AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Le profil de vos personnages a été modifié, pensez à le mettre à jour !
Un nouveau clan a vu le jour: la meute !
Ayez une petite pensée pour le forum en votant sur les tops sites...

 :: Paris :: Les galeries du métro :: New Born Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retrouvailles en fanfare | Naryogg

 :: Paris :: Les galeries du métro :: New Born
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Sam 24 Mar - 23:53
Zoey Bourne




Avec
Naryogg


Retrouvailles en fanfare

Qu’est-ce qui lui avait prit de retourner à la Citadelle après l’avoir désertée comme une voleuse, à Zoey, hein ? Cela lui était un peu venu comme un gros coup de tête. Plusieurs personnes à revoir, plusieurs personnes dont elle avait envie de vérifier la bonne santé. Elle avait fortement conscience que ses actes pourraient attirer de nombreux problèmes à ses proches mais il lui suffisait de rester un tant soit peu discrète pour se faire. Avec sa dégaine, déjà, ça s’annonçait mal mais rien n’était perdu. Zoey avait enfilé sa veste de sortie et relevé la capuche, ses longs cheveux bleutés dissimulés autant qu’elle l’avait pu, pour le reste. Ne pas s’approcher des gardes de trop près, ne regarder personne dans les yeux trop longtemps.

Facile, en somme. Même pour elle !

Tout s’était bien passé au départ. La première personne à qui Zoey avait rendu sa petite visite surprise avait été Fanny. Sa vieille amie, elle avait eu une grande chance de frapper chez elle et de la retrouver en repos, intacte, indemne, toujours aussi radieuse. D’un commun accord les jeunes femmes s’étaient longuement embrassées en se retrouvant. L’ancienne prostituée était vraiment heureuse de la savoir en bonne santé. Elles étaient restées une bonne heure ensemble. Zoey avait tenté de convaincre Fanny de la suivre, de quitter la Citadelle et rejoindre les Humanistes au Château de Vincennes. L’endroit était largement assez grand, elles pourraient même crêcher ensemble, avait-elle soutenue. Mais Fanny n’avait pas changé, elle avait toujours autant peur du monde extérieur, des Raclures et des fous de l’extérieur. Le discours de Zoey sur son intégration satisfaisante chez les gentils de la capitale n’avait clairement pas laissé Fanny indifférente mais.. Ce ne fut pas assez pour la faire rejoindre leurs rangs.

Une longue accolade plus tard, Zoey promit à sa rouquine de repasser un de ces jours.

Qui d’autres, après ? Zoey aurait bien essayé de faire un petit coucou à la garde, là Sarrah, mais.. Elle était une garde, et Zoey n’avait que moyennement confiance. Peut-être que la récompense sur sa tête valait plus que l’assistance à la capture d’un détraqué.. Pas l’ombre d’une perruche non plus. Dommage.

L’Humaniste vagabondait au hasard, cherchant à croiser une vieille connaissance lorsqu’une voix la hella d’un ton interrogatif. La jeune femme s’arrêta net, puis recommença à marcher en espérant que la personne pense s’être trompée.. Mais non. Probablement trop proche du New Born, un des habitués l’avait reconnue. Des pas rapides derrière elle. Zoey se mit à sprinter en bousculant des gens à droite et à gauche. Le type n’avait pas l’air des plus amical. Les détails du dédale souterrain avaient un peu échappés à Zoey, mais elle savait à peu près se situer dedans. Elle savait où elle allait dans sa course et ça ne lui plaisait pas, mais si elle s’éloignait trop elle se perdrait à coup sûr et se retrouverait dans la tanière d’un gang et là, ce serait pire que tout.

Alors elle ne s’arrêta pas. Zoey était plus rapide, elle finit par semer l’homme sans savoir ce qu’il avait voulu d’elle, mais tout de même, elle avait son idée. Elle avait laissé entendre monts et merveilles à pas mal de monde, et avait disparue du jour au lendemain. La frustration, ça devait jouer. Surtout si les mecs ne sortaient jamais de ce trou à rats..

Zoey poussa une porte, descendit un long couloir, tourna à droite, manqua de glisser, poussa une nouvelle porte très lentement et se retrouva juste à l’entrée du New Born. Tout était calme. Enfin, non, mais personne ne l’avait repérée. L’homme la chercherait encore, il l’attendrait peut-être dans les environs. Peut-être allait-il prévenir les gardes. Elle était dans la merde, Zoey, mais elle pouvait se cacher. Au plus proche de son ennemis, le New Born était un peu.. Le dernier endroit où on penserait à aller la trouver. Mais elle y serait tout de même vite remarquée, les filles ne se baladaient généralement pas dans le bordel, sauf les putes. On la trouverait suspecte. Il lui fallait une cachette au sein même du bar. La bleue huma l’air, le sourire narquois aux lèvres. C’était sa seule carte à jouer, la plus osée, aussi. Elle poussa les portes et rejoignit tout de suite le large bar. Il y avait des filles, des filles qu’elle connaissait d’avant, des nouvelles, aussi.

Mais la barmaid, c’était toujours la même. Présente avant-même son arrivée à Paris, la fameuse.. Naryogg, Nary, comme l’appelait Zoey de son temps.

L’humaniste s’accouda au bar, sa capuche toujours relevée. Elle fit signe à la femme derrière son bar, se faisant alors passer pour une cliente lambda. Une fois à portée de voix, Zoey releva un peu la tête.

- Heeey. J’vais pas passer par quatre chemins, je crois qu’j’ai besoin d’un coup de main ma Nary. T’aurais une planque pour moi, vite fait, quelque part ? Faut dire que ça urge un peu. En souvenir du bon vieux temps..? On était en de bons termes il me semble, hein ? Il me semble.. Putain, la bourde si c’t’ait pas l’cas.. lui dit-elle d’emblée.

Zoey pivota légèrement sur elle-même, pour le moment personne ne la trouvait suspecte. Bon sang, si une des Jumelles la voyait ici, elle était morte, pour sûr. Elle se retourna encore vers Naryogg.

- Moi j’t’ai toujours trouvée cool et hyper.. Cool ! En tout cas. ajouta-t-elle avec un sourire faussement nerveux.

Car même au pied du mur, Zoey avait du mal à ne pas provoquer le destin.


Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naryogg
Rescapé
Localisation : Au bar de la Citadelle
Lun 26 Mar - 19:00
Naryogg
Retrouvailles en fanfare

Le bar tournait à plein régime aujourd'hui, un mélange d'alcool et de caféine parfumais la pièce. Naryogg était ravie, un sourire illuminait son visage en voyant le monde qui peuplait le bar. On pouvait y entendre toute sorte de conversations à ses moments là, allant d'un vol à l'étalage vers l'Alim' Centrale au trafic d'humain.

La jeune femme aimait bien entendre toute ses histoires, même si certaine d'entre elle semble fausse. Naryogg finit de servir les clients se trouvant dans le bar, elle retourna derrière sont comptoir et commença à faire un peu de nettoyage. Les minutes passaient peu à peu, et certains habitués commençaient à quitté les lieux, laissant de la place à de nouvelle tête. L'un des nouveaux arrivant interpella la jeune femme.

- Heeey. J’vais pas passer par quatre chemins, je crois qu’j’ai besoin d’un coup de main ma Nary. T’aurais une planque pour moi, vite fait, quelque part ? Faut dire que ça urge un peu. En souvenir du bon vieux temps..? On était en de bons termes il me semble, hein ? Il me semble.. Putain, la bourde si c’t’ait pas l’cas..

Nary aurait reconnu cette voix entre mille, Zoey Bourne était là. Elle vit la jeune femme pivotée sur elle-même, observant les quelques clients restant et l'entrée du bar. La barmaid compris que Zoey risquais gros en ayant remis les pieds ici. Zoey repris en regardant Naryogg de nouveau.

- Moi j’t’ai toujours trouvée cool et hyper.. Cool ! En tout cas.

La barmaid rigola un court instant avant de répondre.

- ça me fait plaisir de te revoir ma ptite, mais on discutera plus tard, j'ai du boulot. * elle se penche vers l'oreille de zoey avant de lui murmurer * passe derrière le comptoir, et planque toi dans la réserve...

De façon aussi naturelle que possible, la jeune femme passa de l'autre côté du comptoir en laissant précautionneusement le portillon ouvert. Elle alla voir un des clients de la pièce et commença alors à faire semblant de le draguer afin de détourner l'attention.

ft. Zoey


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Lun 26 Mar - 23:41
Zoey Bourne




Avec
Naryogg


Retrouvailles en fanfare

L’avantage, enfin, l’un des avantages d’avoir été une pute était que Zoey était capable de comprendre lorsqu’une fille faisait semblant de chauffer quelqu’un. Là, c’était totalement ce que Naryogg s’était adonnée à faire avec le type le plus proche d’elles. L’humaniste était soulagée de voir que la barmaid était de son côté, du moins pour le moment. Pour le coup son aide était plus que précieuse. Zoey serait bien restée plantée là à écouter Nary allumer ce mec pour, pourquoi pas, apprendre un truc ou deux, mais le temps pressait quand-même fortement. Mieux valait pour l’ancienne prostituée de dégager et comme on le lui avait si bien conseillé, rejoindre la réserve. Zoey pivota une nouvelle fois discrètement, c’était sa chance, personne ne semblait prêter attention à elle. Elle déglutit, si quelqu’un la voyait passer derrière le bar on pourrait croire à une tentative de vol.

Tel un fantôme, la jeune fille se leva, presque sans bruit, elle longea le bar et dépassa son portillon pour se retrouver derrière le bar. Sans même un regard derrière elle pour savoir si elle était vue ou non en train de le faire, elle poussa la porte de la réserve et bondit presque à l’intérieur. Son rythme cardiaque s’était un peu accéléré, et elle se plaqua directement contre le mur le plus proche, un long soupir s’échappa d’entre ses lèvres et son regard était rivé sur le plafond.

- Eh bah putain.. lâcha-t-elle.

Elle méritait bien un petit remontant après tout ça. Le dévolu de la jeune femme fut jeté sur une bouteille de Jack Daniels qu’elle ouvrit sèchement pour en boire une demi gorgée au goulot. Elle eut l’impression de se désinfecter la gorge avec de la javel, tellement le goût était prononcé, mais ça allait. Afin de ne pas non plus abuser, Zoey reposa la bouteille à peu près où elle l’avait trouvée.

Désormais, plus qu’à espérer que Naryogg ne soit pas partie alerter les gardes. Attendant calmement dans la réserve, elle se mit à regarder les alentours, cherchant une issue de secours juste au cas où. Manque de bol, il ne semblait pas y en avoir.

Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naryogg
Rescapé
Localisation : Au bar de la Citadelle
Mar 27 Mar - 3:54
Naryogg
Retrouvailles en fanfare

La barmaid continuait sa pièce de théâtre, elle avait choisi de draguer un homme bourré pour faire diversion. Quelques minutes après, la jeune femme retourna travailler, allant servir les boissons aux nouveaux arrivés.

Elle attendit un peu, l'histoire que toute les personnes présente eu finit de boire. La barmaid fit alors signe à tout le monde que le bar fermait ses portes. Une fois le dernier client sorti, elle plaça sa petite pancarte « fermer » sur la porte. Nary se rendit dans la réserve, jetant un bref coup d’œil sur le rayonnage, avant de regarder Zoey en parlant à voix basse.

- Tu ne te rends pas compte comment ça me fait plaisir de te revoir ! Qu'est-ce que tu deviens ? Tu vis où désormais ?.. * elle reprend son calme et replace correctement la bouteille de Jack Daniel sur l'étagère * et sinon, que viens tu faire ici ?

Elle partit rapidement chercher deux verres dans la salle avant de revenir, servant à Zoey et à elle-même un verre de Jack D'. Elle reprit

Sache que tu m'as manqué en tout cas..... Je pourrais t'enfermer dans la resserve pour te garder tout le temps avec moi * dit-elle en rigolant *... Bref... Tu sais que depuis ton départ ça a été l'anarchie ?

ft. Zoey


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Mar 27 Mar - 13:51
Zoey Bourne




Avec
Naryogg


Retrouvailles en fanfare.

Les minutes passèrent, Zoey écoutait comme elle le pouvait les bruits environnants. Naryogg ne s’était pas manifestée depuis son entrée dans la réserve, ce qui pouvait être une bonne comme une mauvaise chose. Pour le moment, impossible de le savoir. Tout ce qu’elle semblait comprendre, c’est qu’il y avait de moins en moins de monde de l’autre côté, dans le bar, les éclats de voix étaient de moins en moins audibles, de plus en plus espacés. Ce que Zoey trouvait être un moment de vérité commençait à approcher. Bientôt, soit les gardes arriveraient pour lui niquer sa mère, soit non.

Au bout d’un moment, plus un bruit sinon des pas. Plus un seul client, la journée était terminée, le bar fermé. Il ne lui fallut pas attendre plus longtemps pour que la barmaid ne fasse son entrée, seule, ce qui rassura fortement l’humaniste. Aussi, elle prit la parole et là c’était comme la confirmation qu’elle était en sécurité relative pour le moment et qu’en tout cas auprès de Nary, elle n’avait rien à craindre. Zoey lui sourit en réponse, recevant un verre de Jack Daniels, de quoi finir de la mettre bien. Son verre, elle commença à le boire pendant que son interlocutrice lui parlait. Maintenant que tout était redevenu calme, l’ancienne résidente de la Citadelle pouvait respirer plus calmement, ça ne lui allait pas de stresser.

- Aw ! Je savais pas que tu me portais autant dans ton coeur ! annonça tout d’abord Zoey avec un sourire, Moi, maintenant, j’vis au château de Vincennes. Avec les gentils là, les Humanistes.. Et, j’crois pas que ça plairait que je reste dans ta réserve comme un rat. Tiens au fait, t’entends quoi par anarchie ?

Zoey savait que son départ pouvait avoir causé du bordel, surtout au New Born. Elle avait été une prostituée.. Modèle ? Quelque part, malgré quelques écarts de conduite de temps à autres. Le fait que la jeune femme se soit enfuie du jour au lendemain avec une partie de l’argent de ses recettes, dérobé au fil du temps, tout ça pour s’acheter arme et matériel avant de filer pouvait avoir fait grincer quelques dents. Surtout celles des Jumelles. Ceci dit, elle était curieuse de savoir l’ampleur de ce qu’elle avait causé.

En espérant que ça ne soit pas non plus trop grave, mais bon.

- Pour ma défense, j’ai jamais aimé c’t’endroit pourri, y avait des gens bien, mais.. ‘Fin, j’étais une pute quoi. Là bas, à Vincennes, j’suis pas juste un bout d’viande. J’ai pris mon mal en patience ici, fallait que je dégage.



Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naryogg
Rescapé
Localisation : Au bar de la Citadelle
Mer 28 Mar - 8:50
Naryogg
Retrouvailles en fanfare

Naryogg regardait Zoey le sourire aux lèvres, buvant de temps à autre son verre de whisky tout en l'écoutant.

-Aw ! Je savais pas que tu me portais autant dans ton cœur ! Moi, maintenant, j’vis au château de Vincennes. Avec les gentils là, les Humanistes.. Et, j’crois pas que ça plairait que je reste dans ta réserve comme un rat. Tiens au fait, t’entends quoi par anarchie ?

-et bien, pour commencer, il y a d'abord eu les jumelles qui ont piqué une sacré crise. Elles ont fouillé l'intégralité de la Citadelle pour te retrouver. Et puis.... D'à ce que j'ai pu entendre, tu ne t'est pas fait la malle les mains vide. *dit-elle en rigolant*

La barmaid bue sont verre entièrement avant de s'en servir un nouveau, remplissant par la même occasion celui de Zo'. Elle ferma la bouteille avant de la reposer sur l'étagère pendant que son invitée repris.

-Pour ma défense, j’ai jamais aimé c’t’endroit pourri, y avait des gens bien, mais.. ‘Fin, j’étais une pute quoi. Là bas, à Vincennes, j’suis pas juste un bout d’viande. J’ai pris mon mal en patience ici, fallait que je dégage.

- Je comprends parfaitement, et si tu t'y sent mieux, alors tu as bien fait. Ça doit être casse-couilles de devoir baiser avec des inconnus chaque jour..... J'aurais sans doute fait la même chose que toi.

Elle prit quelques gorgées de son verre avant de reprendre.

- Ça n'a pas été trop compliqué de parvenir jusque ici ?.. Chuis prête à parier que t'avais peur de revenir *elle rigole* et au fait, j’espère que tu n'as pas prévus d'aller rendre visite aux jumelles hein ? Disons qu'elles ne t'ont pas en bien sur la conscience.  

ft. Zoey


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Jeu 29 Mar - 1:28
Zoey Bourne




Avec
Naryogg


Retrouvailles en fanfare.

Les Jumelles qui piquent une sacrée crise.. Forcément, Zoey le savait, rien de nouveau pour elle jusque là. Même le fait d’apprendre qu’elles avaient retournées la Citadelle rien que pour elle ne l’avait pas étonnée plus que ça, elle trouvait juste ça un peu exagéré mais les Jumelles ne faisaient jamais dans la demi-mesure après tout.. Au moins, Zoey savait que quelqu’un pensait à elle toutes les nuits avant de s’endormir, enfin, beaucoup de monde devait faire ça en fin de compte.. Mais là, elle pensait aux Jumelles, en colère, contre elle. Oui, vraiment.

L’humaniste hocha la tête à l’affirmative pour confirmer que non, elle n’était pas partie sans rien. Avec un sacré pactole même, amassé au fil des années de service, puis le jour même de son départ, les recettes d’une journée entière. Pour finir en beauté et partir comme une reine. Elle avait gagné la partie, encore plus maintenant qu’elle était revenue sur les lieux du crime pour voir de ses yeux les méfaits commis. Il ne lui fallait plus que s’en sortir indemne et elle n’aurait plus jamais à revenir, autrement que pour Fanny ? Peut-être. Elle avait encore espoir de la sortir de là, elle aussi, un jour..

A part tout ça, de son côté Naryogg était réceptive, amicale, Zoey ne se serait jamais attendue à voir en la barmaid une aussi agréable retrouvaille. Elle l’avait toujours vue là, d’après ce qu’elle savait, Naryogg était présente vers le tout début de la Citadelle. A l’heure où Zoey était encore dans le nord de la France, dans son ancienne université, à Valenciennes. Son verre rempli comme par magie, Zoey bu à la fois les paroles de son interlocutrice et le Jack Daniels. Son sourire s’accentua largement et ce pour plusieurs choses, la bleue de savait trop par où commencer, elle termina son verre cul-sec, grimaçant moins, désormais plus habituée.

- MMmhh.. C’était pas ça le problème, de niquer avec des inconnus. J’te jure ! C’était, bah, le cadre. A la place de moi, ç’aurait pu être n’importe qui tu vois ? Je le faisais pour l’arg.. Enfin, les capsules. Pour me tirer, y avait pas la vraie drague, la vraie envie, le vrai p’tit plus qui te donne envie de fourrer ta main de le froc d’un mec qui te plait vraiment !

L’humaniste conclut cette image par un rire tonitruant, oubliant presque qu’elle était encore recherchée dans le coin et qu’elle devait se faire toute petite. Heureusement que le bar était fermé et vide, hormis les deux femmes.

- Et revenir ici ? m’en parle pas. Franchement.. Là-haut, c’est pas si compliqué. Je passe pas mes journées planquée, la vie dans Paris c’est.. C’est vivifiant. Donc.. J’avais pas peur, par contre j’avais le trac pour les personnes que j’étais venues voir comme je savais pas si elles allaient bien, et tout.. J’te le dis, j’aime bien risquer mon cul de temps en temps ! Pas en allant voir les Jumelles par contre. Casse cou mais pas suicidaire !

Zoey laissa quelques secondes de silence planer entre elles. Pour le moment elle n’avait pu retrouver que Fanny, mais c’était déjà ça.


Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naryogg
Rescapé
Localisation : Au bar de la Citadelle
Jeu 29 Mar - 12:30
Naryogg
Retrouvaille en fanfare

-MMmhh.. C’était pas ça le problème, de niquer avec des inconnus. J’te jure ! C’était, bah, le cadre. A la place de moi, ç’aurait pu être n’importe qui tu vois ? Je le faisais pour l’arg.. Enfin, les capsules. Pour me tirer, y avait pas la vraie drague, la vraie envie, le vrai p’tit plus qui te donne envie de fourrer ta main de le froc d’un mec qui te plait vraiment !

La barmaid manqua de s'étouffer, en entendant Zoey elle ne pus s’empêcher de rire. Elle se frotta la gorge, cela n'est pas forcément agréable de tousser en buvant du whisky. Pendant que la barmaid reprenait son souffle, Zoey repris.

- Et revenir ici ? m’en parle pas. Franchement.. Là-haut, c’est pas si compliqué. Je passe pas mes journées planquée, la vie dans Paris c’est.. C’est vivifiant. Donc.. J’avais pas peur, par contre j’avais le trac pour les personnes que j’étais venues voir comme je savais pas si elles allaient bien, et tout.. J’te le dis, j’aime bien risquer mon cul de temps en temps ! Pas en allant voir les Jumelles par contre. Casse cou mais pas suicidaire !

-En tout cas, fait attention où tu mes les pieds. Certaines personnes pourrais te reconnaître et n'hésiterons pas à t'attraper avant de te livrer à ceux que tu redoutes. Tu as pu revoir certaine ?

Nary eu tout juste le temps de terminer sa phrase, qu'elle entendit quelqu'un tapé à l'entrée du bar. Elle fit signe à Zoey de se taire avant de sortir de la réserve. En arrivant face à la porte vitrée, elle regarda l'homme avant de lui ouvrir. Un type assez massif, vêtu d'une veste en cuir. L'individu dévisagea Nary avant de prendre la parole à vive voix.

-Pardon de vous déranger, mais je suis ici pour une raison des plus important ! On cherche une jeune femme du nom de Zoey ! Laisser moi inspecter les lieux.

La barmaid ne pouvait pas laisser l'homme rentré, ayant la fugitive caché dans sa réserve... Elles se seraient retrouvées toutes les deux dans une merde noire. La jeune femme regarda l'homme dans les yeux avant de lui dire d'une voix affectueuse.

-Allons, tu sais comment je suis non ? *elle se colle à l'homme, la poitrine contre son torse* est-ce que tu penses vraiment que j'ai envie de me faire de me faire chier en aidant quelqu'un dans la merde ? *elle passe une main sur le visage de l'homme avant de reculer * je dois retourner calculer la recette du jour mon chou. Désolé *elle lui fait un clin d'œil *

L'homme était devenu rouge, il acquiesça avant de dire à Nary qu'il repasserait plus tard. La jeune femme lui sourit un court instant le temps qu'il soit suffisamment éloigné avant de soupirer en fermant la porte. Elle retourne auprès de Zoey en se passant une main dans les cheveux.

-Ce n'est pas passé loin, on n'aura pas autant de chance la prochaine fois *lui dit-elle en souriant*  

ft. Zoey


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Ven 30 Mar - 15:38
Zoey Bourne




Avec
Nary


Retrouvailles en fanfare

Zoey était sur le point d’annoncer à la barmaid que, justement, elle s’était faite reconnaître un peu plus tôt dans la journée et qu’il s’en était suivie d’une petite course poursuite au sein du dédales du métro, mais elle fut interrompue par quelques chocs sourds sur la porte du bar. Alors là, son sang n’avait fait qu’un tour, c’était la merde, peu importe qui c’était. Naryogg ne sembla pas se démonter pour autant, même si elle avait eu ce petit sursaut, elle était redevenue calme très vite, autant que Zoey. Gardant la porte de la réserve légèrement entrouverte pour observer sa bombasse d’amie se diriger vers la source du bruit. Si jamais le type entrait, Zoey comptait bondir hors de la réserve et tenter une percée vers la sortie du bar, quittant la Citadelle avec un peu de chance et n’y revenant plus jamais.

Au final, pas eu besoin de faire tout cela. Naryogg avait joué de ses charmes comme une pro, une fois de plus, et l’homme qui en plus était de la garde ou quelque chose du genre, s’était tiré. Un bref soupir de soulagement de la part de l’ancienne prostituée. Putain, elle gérait sa race Naryogg, pensa-t-elle alors que cette dernière revenait. Zoey leva un de ses pouces vers la barmaid qui venait de finir de parler.

- Putain, belle gosse on en fait plus des comme toi ! Tu la lui a mise comme ça ç’bâtard ! commenta-t-elle la prestation de Naryogg en allant coller son autre poing à son pouce déjà levé et faisant un mouvement de va-et-vien à répétition quelques secondes.

Elle ricana un peu, laissant son amie revenir. Décidément en ce jour, c’était elle sa bonne étoile, la sienne devait être un peu en panne. ou alors, elle avait trouvé que c’était la pire idée du siècle que de revenir ici et n’avait pas suivi Zoey.

- Pour te répondre, j’ai pu revoir Fanny, t’sais, une autre pute du coin. Sinon, personne, juste elle et toi, du coup. Zoey posa son verre vide sur le côté et appuya son épaule à un mur proche, C’est dingue quand-même. On s’est connues pendant genre, deux trois ans, presque, et j’avais jamais remarqué comme tu savais chauffer les gars toi aussi.

C’était aussi, et surtout, que Zoey ne prenait pas le temps de faire attention à ce que faisaient les autres, mais bon.


Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naryogg
Rescapé
Localisation : Au bar de la Citadelle
Mar 3 Avr - 9:48
Naryogg
Retrouvaille en Fanfare

Rigolant un bon coup à la plaisanterie de Zoey, la jeune femme eue de nouveau un sourire angélique qui embellissait son minois. Elle fut de nouveau à l'écoute de Bourne.

- Pour te répondre, j’ai pu revoir Fanny, t’sais, une autre pute du coin. Sinon, personne, juste elle et toi, du coup.[...]C’est dingue quand même. On s’est connues pendant genre, deux trois ans, presque, et j’avais jamais remarqué comme tu savais chauffer les gars toi aussi.

-Il faut dire que je cache bien mon jeu, *dit-elle en regardant sa main* je m'adapte à mon lieu de vie. Je serais prête à tout afin d'avoir ce que je désire...... Pour l'autre con qui te cherchait, cela ne m'aurait pas dérangé de lui en tailler une juste pour que tu sois en sûreté. *rigole* enfin bref... Mise à part Fanny, et moi.... Y a d'autre tête que tu souhaites voir ?

Jetant un coup d’œil en direction du verre de son amie, elle se demanda si cette dernière avait encore soif. De toute manière, elle ne comptait pas la faire payer pour si peu. Prenant la bouteille quasiment terminée, elle remplie les deux verres avant de déposer la carcasse sur le sol.

-Si jamais ils arrivent à te repérer, n'hésite pas à revenir ici si besoin. De toute manière, je n'ai rien à perdre dans ce trou à rats.

ft. Zoey


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Mer 4 Avr - 2:10
Zoey Bourne




Avec
Nary


Retrouvailles en fanfare.

Zoey hocha la tête à l’affirmative. Naryogg avait bien raison à ce propos, elle cachait fort bien son jeu la bougresse. Cela faisait sourire Zoey, elle qui l’avait toujours vue comme.. Eh bien, la barmaid sympa mais distante, la bonnasse inaccessible derrière le comptoir. Un peu du genre, celle qui ne pouvait pas être une pute car elle devait être trop difficile à approcher, c’était comme ça que Zoey se l’imaginait. Celle qui avait échappé à la prostitution à cause d’un trop fort caractère, mais qui était tellement fraîche que ça aurait été dommage de la dégager du New Born. Bon, cette dernière partie était vraie, elle avait échappé à la prostitution derrière ce comptoir mais voilà, Zoey se trompait sur le reste, elle était loin d’être un bloc de glace, Naryogg. Dommage qu’il ai fallu près d’un an de disparition et un retour en trombe pour qu’elle ne s’en aperçoive.

La suite de l’intervention de la barmaid fit éclater de rire l’Humaniste. Elle se reconnaissait dans ces paroles là. Ce n’étaient pas des choses étrangères à Zoey. C’était presque adorable comme déclaration, d’être capable de pomper un garde juste pour la sauver. L’image laissait un peu à désirer mais bon, ce n’était qu’un détail. C’est l’intention qui compte, songea Zoey sur le moment.

Elle sourit à Naryogg, agitant un bras pour balayer le début d’idée pouvant germer dans la tête de son interlocutrice.

- Hm-hm ! Trop dangereux en ce moment, j’ai plutôt intérêt à attendre un peu que ça se calme et filer en ligne droite plus tard, quitter la Citadelle et ne plus y revenir. Je me débrouillerai pour laisser un petit message à la dernière personne que je voulais voir. Te fais pas de bile beauté,une bonne étoile me surveille !

Elle appréciait que son verre se remplisse une dernière fois, elle porta ce dernier à ses lèvres pour un boire une courte gorgée. Naryogg était très attentionnée et agréable avec elle, sa dernière proposition de retour en cas de problème la touchait véritablement. Zoey pencha la tête sur le côté et lui adressa un regard plein de reconnaissance.

- Merciii ! T’es la meilleure ! Je bois en ton honneur ma chérie ! lui dit-elle en levant brièvement son verre aux trois quarts plein.

Elle s’approcha de Naryogg d’un petit pas et déposa un baiser sur l’une de ses joues en guise de remerciement avant de se remettre à lui sourire largement.


Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naryogg
Rescapé
Localisation : Au bar de la Citadelle
Ven 13 Avr - 18:22
Naryogg
retrouvaille en fanfare

La jeune femme fut surpris du baiser de zoey, bien qu'il ne fût pas sur ses lèvres, il était fort agréable. Elle lui sourit en retour avant de lui caresser les cheveux.

Reprenant sont verre, en main, elle huma le contenu du verre en fermant les yeux, avant de le boire d'une traite. Son regard se pose de nouveau sur sa jeune amie.

-Par contre, cela ne me dérange pas de te faire rester ici en attendant que ça se calme... mais l'abrutie de tout à l'heure va revenir d'ici peu, et je ne pourrais pas l’empêcher de rentrer cette fois. T'as une idée pour pas te faire gaulé?

De l'inquiétude pouvais se lire sur le visage de la jeune femme, elle ne savait pas ce qu'ils feraient à Zoey si jamais elle se fait attrapé... Et elle sera également dans la merde si jamais ils la trouvaient ici... bref...  Naryogg décida de changer rapidement de sujet.

-j'me demande encore comment ça se fait que je ne comptais pas parmi tes habituées ! Car honnêtement ça ne m'aurais pas déplu.

ft. Zoey


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Bourne
Rescapé
Localisation : Peut-être un peu paumée, tiens..
Ven 20 Avr - 10:57
Zoey Bourne




Avec
Nary


Retrouvailles en fanfare.

Zoey réfléchissait en même temps qu’elle haussait vaguement les épaules, elle se doutait bien que le type qui était déjà venu finirait par revenir, ou alors qu’un de ses collègues ne prendrait sa place et serait peut-être moins conciliant que le premier. Rester en ce lieu précis devenait de plus en plus risqué, mais sortir l’était tout autant. De ce fait, elle n’avait pas encore trop d’idées d’endroit où disparaître quelques heures avant que tout ne soit calme. Aucun lieu ne lui paraissait assez sûr. Son ancienne piaule était sur la liste noire des lieux où aller, certainement étroitement surveillée depuis l’alerte de son retour. Et si ça se trouvait, il y avait quelqu’un qui y vivait, désormais. Il serait trop risqué à la fois pour elle et pour Fanny de retourner la voir. Zoey avait confiance en cette dernière pour ne pas leur révéler qu’elle était passée la voir plus tôt dans la journée. La bleue pourrait bien essayer de se planquer dans le bar si le type revenait, mais c’était à double tranchant, se faire attraper signifiait probablement la fin du voyage.

Au moins l’inquiétude de la barmaid faisait plaisir à voir, dans le sens où Zoey avait une alliée à ses côtés. Cette dernière décida de changer plus ou moins de sujet pour en aborder un qui la surpris partiellement. Zoey n’avait pas l’impression que c’était le moment mais en même temps elle avait une très belle plante en face d’elle. L’ancienne prostituée se mit à sourire presque bêtement au compliment qu’elle venait de recevoir, pliant légèrement les genoux, penchant vaguement son corps en arrière.

- Heyheeeeey ! J’aime ton style à toi ! dit-elle, tirant la langue après cette prise de parole, amusée comme tout, T’sais depuis l’temps mes tarifs ont grave baissés.. M’enfin.. On pourra en rediscuter dès qu’on sera autre part qu’ici, hm ?

L’Humaniste adressa un sourire malicieux à Naryogg avant de se remettre à réfléchir à un lieu de retraite. A chaque seconde qui passait, la bleue avait l’impression que ça devenait plus urgent encore. N’importe qui pouvait revenir à tout moment. Elle puisait dans ses souvenirs les plus profonds de la Citadelle, recherchant un endroit sûr. Soudain, son regard sembla s’illuminer. Il y avait bien peut-être un endroit. Elle décida d’en faire part à Nary.

- Y avait.. Un endroit où j’allais de temps en temps avec, heh, avec Fanny dans les tunnels. J’crois qu’on était les seules à connaître, du moins les seules à l’avoir exploitées. C’était une petite salle de maintenance en pleine construction je pense, on y avait trouvées de la peinture, des fils, du bordel quoi.. A mon avis, c’est toujours aussi inoccupé. On peut carrément y aller à partir d’ici si on sort par derrière, je crois que je me souviens à peu près d’la route. Tu m’suis ma belle ?

Elle se préparait déjà à sortir, mais avant ça la jeune femme termina son verre d’une longue traite, histoire de se donner un petit coup de fouet avant d’aller se jeter dans la gueule du loup.


Codage par Libella sur Graphiorum



Past Life


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Les galeries du métro :: New Born-
Sauter vers: