AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Bureau :: Les survivants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valkyrie

 :: Bureau :: Les survivants
avatar
Valkyrie
Nouvel arrivant
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2017
Age : 20
Localisation : dans le dedans du Québec merveilleux
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 1:19
hebergement d'image

Âge : 20 ans
Groupe : Élististe
Nationalité/origines : Suédoise et Française
Immunisé : oui
Situation conjugale : Célibataire
Situation familiale : Mes parents sont morts, fille unique.
Place dans le clan/tâche : Guerrière
Arme : une épée longue et un pistolet 9mm

Carnation : Blanche
Taille : 1m69
Corpulence : Mince
Cheveux : Blanc qui arrive sur les épaules. Souvent attaché ou en queue de cheval.
Yeux : verts
Style vestimentaire : vêtements blancs surmontés de quelques pièces de cuirs légères.
Signe distinctif : Je porte souvent des peintures de guerres sur mon visage, que ce soit fait avec du maquillage ou de la poussière. De plus, je porte une merveilleuse cicatrice sous l'oeil gauche.

ft. ... de ...
Valkyrie
La première chose à savoir est que j’ai une haine prononcée pour les hommes. Il est difficile pour moi d’interagir avec eux et lorsque j’en combat un mon style est beaucoup plus violent. Sinon, avec les femmes, je suis capable d’avoir des échanges verbaux qui ne finissent pas en bataille d’insulte ou en bain de sang, j’ai beau me plaire dans l’ire du combat je suis tout de même capable de me contrôler et pouvoir communiquer un minimum. Je suis même légèrement croqueuse de femme sur les bords, cela se fait très souvent avec un certain détachement affectif.

Je suis une excellente combattante et je le sais, je n’hésite donc pas à me ruer sur un autre survivant si la situation le demande. Je ne suis pas complètement folle non plus, lorsqu’ils sont trop nombreux je m’amuse à les séparer pour les tuer un à un. De plus, je n’ai pas froid aux yeux, si je dois faire un truc pour survivre je n’hésite pas : je le fais ! Même si cela demande de faire une chute de cinq étage, l’action est souvent mieux que l’inaction.

En grande partie Élitiste dans l’âme, si je suis assez forte pour prendre quelque chose, je le prends. C’est aussi simple que ça. Ça marche aussi à l’inverse, si on veut me voler il faudra prouver que cette personne est plus puissante que moi. C’est tout aussi vrai à l’intérieur de mon clan, à la différence près que je sais quand je dois laisser une partie de mes trouvailles.

Vous devez vous dire que je suis un monstre, mais j’attaque seulement lorsque je suis menacée. En aucun cas je vais tuer des « civils » si on peut toujours déclarer une partie de la population ainsi. Tout ça pour dire que je ne crée pas de liens inutiles avec les autres, que je suis toujours invaincue en combat (ma première défaite va se solder par ma mort, tout simplement), je vous une certaine haine envers les autres et j’ai quand même un minimum d’honneur. Est-ce que j’oublie quelque chose ? Ah, oui. Je ne me gêne pas pour tuer chaque infecté que je vois, si je suis une guerrière divine vaut mieux purifier la terre des mortels, non ?
J’ai vu le jour en France. Fille unique de deux parents suédois, j’ai hérité de ces traits faciaux que beaucoup trouvent merveilleux. Mes parents tenaient un genre de boutique médiévale, il y avait des tenues, de la vaisselle, des armes en latex et d’autre en acier véritable ainsi que plein de choses un peu plus fantaisistes. J’ai donc grandi dans l’effervescence de la fameuse culture nordique et Viking ! Il est vrai que le comportement guerrier, voir barbare, de mes ancêtres me représente bien. Vous vous dites sûrement « Comment une femme aussi jolie peut incarner la violence d’un viking ? » Je ne vous en veux pas, tout le monde fait cette erreur, vous verrez.

Mes parents prenaient soi de moi au minimum, bien trop investis dans leur boutique. Très rapidement on m’a attribué le trait de garçon manqué à tort, ce n’est pas parce que je me battais depuis le commencement de mon apprentissage que je ne pouvais pas être une femme. Mon enfance n’est pas réellement importante pour être honnête, c’est lors de la puberté que tout devient plus intéressant. Je devais avoir à peu près 13 ans lorsque cela débuta. À l’époque j’étais soit respectée, soit crainte pour ma réputation de batailleuse toujours invaincue, oh, et il y avait ceux qui me dévisageait à cause de mes cheveux anormalement pâle. Par contre, il se trouve que j’ai vécu la puberté un peu plus rapidement que les autres petites filles, j’ai donc rapidement eu des formes que la plupart considérerait comme avantageuse. Ma vie changea du tout au tout lors d’une journée de printemps un peu plus chaude qu’à l’accoutumée, j’étais en histoire/géo si ma mémoire est bonne, au premier rang évidement pour que le professeur me garde à l’œil. Le gamin derrière moi, pour une raison obscure qui représente parfaitement l’étendue de sa stupidité, tira sans vergogne sur mon soutien-gorge et il ne se gêna pas pour y mettre beaucoup de force. D’abord surprise en le sentant se détaché, la colère monta rapidement, incontrôlable et ravageuse. Avant même que le petit idiot comprenne son erreur, j’avais pris mon stylo et, à la vitesse de l’éclair, je m’étais retournée sur ma chaise lui sautant dessus. Dans l’opération, ma chaise, son pupitre et sa propre chaise tomba au sol, créant un bouquant pas possible. J’étais par-dessus lui, gardant le stylo sur sa gorge, le menaçant de manière évidente. Il était terrorisé et je suis sûre qu’il s’était uriné dessus.  Mais savez-vous c’est quoi le pire ? C’est que c’est moi que le professeur accusa. Avec mon passé de petite brute, le proviseur n’hésita pas à me renvoyer. Personne voulu entendre ce que j’avais à dire, comme si tout était orchestré.

C’est à ce moment que je devins qui je suis aujourd’hui. D’abord, mes parents n’ont jamais appris que je me suis fait renvoyée. Je passais mon temps à rien faire jusqu’à ce que je découvre les arts martiaux. C’était exaltant d’apprendre à me battre de plusieurs façons différentes, je ne pourrai pas vous nommer les noms de tous ceux que j’ai fait, mais c’est ce qui m‘a donné ma dextérité et ma flexibilité extraordinaire. De plus, j’ai demandé à mon père de m’apprendre l’escrime en prétextant vouloir passer plus de temps avec lui. Fou de joie de voir que je m’intéressais enfin à tout cela, il me dit de choisir l’arme que je souhaitais dans la boutique et qu’il me formerait. J’ai fixé mon choix sur une lame longue et facilement maniable d’une seule main qui avait des inscriptions suédoises voulant dire « Cette lame, telle la neige, s’abat sur l’ennemi » et une cordelette bleue entourait le pommeau. Roulant des yeux lorsque mon père me dit de lui donner un nom, j’ai décidé de l’appeler « Snow », on aurait dit que c’était comme ça qu’elle souhaitait se faire appeler. C’est ce qui conclut mon dur passage à la vie adulte et l’entrainement que j’ai reçu et qui a su me tenir en vie jusqu’à aujourd’hui.

L’épidémie débuta à l’aube de mes 16 ans. Mes parents furent dans les premiers à rendre l’âme. Puisqu’ils avaient eu la chance de mourir si tôt, la grande majorité de la société était toujours fonctionnelle, donc ils ont pu être enterré. En même temps qu’eux, mon nom fût également enterré, c’est à ce moment que je me fis appelée Valkyrie, une guerrière divine d’une beauté et d’une léthalité sans pareil. Au départ ce fût très difficile pour moi, je n’étais pas réellement prête à tout ça, mais je me fis rapidement la main. Personne n’osait m’attaquer et si quelqu’un était assez fou pour tenter son coup, il se faisait escorter par la grande faucheuse dans la minute. Il y a ce moment, qui fut un véritable point tournant, où j’ai cru que j’allais y rester. J’étais en train de voler les provisions de quelqu’un qui se procurait ses biens de la même manière que je me servais jusqu’à ce qu’il me prenne la main dans le sac. J’ai cru ne pas être assez rapide en entendant la détonation pendant que j’étais en plein mouvement, mais mes doutes s’effacèrent lorsque j’ai vu la gorge de l’homme grandement ouverte avec le sang qui giclait partout. La balle de ce survivant avait manqué ma tête de peu et m’avais enlevée une mèche de cheveux, c’est ainsi que j’obtenue la deuxième et dernière arme de mon arsenal.

Vous devez maintenant vous demander comment j’ai rejoint les Élitistes, hein ? C’est simple, je suis immunisée. En fait, au départ, ils voulaient faire de moi une porteuse vu ma beauté et ma vigueur, mais j’ai réussi à les convaincre en tuant trois de leurs guerriers. Ils voulaient faire survivre les plus forts ? Je suis la plus forte. Et c’est surtout pour ça que je me la joue un peu solitaire, il n’y a pas beaucoup d’individus du clan qui osent se mettre à travers de mon chemin, avec raison.

Évidement, je reste humaine. Ma constitution est donc aisément altérable. C'est le cas pour mon œil gauche qui, à cause de la blessure qui me fait porter cette cicatrice, à un angle mort bien plus prononcé et de la difficulté à voir dans l'obscurité ainsi que cette blessure causé par une lame de couteau à droite de mon nombril. À force de courir ou de bouger sans me reposer, une douleur affreuse peut se faire ressentir à ce niveau, ralentissant mes mouvements. J'ai quand même eu de la chance jusqu'à maintenant et pour être honnête je me demande si ça va continuer ainsi.

hebergement d'imagePseudonyme : Oli'
Âge : 20 ans
Blabla : J'avais envie d'avoir un personnage sanguinaire sur les bords (a) vive les crêpes !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarrah
Membre
Messages : 51
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 22:57
Bienvenue à toi !

Superbe avatar ; )

Bon courage pour ta validation !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Valkyrie
Nouvel arrivant
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2017
Age : 20
Localisation : dans le dedans du Québec merveilleux
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 23:11
Merciiiiiii <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 260
Date d'inscription : 13/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Oct - 1:27

Validée

Re bienvenue !

Bon, tout me semble cohérent et correct. Tu as même réussi à justifier une arme assez spéciale c'est original. Donc je te valide et je te rajoute ta couleur orange.

Maintenant que tu es validé, tu peux passer par le bottin pour y ajouter ton avatar.

Bon jeu à toi !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Bureau :: Les survivants-
Sauter vers: