AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Le profil de vos personnages a été modifié, pensez à le mettre à jour !
Un nouveau clan a vu le jour: la meute !
Ayez une petite pensée pour le forum en votant sur les tops sites...

 :: Paris :: Le centre-Ville :: Les rues et les ruines Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une possible rencontre sous un ciel étoilé [Flora & Anna][lemon]

 :: Paris :: Le centre-Ville :: Les rues et les ruines
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Anna Walker
Rescapé
Lun 4 Déc 2017 - 21:44
Anna Walker
Après plusieurs minutes où Anna se mettait en avant afin de protéger Flora contre tout danger, c'est au tour de cette dernière de mener la danse, ce qui est nettement plus logique étant donné qu'elles vont en direction de son domicile, chemin et lieu encore inconnus pour notre héroïne. Plus elles avançaient vers le point de rendez-vous, plus les risques semblaient grands. De temps à autres, la marche s'accélérait pour arriver à destination le plus rapidement possible.

Entre deux, elles se faufilaient dans des petites ruelles peu éclairées, à l'abri des regards meurtriers qu'elles pourraient rencontrer. Des rapprochements se glissaient durant ces instants où elles étaient seules au monde, en toute intimité. Un baiser d'une infinie tendresse se mêla à cette course poursuite contre la montre, comme pour apaiser l'oppression de l'instant où l'inquiétude les rongeait. Une déclaration des plus endiablées sortit de la bouche de Flora qui se perdait dans le regard bleuté d'Anna, conservant son sourire hypnotique.

"- Il se peut que je devienne folle de toi alors... si ce n'est pas déjà le cas... Bon... allons nous mettre à l'abri, avant qu'un truc pas top nous tombe dessus."


Celle-ci rougissait mais restait enchantée par tant d'aveux, si doux soient-ils. Jamais personne exceptée Leïla ainsi que ses parents ne lui avait dit autant de paroles qui la touchaient en plein cœur. Une vague de bonheur l'envahit et elle se hâtait à l'idée de pouvoir partager d'autres moments en sa compagnie, quel qu'en soit la nature. Cette ravissante jeune femme l'intriguait du tout au tout et rien ne pouvait lui faire chasser ses pensées positives la concernant. Aucun mot ne sortit de sa bouche, un simple sourire s'incrusta sur ses lèvres légèrement rosées, une expression emplie de sincérité.

Pour Anna, les belles paroles attendront leur arrivée au bercail afin de mieux profiter l'une de l'autre, le tout dans le plus grand des calmes. Leur marche reprit, au fil des minutes, le décor changea radicalement, des ruines et toujours des ruines, pas un chat à l'horizon, le désert le plus complet. Le visage serein de Flora resta tel quel mais son ton devint sérieux, pour mieux appuyer son avertissement au sujet de nombreux pièges entreposés devant sa bâtisse. Anna l'écouta et s'exécuta scrupuleusement, suivant les pas de sa dulcinée, quelques détours accentuèrent le stress de notre héroïne mais n'en oublia pas pour autant les précieux conseils de la jeune femme.

Une fois arrivées à destination, une surprise supplémentaire étonna grandement Anna, la porte se fondait parfaitement dans le décor afin de dissimuler l'entrée du bâtiment, du grand génie. Tout était prévu pour se sentir en sécurité, personne ne risquait d'atteindre son entre secrète ou alors, il serait extrêmement chanceux. Anna pénétra avec aisance dans la maison de Flora, elle pouvait y humer un doux parfum de bien-être, comme si on s'y sentait chez soi, bien assorti à la propriétaire des lieux.

L'accueil bienveillant de Flora ainsi que l'intérieur de son domaine sont de mises, chaleureux. Notre héroïne ne pouvait s'empêcher de laisser échapper un grand sourire béat, son regard laissa également entrevoir une étincelle en croisant la jeune femme dans son champ de vision. Anna admirait l'endroit et observait chaque détail l'entourant, la lumière étant encore tamisée grâce aux rayons perçants de la Lune et l'obscurité de la nuit. Malgré le fait qu'elle n'a jamais été à l'aise en tant d'invitée auparavant, elle s'approcha de Flora par derrière avant de lui faire une accolade très câline, murmurant doucement à son oreille.

"- Merci de m'avoir invité, Flora. C'est très beau chez toi... J'aime beaucoup, tu sais tellement me mettre à l'aise, c'est fou. Es-tu magicienne ? Héhéhé !"


Restant ainsi pendant quelques instants, Anna resserra son étreinte comme pour ne pas la sentir s'éloigner, elle attendit une proposition de la part de son hôte afin de ne pas s'imposer. Son souffle chaud atteignit l'oreille de Flora, sentant des frissons qui parcouraient la totalité de son corps. Notre héroïne avait vraiment envie de poursuivre cette merveilleuse soirée, ne pouvant plus se passer de cette fraîche rencontre. Malgré tout, elle ne pouvait pas la laisser tout gérer, elle décida de lancer une petite question pour relancer une possible discussion, adorant entendre le son de sa voix.

"- Dis-moi, tu vis ici depuis l’Épidémie ? Tu y vis seule ou avec ta famille ?"

Un tendre baiser se posa sur son cou, pour apaiser au maximum la précédente tension qui planait au-dessus des deux jeunes femmes. Un peu de douceur dans ce monde de brutes n'étant jamais de trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Jeu 7 Déc 2017 - 21:25
Flora Belza



Dans un cocon
Flora & Anna

Anna semblait s'ouvrir magiquement au fil que les minutes s'écoulaient, à croire que plus elle se sentait à l'aise et plus elle était elle-même. Alors que Flora allait se retourner vers elle pour lui répondre, elle sentit Anna la prendre dans ses bras en la maintenant contre elle. Ce n'était pas du tout pour déplaire à Flora, c'était même agréable de découvrir qu'elle était du genre un peu entreprenante et affectueuse. Elle sentait son souffle dans son cou et à son oreille, ce qui la fit frissonner. Flora n'avait qu'une envie: partager toute son affection et ses envies avec Anna. Mais elle devait se reprendre ! Elle n'avait pas envie de tout précipiter sur un coup de tête... ce qui ne lui ressemble pas des masses, elle qui d'habitude fonçait allant droit à l'essentiel. La question d'Anna l'aida à se canaliser sur autre chose. Elle y répondit tout naturellement :

-Hum... avec ma famille j'ai bougé presque un an après le début de tout ça avant d'aller à la citadelle et y travailler avec eux. Mais au bout de quelques semaines j'en pouvais plus de vivre là bas, j'ai besoin d'espace et d'indépendance. J'ai commencé à sortir de temps en temps et j'ai trouvé cet endroit, j'ai mis un moment pour l'aménager et une fois prêt je m'y suis installée. Voilà !

Flora se tourna vers elle et la prit dans ses bras, avant de lui déposer un baiser sur le front. Elle voulait d'abord faire plusieurs choses avant de la câliner... et dire que ça ne faisait que quelques heures qu'elles se connaissait. La jeune femme s'exclama alors en s'écartant un peu d'elle, mais tout en lui prenant la main :

-Je vais te faire visiter mon humble demeure !

Elle commença par lui montrer sa salle à manger et son salon. C'était ce qui avait de plus simple avec des bons vieux meubles en bois bien solide... les meubles modernes n'avaient pas fait beaucoup le poids face aux bombardements. Puis elle l'entraîna dans sa cuisine et lui montra la porte fermée :

-Là c'est ma réserve, une cave que j'ai aménagé avec des étagères. Je tiens à registre comme ça je vois s'il me manque un truc. Si tu veux vraiment rester ici, je te montrerai mon système, comme ça quand tu prendras un truc je ne serai pas surprise et je pourrai voir la nourriture que tu ramènes.

Puis elle lui montra les toilettes en précisant que la chasse d'eau fonctionne, mais qu'il valait mieux ne pas la tirer au moindre petit pipi. Chaque goutte d'eau peut être précieuse ayant un système de récupérateur d'eau et tout ça, surtout que c'était déjà vraiment très très luxueux d'avoir l'eau courante. Heureusement qu'elle était une sorte de génie ambulant qui bricole tout ce qu'elle trouve. La visite continua à l'étage, elle lui montra la chambre d'ami, la salle de bain avec la baignoire/douche et lui montra sa chambre :

-Bon ! C'est un peu le bordel dans ma chambre avec les vêtements partout comme ça, faut vraiment que j'apprenne à faire un effort... Bon ! Tu as l'air affamée jolie mésange, je vais nous cuisiner un truc. Viens !

Elle l'entraîna alors jusqu'à la cuisine et lâcha sa main. Flora alla chercher un paquet de pâtes et une boîte de sauce tomate à la cave, puis commença à tout préparer. La jeune femme pleine de vie, s'activa pour mettre la table et pour l'occasion, elle sortit même des bougies pour l'occasion malgré qu'elle avait de l'électricité. Mais elle prit soin de fermer les volets avant de tout allumer, l'une de ses règles afin que la lumière n'attire pas l'attention des gens et ce malgré les arbres qui cache en grande partie la maison. Une fois les bougies allumées et les assiettes de spaghettis à la tomate servies, Flora s'exclama :

-A table ma jolie mésange ! Bon c'est juste des pâtes avec de la vieille sauce tomate... mais ! C'est chaud, c'est comestible et ça a un goût pas trop désagréables... Bon ! Eh bien bon appétit !

La jeune femme fit un clin d'oeil et s'installa. Une fois Anna installée, elle commença à manger tranquillement et doucement ses pâtes...


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anna Walker
Rescapé
Lun 11 Déc 2017 - 3:09
Anna Walker
Les initiatives d'Anna semblaient plaire à Flora qui se laissait faire par tant de gestes tendres, lui rendant la pareille avec une infinie douceur qui la caractérise parfaitement. Les secondes se transformaient en minutes, les minutes en heures, les heures en journées... Notre héroïne avait le sentiment de la connaitre depuis toujours, pourtant elle était loin de tout savoir à son sujet, c'était étrange mais si agréable à la fois que son affection prit le dessus sur tout le reste, piétinant ainsi sa timidité légendaire.  Flora répondit aux questions sans aucune réticence de sa part, ce qui soulagea Anna qu'elle démontra à travers un soupire suivit d'un sourire.

Cette dernière resserra son étreinte comme pour apaiser davantage sa nouvelle amie, écoutant attentivement ses propos dont le contenu pouvait la qualifier de courageuse. Partir comme ça afin de se créer un nouveau chez soi et obtenir ainsi son indépendance est réellement admirable, surtout avec tous les fous et mort-vivants qui errent dans la capitale dont l'unique but est de nuire à autrui. Quelle jeune femme incroyable se disait Anna qui avait le don de se comparer aux autres et donc, de se sentir inférieure, malgré tout, elle tenait à prendre exemple sur Flora plutôt que de se rabaisser de la sorte, tentant de s'inspirer de sa force de caractère pour en faire autant.

Flora se retourna vers notre héroïne pour déposer un baiser sur le front d'Anna précédé par un câlin bien trop court à son goût, elle sentit l'accolade prendre fin, faisant un peu la moue sur le coup mais sentit la main chaude de la jeune femme qui lui remit du baume au cœur. Ce qu'elle dira par la suite lui fera comprendre le pourquoi du comment, la visite guidée est lancée !

"- Je vais te faire visiter mon humble demeure !"

"- Avec joie !"

Anna pouvait apercevoir des meubles anciens, le vintage représentant un peu la plupart des choses qu'elle affectionne tout particulièrement, c'était donc une joie pour elle de tomber dessus. Avant l’Épidémie, elle se disait justement que le moderne prenait trop de place à son goût et n'appréciait pas spécialement les objets chromées idolâtrées par tous, un peu de couleurs, que Diable ! Bon, pour le coup, les coloris sont moindres mais la qualité reste impressionnante malgré les années qui passent.

Elle se retint de poser trop de questions durant la visite, se disant qu'elles auront tout le temps pour en discuter autour d'un bon repas que Flora lui avait gentiment proposé avant d'arriver chez elle. Son ventre gargouilla pendant le tour du propriétaire mais Anna essaya de faire du bruit à côté afin que son amie ne le remarque pas tout en l'écoutant attentivement. Ironiquement, la jeune femme aux cheveux roses en vint à parler de nourriture, notre héroïne se mit à lui répondre sans plus attendre, remarquant l'installation faite dans la cave, restant bouche bée.

"- C'est vraiment bien organisé. En tout cas, ça serait un réel plaisir de rester à tes côtés, Flora et si il y a des règles à suivre de ce pas, je m'y mets illico."

D'un air enjoué, les mots de Flora ne firent qu'un tour dans la tête d'Anna qui était prête à décoller pour le Paradis tant c'était un bonheur pour elle d'être tombée sur une telle personne. Autant l'avouer, la jeune femme avait tout pour elle, elle est belle, intelligente, indépendante, douée de ses mains, pire qu'adorable, d'une empathie démesurée, comment ne pas craquer face à un ange pareil ? A-t-elle ne serait-ce qu'un défaut qui pèserait un minimum sur sa liste blindée de qualités ? Le mystère reste entier mais les sentiments développés par Anna n'en sont pas un. Quelle chance elle avait de l'intéresser un minimum au point qu'elle l'ait accueilli à bras ouverts. Pour rien au monde, elle n'échangerait sa place.

Sa détermination était sans failles, Anna était prête à tout pour garder Flora dans sa vie, rester près d'elle lui apporterait un sacré bien-être qu'elle a déjà eu la joie de goûter. Sur ce, notre héroïne quitta ses douces pensées pour se focaliser sur les consignes citées par la charmante demoiselle, consignes qu'elle appliquera avec le plus grand soin possible, tenant à la respecter jusqu'au bout. Son ventre se mit à grogner de nouveau, Anna en rougit de gêne avant que Flora ne reprenne la parole, indiquant la chambre d'ami au passage.

"- Bon ! C'est un peu le bordel dans ma chambre avec les vêtements partout comme ça, faut vraiment que j'apprenne à faire un effort... Bon ! Tu as l'air affamée jolie mésange, je vais nous cuisiner un truc. Viens !"


La jeune femme ricana en l'écoutant parler ainsi de sa chambre, se disant qu'elle était pareille à ce niveau, le rangement n'étant pas son point fort non plus mais étant l'invitée, elle ferait bien évidemment attention là-dessus, en toute logique. Flora avait gardé son emprise sur Anna lui en tenant la main du début à la fin mais une fois arrivées en cuisine, elle la lâcha pour s'attaquer au plat promis. Ne voulant pas l'envahir, notre héroïne s'installa dans un coin, elle souhaitait l'aider pour l'occasion mais la voyant prendre autant d'initiatives, elle craignait d'être plus un boulet qu'autre chose. Cet instant la mit mal à l'aise mais elle se tut pour ne pas en rajouter et gêner à son tour l'hôte qui lui concoctait ce petit repas maison.

Des bougies allumées, l'ambiance étant tamisée, Anna commença à se sentir un peu mieux face à un tel climat, plusieurs minutes s'imposaient avant que Flora ne revienne pour annoncer la couleur de ce qu'elles allaient déguster. Clairement, il ne fallait pas sortir ce discours dans Top Chef mais le fait qu'elle ait pris le temps de cuisiner remplit Anna de bonheur qui s'empressa de le humer en fermant les yeux.

"- Tu ne te rends pas compte à quel point ces attentions me touchent... Tu m'aides, tu m'accueilles chez toi et tu me cuisines un plat, que demander de mieux ? Merci, Flora, ça a l'air délicieux, il me tarde de goûter. Z'appétit à toi aussi !"

Le silence s'installa pendant un court instant, le temps pour les deux jeunes femmes de profiter pleinement du repas préparé par ses soins, l'odeur qui s'en dégageait ferait baver n'importe qui à l'heure actuelle. Anna a toujours eu pour habitude d'apprécier les plats très simples donc ça lui convenait parfaitement, elle sauta presque dessus tel un goret et se mit de la sauce tomate dans les coins de sa bouche. Elle rompit ce calme en prenant la parole, n'ayant pas fait attention à ses lèvres tachetées de sauce.

"- Quel bonheur, tu me fais là... Ça fait tellement longtemps que je n'ai pas eu le plaisir de manger un repas chaud et avec un toit au-dessus de la tête, en plus d'être en si bonne compagnie, t'es un ange. Désolée si je me répète mais j'ai du mal à réaliser, j'ai pas été aussi heureuse depuis des lustres. Puis t'en fais pas, c'est vraiment bon, les choses simples me vont totalement."


Malgré la sauce imprégné sur le bord de ses lèvres qui instaurait un réel tue l'amour, Anna fit un clin d’œil à Flora après avoir vidé une énième bouchée. Son assiette étant terminée, elle commença à débarrasser de son côté pour ensuite pointer du doigt le coin de son amie.

"- Dès que tu auras fini, je débarrasserai, tu me dis et je m'en occupe, je peux même faire la vaisselle, si tu veux. Si tu as besoin de quoique ce soit, tu dis pendant que je serai debout, il faudra juste m'indiquer, héhé."


Notre héroïne tenait réellement à l'aider à son tour, essayant donc de prendre des initiatives, ce qui n'était pas non plus le meilleur point qu'elle pourrait exploiter mais elle y travaillait déjà, ce qui était un sacré pas pour elle. Il y avait une serviette posée sur la table mais Anna ne l'utilisa même pas, pensant qu'elle avait pu manger des pâtes sans s'en mettre partout, elle avait surtout l'air ridicule. Heureusement qu'elle ignorait ses tâches qui colorait sa frimousse, elle risquerait de finir assortie à la teinte rougeâtre de la sauce tomate. Sa maladresse est, par contre, sa grande spécialité... Pour relancer un sujet, elle enchaina sur une question qui l'intriguait grandement accompagné d'un second clin d’œil.

"- Je voulais savoir, tu faisais quoi avant que l'Epidémie ne se pointe ? Je veux dire, comme boulot. Je veux tout savoir sur toi, joli colibris."

Après qu'elle le lui ait posé la question, Anna posa sa main sur la table en direction de Flora, souhaitant que celle-ci la lui tienne de nouveau, pour ne rompre aucun lien même si le meuble les séparait brièvement, elle voulait réellement conserver un contact charnel avec la demoiselle et ne s'en cachait pas. Puis, une énième question lui vint subitement parmi toutes les autres qui occupaient son esprit, Flora lui avait parlé de ses dons dans la musique, un petit rappel à l'ordre s'imposait donc.

"- Mais dis-moi, ne m'avais-tu pas dit que tu chantais ? J'aimerai beaucoup t'entendre, si possible... Maintenant, tout de suite. Rends l'instant encore plus magique qu'il ne l'est, s'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Mar 12 Déc 2017 - 0:34
Flora Belza



Un moment magique
Flora & Anna

Anna dégageait quelque chose de trop mignon, quelque chose de sensible et maladroit, ce qui faisait terriblement craquer Flora. Elle ne pouvait s'empêcher de la regarder en souriant. La jeune femme regarda sa lèvre pleine de tomate et eut envie de l'embêter un peu avec ça, mais Anna n'arrêtait plus de parler. Ce qui ne dérangeait pas tellement Flora, elle la préférait comme ça plutôt que toute timide et renfermée. Quand elle parla de vaisselle, elle la stoppa dans sa lancée :

-Je veux bien que tu débarrasses, mais la vaisselle ne se fait que lorsque l'évier en est rempli. L'eau est une denrée précieuse, si je dois choisir entre pouvoir prendre un bain le week-end et me doucher tous les jours ou faire les vaisselles à chaque fois... je préfère de loin les douches et le bain.

Elle se fit la réflexion que si Anna restait là, elle ferait mieux de regarder si elle pouvait se fabriquer une nouvelle cuve de réparation. Cela serait pratique si elles voulaient prendre toutes les deux prendre une bonne douche par jour. Mais ça, ça pouvait attendre un peu, elle fera un tour demain dans son atelier pour repérer le matériel.

Anna la ramena à elle en lui demandant si elle pouvait chanter quelque chose. Flora ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire, cette dernière avait donc une bonne mémoire concernant les bonnes choses. Flora se leva en s'étirant, fit quelques pas vers Anna et se pencha. Elle attrapa un torchon et lui essuya la bouche, avant d'y déposer un baiser et lui dire :

-Ne bouge pas alors, je reviens.

Elle se dirigea vers l'autre pièce et monta directement à l'étage. Flora se rendit dans sa chambre et alla dans son placard pour y sortir sa guitare. Cela faisait un moment qu'elle n'y avait pas joué un vrai morceau, parfois quand elle était seule, elle grattouillait quelques notes rapidement. Flora se dépêcha de retourner rejoindre Anna, elle tira sa chaise pour s'installer près d'elle. Puis la regarda droit dans les yeux pour trouver quelle musique jouer et avec un sourire, elle lâcha :

-Je sais quelle chanson est faite pour toi !

Flora positionna correctement sa guitare, vérifia rapidement qu'elle était accordait parfaitement et elle commença alors à jouer les premières notes. Puis doucement se mit à chanter à regardant Anna pour partager avec elle ce moment.


Le moment était comme magique, elles étaient l'une proche de l'autre et la musique bercé la pièce d'une ambiance chaude. A la dernière note, Flora regarda Anna et lui adressa un sourire timide se demandant si tout ça lui avait plu...


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anna Walker
Rescapé
Ven 22 Déc 2017 - 22:21
Anna Walker
Un peu plus tôt et suite à la réponse de Flora vis à vis de la vaisselle, Anna se sentit bête de le lui avoir proposé sachant pertinemment que l'eau est devenue quelque chose de très précieux de nos jours, ses intentions restaient bonnes mais précipitées. Elle craignait qu'en agissant ainsi, sa nouvelle amie finirait par se dire qu'elle partait dans l'excès, seulement, notre héroïne voulait sincèrement lui donner un coup de main, en guise de remerciement pour tout ce qu'elle a pu lui apporter jusqu'ici.

Celle-ci lui avait d'ailleurs demandé, des étincelles dans le regard, de chanter une chanson. Ce qui allait suivre fit rougir Anna qui ne s'était pas rendue compte de cette tâche de sauce tomate incrustée au coin de ses lèvres, chose que Flora n'avait pas relevé mais plutôt essuyé d'un revers de torchon accompagné d'un baiser avant de lui dire de ne pas bouger, comme pour exaucer ses désirs. Flora s'éclipsa de la pièce tandis qu'Anna trépignait d'impatience à l'idée d'entendre sa voix mélodieuse afin de clôturer cette belle fin de soirée que le destin leur a offert.

Quelques minutes plus tard, Flora était revenue avec sa guitare puis commença à se caler sur une chaise qu'elle avait précédemment tiré, notre héroïne se mit à sourire bêtement en ne la quittant pas des yeux, elle était juste hypnotisée par sa prestance et son assurance. Peu après, la jeune femme rompit ce silence avec un sourire qui en disait long sur sa motivation.

"- Je sais quelle chanson est faite pour toi !"

Suite à ces mots, Flora accorda toute son attention sur son instrument afin de l'accorder correctement. Trop de suspens, c'en était trop pour Anna qui n'en pouvait plus d'attendre ce moment, puis les notes se mirent à retentir dans la pièce, accompagnées un peu plus tard du chant tout aussi prenant. Notre héroïne reconnaissait le tempo, elle tapa du pied comme pour s'accorder avec le son, oubliant complètement ce qui les entourait, buvant simplement ses paroles.

Elle ferma ses yeux, baissa un peu la tête puis la remua de gauche à droite, emportée par l'ambiance caliente de cette musique, Anna commença à se lever de sa chaise pour danser. Timidement au début, elle voulait lui répondre à sa façon face à ce message des plus explicites. Son corps était comme envoûté, il bougeait de manière sensuelle dans la direction de Flora, lui faisant des signes de mains comme si elle lui appartenait, s'avançant vers elle progressivement, Anna approcha son visage du sien en esquissant un sourire jusqu'aux oreilles. Ses mouvements ne prendront fin que lorsque les cordes de sa guitare cesseront de vibrer, ce qui ne tarda pas.

Une fois que les sons s'arrêtèrent, Anna resta proche de Flora, mettant ses mains sur ses joues pour lui offrir un baiser tout aussi chaud et tendre que la chanson. Elle le rompit doucement pour lui adresser ces quelques mots...

"- Merci beaucoup, encore une fois, pour ce merveilleux moment... J'ai adoré. Je ne veux plus jamais que ça s'arrête, tu es la plus belle chose qui me soit arrivée depuis longtemps."

Puis s'en suivit un second baiser nettement plus charnel et profond, elle sentit un nouveau souffle jaillir en elle, comme si elle s'était finalement libérée de ses démons, de ses tracas. Anna sait qu'à ses côtés, il n'y a que de belles choses qui pourraient lui arriver, qu'elle était simplement heureuse. Elle s'éloigna un peu pour retirer sa guitare et lui prendre la main, gardant cet échange de regards.

"- Viens danser avec moi, même sans musique, je veux que chaque instant soit partagé... Tout dou-ce-ment."


Dit-elle en lui faisant un clin d’œil accompagné de ce même sourire, l'entrainant sur la piste avec le même entrain que précédemment, voulant savourer l'instant au creux de ses bras.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Lun 1 Jan 2018 - 5:57
Flora Belza



La température monte
Flora & Anna

Flora était plus que ravie de voir que sa chanson plaisait autant à Anna, elle semblait tellement radieuse et heureuse en cet instant, que la jeune femme avait envie de chanter jusqu’à ce que la fatigue la gagne. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, comme on le dit si bien… Mais bon, les remerciements et les douces paroles de celle qui la faisait craquer, valait le coup que la chanson soit terminée.

Elle l’embrassa et lui redit des douces paroles. Flora n’eut pas le temps de répondre qu’Anna l’embrassa de nouveau, mais avec une passion fougueuse, qui rendit la jeune italienne toute chose. Pendant quelques instants, elle était redevenue l’ancienne Flora fonceuse, elle n’avait qu’une envie : aller dessus pour passer à une autre étape. Tout en l’embrassant la jeune femme glissait ses mains sur Anna.

Mais à ce moment là Anna brisa le baiser et lui proposa de danser, en lui ressortant un petit clin d’œil à la chanson qu’elle venait de lui chanter. Cela arracha un sourire à Flora et appaisa un peu le désir de lui bondir litéralement dessus. Elle se leva alors prête à s’amuser avec elle…

Flora la rejoignit et lui prit les mains pour la faire tournoyer. Puis elle se mit à danser avec Anna, oubliant tous les problèmes du monde et oublia le temps. Elle s’amusa et ce malgré la manque de musique, riant de temps en temps à certains pas de danse… Les deux jeunes femmes passaient un moment unique, inoubliable et loin de tout.

Après un long moment, Flora attira Anna contre elle et s'arrêta de danser un peu essoufflée. La jeune femme femme la regarda droit dans les yeux et sourit. Elle écarta l'une des mèches de cheveux de sa cavalière et lui caressa la joue avec douceur avant de l'embrasser tendrement. Puis elle brisa le baiser pour demander à Anna :

-Que voudrais-tu faire à présent ?


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anna Walker
Rescapé
Jeu 22 Mar 2018 - 2:57
Anna Walker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Sam 24 Mar 2018 - 1:18
Flora Belza



Droit à l'essentiel
Flora & Anna



by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anna Walker
Rescapé
Sam 24 Mar 2018 - 4:14
Anna Walker
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flora Belza
Survivant
Ven 6 Avr 2018 - 12:54
Flora Belza



Désireuse...
Flora & Anna



by Moses


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le centre-Ville :: Les rues et les ruines-
Sauter vers: