AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Le profil de vos personnages a été modifié, pensez à le mettre à jour !
Un nouveau clan a vu le jour: la meute !
Ayez une petite pensée pour le forum en votant sur les tops sites...

 :: Hors du temps :: Evénements :: Evénement Saint Valentin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evénement de la Saint Valentin

 :: Hors du temps :: Evénements :: Evénement Saint Valentin
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Pia Sakarov
Nouvel arrivant
Lun 5 Fév - 20:27
Pia Sakarov
Formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarrah
Membre
Lun 5 Fév - 22:37
Sarrah
Un long cri de souffrance transperça la quiétude nocturne d’un quartier malfamé de la Citadelle.
Le silence qui s’ensuivit fut assourdissant et terrible : personne ne viendrait en aide à l’âme en détresse.

De toute manière, si quelqu’un osait venir faire le curieux, la scène qui l’aurait eu sous les yeux l’aurait fait fuir. Je jetais un œil à Annaëlle qui recommençait à aiguiser ses dagues, bien en vue de l’homme effondré au sol. Ce dernier gémissait, prostré au sol, la tête entre les mains tandis que du sang s’écoulait sur le côté gauche de son visage. Ma compagne d’armes croisa alors mon regard, interrogative.

« Redressez-le. » Fis-je sans émotion.

L’homme sanglota et ses gémissements redoublèrent. Sans ménagement, les deux autres gardes de la Citadelle le remirent à genoux, les yeux dans le vague. À chacun sa technique pour se détacher de la situation ne pus-je m’empêcher de penser.

Tout ce cirque m’ennuyait profondément.

La claque que je lui assénais le fit enfin taire. Me mettant à son niveau, je ramassais prestement l’oreille ensanglantée sur le sol entre nous.

Étrange que d’avoir ce petit bout d’un autre entre les mains… Elle était froide, mais encore souple. Étrange…

« Où se trouve ton pote ? »

Secondes suspendues. Les yeux dans les yeux. La douleur et la peur dans les siens, des menaces de mort dans les miens. Échange intense. Réflexion intense. Des gouttes de sueur tracent des rigoles sur son visage crasseux.

Finalement, il détourne le regard, me laissant nez à nez avec le trou sanguinolent laissé par l’absence de son oreille. Je souris, lui attrape le menton et le force à de nouveau me regarder.

« Soit. Qu’on l’égalise. On passera aux ongles ensuite. »

Ses yeux s’écarquillent. Je me relève, fais deux pas en arrière, laissant la place à Annaëlle.

La silhouette sombre de mon acolyte le recouvre entièrement. La peau pâle de son visage luit légèrement dans la pénombre. La respiration de l’homme s’accélère, se hachure. Il s’agite en tous sens tandis que la femme au long manteau noir attrape son oreille. Il rue d’autant plus lorsque la froideur du métal se pose doucement sur elle. Annaëlle me regarde une dernière fois et devant mon absence de réaction commence son œuvre. D’un geste méthodique et assurée, elle tranche lentement dans la chair. L’homme hurle, se démène, bave, tremble, mais elle poursuit inlassablement. La seconde oreille tombe. Le silence revient. Il est au bord de l’évanouissement. Je prends la place d’Annaëlle et le frappe sans ménagement pour qu’il reste parmi nous. Ses yeux sont emplis de larmes et vitreux.

« A-assez… » Il se racle la gorge. « A-assez… Il-il se cache. Il-il cherche à se rendre dans le monde souterrain. Il s’est réfugié à la frontière pour le moment. Il attend la réponse de Shade pour le protéger. »

Je soupire. C’est fini.

« Allons prévenir Big Boss. »

« Et lui, on en fait quoi ? »

Je lui jette un coup d’œil perçant avant de hausser les épaules.

« Une nouvelle tête va rejoindre l’entrée de nos quartiers, souffle simplement Annaëlle ».

L’homme à terre ne réagit plus. Il se sait condamner.

Je n’écoute plus l’échange qui s‘en suit, mon attention fixée sur le sang au sol et les deux bouts de chairs.

C’est à ça que je finirais par ressembler ? À un sac de viande dans le caniveau ? C’est à ça qu’on finit par tous ressembler ?

Je serre les dents et détourne mon regard. L’un des gardes me tend alors une feuille disant qu’elle appartenait à l’homme mort.

« C’est quoi cette connerie fleur bleue ? » Ricanais-je.




Un verre dans la main. Sensation de décalage familier. De vertige familier. Tout est plus lent, tout est plus flou. Un rire monte des profondeurs de mon être.

Je sais plus pourquoi je fais ça. Pourquoi j’ai ce crayon et cette connerie dans les mains. Pourquoi je réponds, l’écriture des plus hachurée. Purée, je l’ai fini en plus !

J’ai soif. Mon verre et de nouveau rempli.

La feuille a disparu.

Une serveuse la prise.

Je hausse des épaules et plonge dans mon verre de plus belle.
Formulaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Merry Yowane
Nouvel arrivant
Mar 6 Fév - 0:44
Merry Yowane
Merry s'était résigné à aller échanger ses doubles à la Citadelle, en espérant bien sur, qu'elle trouverait un arrangement avec cet odieux personnage qui la reluquait toujours de façon aussi impolie. Le trajet fut calme, à peine trois rencontres, et l'échange se fit sans encombre, enfin presque. Alors qu'elle allait repartir, l'homme lui tendit un feuillet et lui expliqua qu'elle devait le remplir et le déposer au bar, ajoutant sur un ton mielleux que cela ne lui ferait pas de mal de se décoincer un peu. C'est sur un regard meurtrier et après lui avoir arraché l'affichette des mains que la jeune femme se dirigea à grands pas énervés vers l'endroit en question.

Lorsqu'elle entra dans l'Underground, les regards se tournèrent vers elle, la mettant aussitôt mal à l'aise. Mais pour une fois, elle était trop énervée pour réellement y prêter attention. Elle alla commander une piña collada et s'assit dans un coin avec un crayon donné par la serveuse. Elle haussa de nombreuses fois les sourcils, hésita sur certaines questions, buta même sur l'une d'entre elle, puis acheva en trouvant tout cela ridicule, fini son verre, et s'en alla, laissant le questionnaire sous son verre vide.


Formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Massial Jordan
Membre
Jeu 8 Fév - 22:17
Massial Jordan
Son regard se fit légèrement amusé tandis que l’humaniste détaillait Jonas, plus dépeigné que jamais. Une moue déterminée, le regard sérieux, l’adolescent semblait face à un problème demandant toute sa concentration.

« Dites. Vous croyez qu’si je mets que j’aime le bleu, j’aurais plus de chances de tomber sur une rêveuse ? »

« Tu n’es pas censé truquer les réponses » répliqua tranquillement Nina en survolant les questions, son stylo appuyé contre ses lèvres pleines.

« Et toi, tu es mariée. »

« C’est juste pour passer le temps. »

« C’est ce que tu vas raconter à Andrej ? »

« Evidemment. »

Le blond esquissa un sourire discret en prenant une gorgée d’eau, observant ses amis par-dessus le rebord de son verre.

« En parlant du loup… » commença Massial, en baissant le récipient pour désigner l’entrée du bar de l’index lorsque la silhouette de l’ancien militaire s’y découpa.

Il s’interrompit lorsque le formulaire de la jeune femme déménagea aussi sec sous son nez.

« … le revoilà » acheva-t-il avec un regard perplexe, alors que l’homme les rejoignait et tirait une chaise à leur table.

« Ah, vous aussi, vous êtes tombés dessus. C’est marrant. Toi, je ne t’imaginais pas adepte de ces conneries. »

He bien…

Moi non plus.

L’ancien solitaire haussa les épaules, s’emparant avec nonchalance du stylo laissé à l’abandon tout en coulant un regard appuyé à la jeune femme.

Toi, tu m’en dois une.

« C’était juste pour passer le temps. »

Alors qu’il faisait sauter le capuchon du bic et que Jonas pouffait, Massial aurait juré distinguer un net coup de pied partir sous la table de l’ancienne bijoutière envers l’adolescent.

C'était particulier tout de même... de se rendre compte que quelques années plus tôt – et même mois, parfois – certaines réponses auraient été très différentes voire opposées. Il hésita, puis sous le regard curieux d'Andrej commença à cocher, tout en écrasant discrètement le pied de Nina. Ça, c’était pour lui avoir refilé cette merde.

Formulaire:
 



Je m'exprime en #009966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aimie Evans
Admin
Jeu 15 Fév - 17:50
Aimie Evans

Résultat des questionnaires


Voici les heureux couples formés par ces questionnaires :

  • Soo et Esmée
  • Yseult et Alexandre
  • Marianne et Lawrence
  • Cassandre et Bastian
  • Kaitleen et Keith
  • Jest et Merry
  • Rosemary et Gabriel
  • Aimie et Massial
  • Ace et Charlie
  • Flora et Sarrah
  • Eve et personne
  • Pia et Teddy l'ourson


Merci à tous d'avoir participé, les personnes qui ont envie de RP avec leur partenaire potentiel peuvent le contacter pour ouvrir un rp. La zone événement de la Saint-Valentin peut accueillir des RP rancard si vous le désirez.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Hors du temps :: Evénements :: Evénement Saint Valentin-
Sauter vers: