bien lui ramener ce qu'elle voudrait, sans qu'elle ait à sortir de sa zone de sécurité.

"Sortir en dehors de la ville n'est pas une chose aisée, cela dépend d'où on doit aller. Il y a des zones à éviter à tout prix. En sachant que tu veux du matériel précis, je suppose que cela fera partie de ces endroits. Je ne pourrais pas t'apprendre à survivre avant la sortie. Si tu ne veux pas mourir dehors, tu devras obéir à tout ce que je te dirai. Si tu préfère, je peux aussi aller chercher ce qu'il te faut si tu me dit ce que c'est. Ce sera à toi de voir mais si tu veux venir, attend toi à devoir passer des moments très désagréables. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mar 29 Mai - 23:54
Flora Belza



Pour qui tu me prends ?!
Flora & Dan

Flora l'écoutait que d'une oreille, elle pensait qu'il allait remettre sa prothèse et partir chercher son matériel médical, mais il se lança dans un speech sur ce qu'elle aurait "à faire" si elle voulait l'accompagner ou ne pas y aller. Son regard se fit dur et se posa sur ce type. La jeune italienne sentit l'agacement la gagner et ne put s'empêcher de lui dire avec une voix tranchante :

-Est-ce que tu m'as bien regardé ?! J'ai la gueule de la nana qui ne sait pas se débrouiller et qui garde ses jolies petites fesses bien en sécurité à l'intérieur ? Si tu trouves que c'est le cas, ouvres-moi bien tes oreilles monsieur le soldat en Kit ! Je sais me défendre un minimum, je sors souvent seule, je ne vis même pas à la citadelle et j'vais souvent trouver du matos SEULE ! Donc je sais me déplacer "silencieusement" si je le veux, je sais me faire discrète et je sais même me barrer si ça dégénère ! OK ?

Flora n'aimait vraiment pas qu'on la prenne pour une empotée de service ou autre de ce genre. Elle espérait vraiment qu'il n'avait pas dit tout ça car elle était une "nana" sinon il en prendrait davantage pour son grade. La croisa les bras et fronça les sourcils en reprenant d'une voix ferme, mais moins hostile :

-Je sais me débrouiller, mais j'suis pas non plus la plus forte des nanas. Certains choses que j'veux obtenir sont dans des quartiers trop hostiles pour que j'y aille seule. Voilà, pourquoi j'ai besoin de ton aide.

Flora poussa un soupir, avant de s'asseoir sur un autre établi. Elle regarda l'unijambiste encore agacée par tout ça. Il fallait savoir que la demoiselle avait un tempérament assez rebelle et tout ça, elle ne se laissait jamais rabaisser ou piétiner. Cette femme préférerait se prendre un coup dans la gueule, plutôt que de se taire si elle a quelque chose à dire. Flora rajouta :

-Je sens qu'on va se "marrer" si tu es si autoritaire, j'aime pas trop qu'on me dise ce que je dois faire...


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Mer 30 Mai - 18:50
Dan Ravenfield
Dan fut un peu surprit de voir la jeune femme s'énerver si rapidement. Elle semblait plutôt calme mais avait visiblement un caractère bien à elle. Il n'eut cependant pas vraiment de ré"action vis à vis de cela. Ses anciens instructeurs étaient capable de se montrer bien pire qu'elle. Ce qui le surprit vraiment était de voir cette jeune femme changer si rapidement d'attitude. Apparemment il avait touché un point sensible concernant la jeune femme. Elle ne voulait pas être prise pour une incapable déjà. Dan eu un léger sourire suite à son énervement. Il avait face à lui non pas une jeune femme fragile qui voulait vivre des sensations mais une vraie femme qui était prête à se battre. Dan continuait d'écouter et commençait à remettre sa prothèse calmement, comme si la colère de la jeune femme n'avait eu aucun effet sur lui. Une fois qu'elle fini de parler, elle s'assied à soin tour non loin et termina en expliquant bien qu'elle ne voulait pas recevoir d'ordres. Dan fixa sa prothèse fermement et prit la parole.

"Je ne pouvais pas me douter que tu sortais seule. Tu n'as aucune marque de tes sorties ni même vraiment l'allure des combattant de l’extérieur. Mais je vois que tu as une combativité de guerrière. C'est ... intéressant. Au moins tu continuera de lutter si tu dois te retrouver avec un membre coupé ou si tu es mordue. Cependant tu es sortie seule et cela n'a rien a voir avec une sortie de groupe."

Dan prit un petit moment de réflexion. Il s'arrêta prêt à dire une chose qui lui aurait pu le changer complètement auprès de Flora ainsi qu'auprès de ceux de la citadelle mais s'arrêta à temps. Il voulait simplement faire comprendre à Flora que ces sorties de groupe pouvaient tourner en quelque chose d'horrible, bien plus que de mourir. Il avait vu plusieurs de ses amis blessés et massacrés sur le terrain par des armes a feu ou des explosifs. Cela l'avait marqué à jamais. Il devait lui faire comprendre que si cela arrivait, elle serait marquée définitivement et devrait même parfois abandonner ceux qu'elle aime.

"Quand tu sors seule, il ne peut t'arriver que des soucis à toi. Si tu meurs, rien ne reste. Avec un groupe, tu pourrais arriver à survivre mais il faudrait que tu vive avec une possible mort des tes camarades sur la conscience, sans parler de leur douleur, leur agonie devant tes yeux. Avant même ce bordel, j'ai vu des amis se faire massacrer par d'autres hommes. On n'oublie pas cela. Ici, la mort est omniprésente et pour l'avoir vu de nombreuses fois dehors, elle est bien plus terrible que tout ce que j'ai vu avant. Je préfère juste te prévenir. Pour ce qui est des ordres,  je n'en donne pas a moins que la survie soit en jeu. Je ne donne pas d'ordres pour m'amuser, de plus ce n'est qu'un moyen supplémentaire de se faire repérer."

Dan se releva de la table et remis sa veste. Il s'appuya un peu sur la prothèse pour tester les améliorations. Ce n'était pas le grand luxe mais déjà il pouvait se déplacer sans qu'un morceau de métal ne risque de lui rentrer dans la peau. Même si elle ne lui avait qu'un peu arrangé cela, il se sentait vraiment redevable envers la jeune femme. Il ressentait enfin la capacité de se tenir debout sans ressentir cette douleur.  Il releva la tête vers la jeune femme et lui fit un léger remerciement de la tête.

"Merci pour l'amélioration. C'est bien moins gênant. Je ramènerai tout le matériel médical que je trouverai. Pour ce qui est de notre sortie par la suite, j'aurais besoin d'informations sur le lieu ainsi que sur le matériel que tu veux ramener. Ca me permettrait de faire une vague planification de l'itinéraire et de l'organisation. Pour le reste, je pense que tu sais te débrouiller vu que tu es déjà sortie."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mar 5 Juin - 21:14
Flora Belza



Réflexion
Flora & Dan

Flora le regarda s'exprimer sur ce qu'il venait d'apprendre sur elle et c'était presque amusant à voir... Elle ? Une guerrière ? C'était sympathique à imaginer. En quelques secondes, elle s'imagina habillée comme Xena et pouffa légèrement. Un silence s'installa un peu et il recommença alors à parler. Cette fois pour lui expliquer certaines choses, comme son point de vue sur la chose et sur le fait d'être en groupe dehors. Flora haussa les épaules en lui disant :

-Tu recommences à parler sans savoir... J'ai vécu avec ma famille dehors pendant presque deux ans après le début de cet enfer et j'ai vu des gens de ma famille... du même sang que moi... mourir sous mes yeux... Ma mère se faire dévorer, ma soeur transformée que mon parrain a dû achever, mon frère écrasé par un gros bloc dans les bombardements... Ce n'est pas parce que je ne suis pas une militaire que je n'ai pas eu la vie rude... Donc ne croit pas que j'ignore ce que ça fait d'être dehors, avec d'autres personnes, de devoir se soucier de la sécurité de quelqu'un d'autres... Si tu veux que ça marche entre nous, va falloir arrêter d'avoir des préjuger ou parler sans savoir !

Ce type avait le don de faire faire le yoyo à ses émotions, quand elle parvint à se détendre, il ressort d'autres choses qui la refait monter en pression. Flora poussa un long soupir et fit signe qu'elle se calmait et que ça devait arrêter là les tentions. Elle réfléchit à ce qu'il venait de dire et lui dit alors :

-Je ne sais pas trop, je dois travailler sur les plans pour lister ce don j'ai besoin, avant de me lancer dans la localisation des choses. Bon...déjà je vais devoir trouver de quoi fondre du métal, un bon appareil de soudure et bien évident du métal, mais pas rouillé...  Cela ne va pas être évident à trouver je crois. Mais bon... Après on verra quand j'aurai fini, je ne peux pas te dire avant.

Flora réfléchissait aux endroits où elle pouvait mettre la mains sur tout ça, elle allait certainement chercher un plan de Paris et interroger quelques personnes à la citadelle pour avoir plus d'infos. Elle regarda le soldat et lui demanda :

-Du coup... Il y a autre chose que tu veux voir ? Car comme je te le disais, tant que je ne sais pas ce que je veux faire, je ne peux rien avancer.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Mar 5 Juin - 23:31
Dan Ravenfield
Dan baissa légèrement la tête lorsqu'il entendit ce que Flora venait de dire a propos de son passé. Au final, ce n'était pas une jeune femme bien à l'abri qui n'avait rien connu mais bien une vraie survivante. A la voir au premier abord, on ne pouvait pas deviner cela. Au final elle connaissait elle aussi cette sensation de tout perdre devant ses yeux, de voir ceux qu'elle aimait mourir. Il restait immobile à l'écouter calmement. Il voyait bien que la jeune femme n'aimait pas ce qu'il lui avait dit et il lui rappelait aussi de mauvais souvenirs. Elle continua en expliquant ses idées concernant ses besoins mais ceux si s'avéraient plus que juste pour que Dan puisse préparer un plan bien précis. Il avait cependant déjà quelques idées sur les lieux potentiels a visiter.

"Je suis ... Désolé pour ta famille. Je ne pensais pas que des personnes non formées puissent vivre ce genre de choses et en ressortir indemnes mentalement."

Il fit une légère pause comme pour laisser un temps de respect puis reprit en changeant de sujet

"Pour le matériel, j'ai bien des idées de lieux à visiter mais ce ne sera pas une partie de plaisir. La plupart sont des pièges à cadavres ambulants et il faudra surement nettoyer certaines zones. Je vais déjà m'occuper des soins. "

Dan s'approcha de la porte en boitant, prêt à partir pour sa mission. Il savait déjà où aller et préparait déjà un plan pour se débarrasser des morts qui se trouveraient dans la zone. IL en oubliais presque la question de la jeune femme qui le concernait.  Il s'arrêta à la limite de la sortie de l'atelier.

"Je n'ai besoin de rien d'autre actuellement. Nous verrons le reste à mon retour a moins que tu n'aires des questions. "

Dan attendit une réponse de la jeune femme. Dans le cas ou elle n'aurait pas de questions supplémentaires, il partirait pour sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mer 20 Juin - 19:47
Flora Belza



Fin de discussion !
Flora & Dan

Flora le regarda en haussant un sourcil, quand il parla du fait que selon lui une personne non formée n'aurait pas réussi à survivre dehors selon lui. La jeune femme ne savait pas comment le prendre, il semblait dire des choses tellement agaçantes pour elle, mais pourtant il ne semblait pas dire ça pour blesser ou vexer... Heureusement sinon elle lui aurait très certainement foutu un outil contre le coin de sa gueule. Flora attendit qu'il finit de parler et lui répondit alors :

-Non je n'ai rien à rajouter, tu n'auras qu'à rentrer directement dans l'atelier si tu rentres la journée. Si tu rentres du soir, tu vas devoir attendre le lendemain, je suis jamais disponible le soir et la nuit...

Elle le raccompagna jusqu'à l'entrée du magasin et retourna dans son atelier sans rien dire un mot. Une fois dans ce dernier, elle se mit à travailler sérieusement le plan pour ce nouveau projet. Flora ne fit pas attention à l'heure et elle y passa des heures entières. Elle était si concentrée qu'elle sursauta en voyant une tasse de café apparaître à côté d'elle. La jeune femme se tourna vers son père :

-Grazie papà !
-Di niente... c'est ton nouveau projet ?
-Si ! C'est d'ailleurs très intéressant.
-J'espère qu'il sera aussi intéressant qu'enrichissant...
-Seul le temps nous le dira...


________________________

Deux jours plus tard un beau matin, Flora avait mis les plans de côté ayant fini de travailler dessus, se disant qu'elle le fignolerait avec le type et en les faisant. Du coup pour s'occuper, elle bricolait sur un appareil à réparer, portant ses écouteurs, en fredonnant et se dandinant au rythme de la musique qu'elle avait dans les oreilles.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Sam 23 Juin - 3:30
Dan Ravenfield
Dan rentrait tout juste de sa mission. Il avait passé deux jours en extérieur, le premier pour récupérer le matériel médical et qu'il avait trouvé plus que demandé et le second en repérage sur les zones potentielles avec du matériel encore utilisable. Bien sur, les zones vraiment intéressantes étaient bien trop dangereuses pour y aller. Entre les terrains instables et les morts qui occupaient les lieux, c'était probablement la mort qui l'attendait. Il cacha le matériel qu'il avait trouvé sur lui a plusieurs endroits afin de ne pas éveiller les soupçons. Il entra dans la citadelle de manière classique et se dirigea directement vers le magasin de la jeune femme. Il espérait que celle ci ne verrait pas ce qu'il était advenu de son récent travail. La prothèse temporaire plutôt ajustée avait fini couvert de chair et par endroit tordue;, cette dernière lui avait servi plusieurs fois d'arme contre les créatures. IL arriva devant le magasin et entra. Le vieil homme était toujours à son poste et il leva tout juste la tête lorsque Dan entra. Un salut des plus concis possible fut échangé entre les deux homme puis Dan rejoint l'atelier. La jeune femme était de dos et semblait presque danser.  Il commença à se déshabiller en partie pour retirer les différents éléments qu'il avait caché sur lui. Il les posait sur la table sans faire attention à la jeune femme, pensant qu'elle l'avait entendu rentrer. Dan prit la parole tout en continuant son étalage, ne voyant pas que la jeune femme avait de la musique dans les oreilles.

"Je t'ai ramené le matériel médical que tu avais demandé. Il y en a même plus que demandé. Tu peux le garder. Je n'en aurai pas vraiment l'utilité et c'est encombrant pendant une infiltration. Concernant la suite, j'ai vu quelques endroits intéressant mais bien trop dangereux. "

Dan fini par se retrouver le pantalon relevé jusqu'au genou et une partie de la chemise retirée. Il avait maintenant déposé sur la table une mallette de premier secours entièrement neuve, ainsi que deux autres tout juste entamées. Il y avait la largement de quoi remplir la trousse médicale que Flora avait utilisée. Il releva la tête et vit la jeune femme qui semblait toujours ignorer sa présence. Il s'approcha d'elle et mit sa main valide sur son épaule.

"Il y a un soucis ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mer 27 Juin - 2:21
Flora Belza



Surprise !
Flora & Dan

Se dandinant sur sa musique, elle n'avait vraiment pas entendu l'homme rentrer. Elle aimait parfois ce déconnecter de tout et se plonger dans sa bulle. Là en l'occurrence sa bulle était un poste radio, elle vérifiait les circuits avec une loupe quand soudain, une main se posa sur son épaule. Sachant que son père n'était pas assez haut pour le faire et que son parrain n'était là en ce moment, elle choppa un outil et se retourna en donnant un coup vif sur la main posée sur son épaule. Elle se retourna et en voyant qui s'était, elle posa l'outil et porta sa main sur sa bouche avec un air vraiment désolée. Flora se rapprocha de lui en lui disant :

-Oups... j'suis désolée... mais...

Elle regarda alors rapidement la main de l'homme qui était venu après qu'elle lui ai demandé de remplir sa trousse à pharmacie. Apparemment il n'avait pas grand chose, enfin... il allait avoir un beau bleu car elle savait frapper, mais elle n'avait pas pris assez d'élan pour lui casser vraiment quelque chose. Flora finit par lâcher sur un ton plus neutre :

-Mais franchement ! Il faut vraiment être idiot pour surprendre les gens comme ça chez eux de nos jours ! J'aurais très bien pu faire pire, genre frapper plus fort et viser la tête ! Peut être que tu auras compris pour la prochaine fois non mais dit... 'fin bref ! De toute façon, t'es un dur, tu vas vite t'en remettre.

Flora regarda alors ce qu'il avait déposé sur la table, elle devait avouer que c'était assez impressionnant. D'habitude, elle galérait à mettre la main sur de tels produits et surtout cette quantité. Elle lança alors à Dan :

-Pas mal ! Beau boulot. Bref ! Passons a un sujet important: les plans de ton bras et ta jambe sont sur le meuble. Puis est-ce que tu as pu repérer des endroits intéressant ?


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dan Ravenfield
Rescapé
Mer 27 Juin - 9:10
Dan Ravenfield
Dan fut légèrement surpris de la réaction de la jeun femme bien qu'il aurait du s'y attendre. Après tout il l'avait approchée sans qu'elle ne s'en rende compte et elle avait réagit comme lui l'aurais fait, en plus violent bien sur. Il retira sa main après avoir prit un bon coup et la secoua un peu sous le coup de la douleur. Apparemment, il n'y avait pas grand chose. Ils pouvait toujours la bouger correctement sans grande douleur donc rien de cassé. La jeune femme bredouilla quelques mots d'excuses rapides avant de se remettre dans l'état qu'il lui connaissait le plus, c'est a dire une femme sur la défensive. Il eu un petit sourire pendant ce changement d'état, voyant que la jeune femme n'était au final pas aussi distante qu'elle ne le paraissait au premier abord. Elle avait donc bien un cœur et n'était pas juste un accro de la mécanique totalement asociale.
Après les rapides remontrances, elle continua la discussion au sujet du repérages ainsi que de ses plans. Elle lui demanda ce qu'il avait concernant les lieux intéressants. Dan réfléchit un instant, ne voulant pas lui dire que c'était sans espoir. Les lieux étaient trop dangereux selon lui et il ne voulait pas l’entraîner dans des endroits mortels ou presque.

"J'ai repérés quelques lieux intéressant avec pas mal de matériel mais la plupart sont des pièges. On en ressortirait pas. Beaucoup de bâtiments en ruines cachent des choses intéressantes mais sont aussi des nids à cadavres. Entre les risques d'éboulement, la lumière quasi absente et les zombies qui traînent au milieu, ça serait juste du suicide à deux. En revanche, j'ai trouvé deux lieux potentiel où il y aurait du matériel qui seraient jouable mais il faudra nettoyer un passage et probablement les morts au milieu des décombres. Au vu de l'accès compliqué, je pense que personne n'a oser y rentrer. Il y a un vieux garage enseveli qui a résisté à la chute de décombres et une petite usine dont l'accès est bloqué mais j'ai pu voir une faiblesse dans un mur. On doit pouvoir l'ouvrir en l'enfonçant."


Dan réfléchit un moment et laissa aussi le temps à la jeune femme de décider quoi faire. Il fallait qu'elle prenne bien en compte que dans les deux cas , ce serait dangereux et difficile d'accès.

"C'est à toi de voir ce que tu préfère. Il y aura probablement plus de matériel transportable au garage mais ce sera aussi plus dangereux. pas mal de cadavres ont du se faire piéger au milieu. De plus l'accès sera plus compliqué. Pour l'usine, tu trouvera surement moins de choses pratiques mais vu qu'elle est bloquée, ce sera plus calme à l'intérieur. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Les galeries du métro :: La place centrale-
Sauter vers: