RSS
RSS

 

 :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edward J. Adkins [FINI]

 :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées
avatar
Edward J. Adkins
Nouvel arrivant
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 17:44

Âge : 30 ans
Groupe : L'espoir (Et comme disent les kikoo sur youtube « Firt's ! »)
Nationalité/origines : franco-américaine
Immunisé : Selon le grand chaman de la forêt magique: « Ouaip', tu vas pas bouffer ta copine t'inquiète. »
Situation conjugale : En couple
Situation familiale : Décédé
Place dans le clan/tâche : Militaire, membre des expéditions de récupérations (matériels, sujets d'expérimentations, nourritures, etc...)
Arme : Un couteau de survie militaire et une Ak-47, obtenue à l'Espoir, en très bon état car il l'entretient régulièrement et est prête à l'usage pour ses expéditions.

Carnation : Teint basané dût en partie à ses missions militaires dans des pays étrangers.
Taille : 182cm
Corpulence : 85 Kg. Possède un corps robuste et musclé, façonné par ses années au sein de l'armée américaine et une constitution métabolique tout aussi résistante que son corps.
Cheveux : Cheveux noir, semi-long sur le dessus, rasés sur les cotés et coiffés en une queue de cheval à l'arrière.
Yeux : Marron foncé
Style vestimentaire :  Léger (peut-être trop pour certains), Jean, pantalon militaire, T-shirt/débardeur, écharpe rouge (parce que c'est classe !). Il arbore donc en général un style militaire, adapté pour courir et combattre.
Signe distinctif : Cicatrices au niveau de l'arcade sourcilière droite et deux autres légères sur son crâne du coté droit là-aussi.

ft. ... de ...
Edward J. Adkins
Edward est un homme par prise de tête avec qui tu peux discuter comme avec un vieux pote devant un verre de whisky, parce que faut pas déconner une discussion sans alcool c'est complètement pourri. Il se complique par la vie, soit tu es avec lui soit tu traces ta route avant de te prendre une balle. S'il t'aime bien il partagera volontiers son repas avec toi autour d'un feu de camp, te passera peut-être quelques vivres ou même te proposera de faire un bout de chemin avec lui le temps que tu atteignes ta destination. Ed il est comme ça, il n'est pas craintif et il aime rendre service, il est quand même resté dans ce pays pour ça aussi.

Il ne craint pas les gens et encore moins les zombies car ces derniers sont lents et prévisibles alors qu'un homme, lui, peut être imprévisible selon les situations. Un zombie lui, peu importe la situation, cherchera toujours à vous bouffer alors bien qu'Edward soit quelqu'un d’accueillant et de généreux il n'est pas stupide au point de se laisser faire ou que l'on profite de lui et peut même allait jusqu'à tuer pour se protéger lui ou les membres de son clan. D'autant plus que ses années dans l'armée on fait de lui un adversaire redoutable aussi bien au corps-à-corps qu’avec une arme à feu alors court en zigzag comme le lapin.

Concernant son comportement, il ne sera pas rare de le voir seul ou avec une équipe dans les ruines de la capitale en quête de matériels et autres choses utiles aux scientifiques. Ed n'aime pas rester cloîtré sous terre comme les scientifiques, alors il lui arrive parfois de partir du centre pour revenir trois jours plus tard comme ci de rien n'était. Et même si sa femme s'inquiète parfois elle sait qu'il est parfaitement apte à survivre à l'extérieur.
L'histoire de cet homme n'est pas très différente de celle de n'importe qui vous savez ? Le jeune Edward Adkins fut élevé par un père américain en recherche d'emplois et d'une mère française venue en Amérique pour le travail et au final devenir serveuse dans un petit resto de quartier. Ses parents ne croulaient pas sous l'argent, car le seul revenu était celui de sa mère tandis que son père avait vite renoncé à trouver un emploi pour finalement noyer ses problèmes dans l'alcool. Contrairement à ce que l'on pourrait penser le père d'Edward ne le battait pas, ni lui ni sa mère. Non, il se contentait de partir le matin avec quelques billets en poche pour revenir le soir où parfois le lendemain et de refaire chaque jour cette routine.

Edward dû donc apprendre à s'élever plus ou moins seul avec sa mère occupée par son travail et son père absent. À l'école ses résultats n'étaient pas catastrophiques mais il n'allait pas faire de grandes études non plus avec son niveau. Donc quand il fut en âge d'entrer dans l'armée américaine il signa aussitôt un premier contrat.  

Durant ce premier contrat, tout juste âgée de dix-huit ans, la jeune recrue dût subir un programme militaire intensif. Les premiers jours semblèrent interminables, entre la fatigue constante à cause des entraînements divers et variés et les cris de ses formateurs, rares étaient les moments où il pouvait profiter d'un peu de calme avec ses camarades recrues.

Quand les premiers mois passèrent Edward prit peu à peu le rythme de la vie militaire, lia quelques amitiés avec ses camarades et arrivait à suivre plus facilement le rythme effréné des entraînements quotidiens. Certains avaient abandonné dès les premières semaines mais Éd n'était pas de cela, il savait que s'il abandonnait maintenant il n'aurait pas d'avenir dans ce monde. Sans diplôme et se refusant à vivre sur le dos de sa mère déjà assez fatiguée il finirait à la rue à mendier pour quelques pièces. La jeune recrue était déterminé à devenir quelqu'un et à aider sa famille et surtout sa mère et qu'elle soit fière de lui.

Les années passèrent et la jeune recrue devint un soldat. Il effectuait maintenant les entraînements avec facilité et habitude, loin était la douleur et les courbatures de ses premiers débuts dans l'armée. En tant que simple soldat il effectua des missions de secours dans des pays étrangers où des catastrophes avaient lieu mais rapidement il se retrouva à devoir combattre comme un vrai soldat et à tuer des gens. Des terroristes d'après ses supérieurs mais terroriste ou non prendre la vie d'un homme se révélaient être une chose bien plus difficile qu'il ne croyait. Il pouvait voir le visage de cet homme lorsqu'il fermait les yeux le soir. D'après ses supérieurs les premières fois sont toujours un peu douloureuses mais il fallait apprendre à vivre avec.

À vingt-huit ans, le soldat quitta l'armée pour se rendre en France où, entre-temps, sa mère était retourné vivre après que le père d'Edward décède d'une crise cardiaque. Apprendre cette nouvelle ne choqua pas Éd, il n'avait jamais été très proche de son père alors même quand il vu son corps une dernière fois lors de l’enterrement il ne put laisser couler une larme. Il aurait voulu, au moins pour sauver les apparences et ne pas passer pour un fils indigne et égoïste, mais rien ne voulait sortir alors il dut rester tête baissée à fixer le sol pendant toute la durée de l'enterrement. "Même mort il continu à dépenser de l'argent." pensait-il à cet instant...

Arrivé en France, la barrière de la langue n'en fut pas une pour lui car grâce à sa mère il parlait presque aussi bien le français qu'un véritable français même s'il ne comprenait pas certains mots spécifiques il arrivait à se débrouiller sans mal dans la capitale. Il logea ensuite dans un appartement avec sa mère jusqu'au premier cas d'infecté. Ce premier infecté ne l'inquiéta pas vraiment, il s'en fichait un peu à vrai dire.

Rapidement des centaines de cas d'infectés furent annoncés, notamment sa mère qui était maintenant l'un de ces cas. Edward la transporta à l’hôpital le plus vite possible mais malgré les efforts des médecins elle ne put être sauvée. Là ce fut le choc pour l'ancien soldat, il comprenait pour la première fois ce que c'était de perdre un être auquel on tenait vraiment. Mais son deuil aller devoir attendre car la situation empira jusqu'à devenir cauchemardesque. Des morts par milliers, voir par millions, qui déambulaient dans les rues, l'isolement total de la France, les bombardements ! Ce pays était fichu et l'Américain bien que pouvant être rapatrié dans son pays natal refusa de se présenta pensant qu'il serait plus utile ici. Une pensée digne d'un fou non ?

Les mois passèrent et malgré les zombies qui erraient dans les rues prêt à le dévorer l'ancien soldat parvenait à survivre sans trop de difficultés et il ne remercierait jamais assez ses instructeurs militaires pour ça. Et Alors qu'il était en quête de nourritures dans un centre commercial il croisa la route d'une jeune femme encerclée par un groupe de survivants, Comprenant que la situation n'était pas normale et que ce groupe voulait s'emparer des biens de la jeune femme Ed fonça droit sur eux et n'eut aucun mal à les maîtriser tous les quatre alors même qu'ils étaient armés de couteaux et de haches. Il s'agissait de simple civile profitant du nombre pour attaquer mais une tactique inutile face à un soldat.
Suite à leur défaite plus qu'écrasante les quatre survivants déguerpir s'en demander leur reste. L'ancien soldat s'approcha ensuite de la jeune femme aux habits déchiquetés pour lui dire que ses agresseurs étaient partis et qu'elle n'avait plus rien à craindre. Après un moment d'hésitation la jeune femme se releva et remercia son sauveur. Ed se présenta et lui expliqua qu'il était militaire dans l'armée américaine. Elle lui demanda pourquoi il n'avait pas était rapatrié comme tout les autres américains et il lui expliqua qu'il était resté pour aider les habitants de cette ville où ce qui en reste. Acquiesçant d'un hochement de tête elle se présenta ensuite à son tour sous le prénom de Noémie et comme étant une scientifique en route pour un centre médical ayant pour but de trouver un vaccin à cette épidémie.

Après ça, Ed proposa à la scientifique de l'escorter jusqu'à ce fameux centre, une escorte qu'elle ne refusa pas au vu de la situation extérieure. Arrivés au centre les deux survivants furent accueillis assez rapidement, d'après ce qu'Edward avait compris ces scientifiques n'avaient pas de temps à perdre avec les nouveaux arrivants, surtout s'ils ne pouvaient pas aider à trouver un remède.

Les mois passèrent et Edward peinait à trouver sa place parmi les scientifiques du clan, durent pour un ancien soldat de concevoir un vaccin et garder la porte ou le centre l’ennuyait fortement. Noémie quant à elle s’attela sans relâche à ses expérimentations pour trouver un vaccin. Voulant se sentir plus impliqué dans le clan et pas seulement faire le garde Edward décida d'intégrer équipe d'expéditions pour rapporter aux scientifiques ce dont ils avaient besoin dans leurs recherches. Et parfois, en plus de rapporter du matériel ou des vivres, le soldat ramenait un survivant ou deux qui pourrait avoir des compétences utiles au centre. Entre-temps Edward se rapprocha de la scientifique, Noémie, qu'il avait sauvée quelques mois plus tôt dans le centre commercial pour être maintenant couple.

Pseudonyme : "Pake" en ce moment.
Âge : 18 ans
Blabla : Un fofo tout juste né mais qui à l'air très intéressant ! Ah et j'aime les crêpes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 18:49
Oy !

Pour ta fiche, presque tout est cohérent avec le forum ! Il n'y a qu'un détail qui me fait tiquer : "Et parfois, en plus de rapporter du matériel ou des vivres, le soldat ramenait un survivant ou deux qu'il trouvait dans les rues de paris.". Il est normal qu'Edward ait été intégré au centre rapidement : ancien militaire, il est forcément utile pour l'armée, en revanche le centre ne fais pas refuge pour survivants : ils ne logent/nourissent que ceux qui sont utiles soit dans l'armée pour défendre le centre et aider à la récupération de ressources, soit parmi les scientifiques pour aider dans les recherches.

Je chipote peut être un peu, je veux juste être sûr que c'est clair :). Sinon, mis à part ça, tout est nickel pour moi.

EDIT : J'ai remarqué que ton avatar était légèrement déformé, si tu veux voici l'image recoupée aux bonnes dimensions sans déformations : http://www.zupimages.net/up/16/49/xgcz.jpg (tu peux garder l'actuelle si tu préfères, bien sûr !).


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edward J. Adkins
Nouvel arrivant
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 20:23
Salut :)

J'ai modifié ça pour que ça soit plus cohérent. voilà ce que ça donne maintenant:
Citation :
Et parfois, en plus de rapporter du matériel ou des vivres, le soldat ramenait un survivant ou deux qui pourrait avoir des compétences utiles au centre.

Et merci beaucoup pour le vava :hug: (je suis une bille pour le redimensionnement des vava... xD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 20:25
Okay impec ! Je te met ta jolie couleur alors ! Gloire à notre premier membre de l'espoir \o /.
Pense à faire un tour du coté du bottin d'avatars s'il te plaît !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edward J. Adkins
Nouvel arrivant
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 20:52
Thank's et j'y vais dès maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées-
Sauter vers: