AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Paris :: Le XIIème arrondissement :: Le centre de recherche Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Différentes et pourtant ! [Charlie & Anna]

 :: Paris :: Le XIIème arrondissement :: Le centre de recherche
avatar
Charlie Renarde
Nouvel arrivant
Messages : 27
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 14:42



Nerveuse...
Charlie & Anna

Charlie avait reçu la veille un ordre de mission qui l'inquiétait beaucoup. Apparemment, elle devait escorter personnellement Anna Vignet... sa cheffe... Bien que la mission paraissait guère compliquée, la jeune femme se demandait pourquoi c'était à elle de l'accompagner. Pas qu'elle se juge trop bien, loin de là, au contraire elle ne se trouvait juste pas assez compétente pour accompagner une personne de cette importance pour l'espoir. Non seulement cette Anna était cheffe, mais en plus elle était aussi un membre du conseil. S'il arrivait un truc à cette femme, Charlie était bonne pour se faire enfermer et sévèrement sanctionner.

Toute cette histoire de mission, lui mettait une telle pression que Charlie avait dû passer la soirée à méditer pour  éviter que ses hallucinations l'empêche de dormir. Essayez donc un peu de dormir avec un zombie qui vous chante un air d'opéra avec des paroles plutôt sanglante et gore ! Ce n'était qu'un exemple parmi tant d'autres... Mais il fallait qu'elle essaye de se contrôler, si quelqu'un apprenait qu'elle avait des hallucinations, on risquait de la mettre en isolement sous pleins de médicaments. Du moins, elle avait peur que ça se passe comme ça...

A son réveil, elle s'était préparée très stressée. Elle avait avalé rapidement une barre énergétique avec un peu d'eau. Puis elle avait vérifié, encore et encore son équipement. Une fois prête, elle se dirigea vers l'entrée et attendit calmement malgré le stress qui la rongeait de l'intérieur. Quand elle la vit arriver, Charlie se mit au garde-à-vous en disant d'une voix posée :

-Soldat Renarde au rapport ! Je suis prête à vous suivre pour cette mission, madame.

Trop récente pour savoir si elle avait vraiment dit ce qu'il fallait dire, d'habitude elle n'était pas seule et elle avait juste à se mettre au garde-à-vous en silence. Charlie préféra donc ne rien rajouter de plus. La jeune femme attendit alors, qu'elle donne ses instructions ou autre.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 17:26


Première sortieApprendre à vivre sans.
Quand on est endeuillé, ne pas voir la lumière du soleil durant trois mois peut sembler le pire moyen de s'en sortir. Pourtant, c'est ce que le capitaine Vignet avait dû endurer après la disparition de Thomas Dole. Les autres membres du conseil l'avaient jugée inapte à l'exercice et elle n'avait pas contester la décision. Il lui était impossible de réfléchir : les anti-depresseurs dispensés par le médecin la rendait amorphe et sans, seules la tristesse l'atteignait. La tristesse et la rage. Elle découvrirait qui avait fait ça et buterait ce fils de pute. Elle lui arracherait la peau avec ses ongles avant de le forcer à manger sa propre viande. Lui sortirait les yeux de l'orbite, tout en s'assurant que le nerf optique restait intacte histoire qu'il voit lorsque Anna lui plantera une fourchette à l'intérieur. Puis elle lui enfoncerait sa propre bite là où son oeil aurait du être. Et, enfin, l'enterrerait vivant avant de pisser sur cette tombe improvisée. Et après ça, elle lui pardonnerait peut être. Ou alors elle ferait subir ça à toutes personnes qu'il a aimé un jour. Anna s'était transformée en un animal assoiffée de sang. La sanction ne l'avait pas apaisée, au contraire : elle lui avait offerte assez de temps pour réfléchir méthodiquement à son plan. La haine dévorait ses entrailles et rien n'avait pu la guérir de ce mal : le capitaine était seule au monde, sans nouvelle motivation ni espérance pour le futur. C'était une femme en situation de désespoir, ne sachant plus comment continuer de vivre. Bien sûr, ce vide existait bien avant l'arrivée de Thomas dans sa vie mais sa disparition n'avait fait que le rendre plus évident, plus séant, telle une plaie qu'on découvre infectée lorsqu'on retire le pansement.

Pour autant, Capitaine Anna Vignet réussissait à montrer un côté d'elle sain lorsqu'elle apparaissait au public. Elle avait arrêté tout traitement médicamenteux et reprit l'entraînement depuis plusieurs semaines. Tous les feux étaient au vert ;
son évaluation fut positive et la militaire pu reprendre du service à condition d'y aller doucement. On ne l'enverrait dans un premier temps que dans de petite sortie afin d'évaluer son comportement. Sa première sortie ne fut donc qu'une banale relevée de donnée à quelques blocs de d'habitation du centre, en compagnie d'une tireuse d'élite. On lui avait laissée le choix de son accompagnant et son choix s'était porté sur la tireuse d'élite Charlie Renarde. Cette fille n'était pas militaire et Vignet imaginait qu'elle était la moins apte à juger si sa cheffe adoptait l'attitude du parfait soldat. Elle n'avait pas envie d'emmener un collaborateur avec elle et se faire dénoncer au moins faux pas. Et cette fille n'était pas une incapable pour autant, Anna ne se sentait pas en danger lorsqu'elle devait lui demander de la couvrir.

- Soldat Renarde au rapport ! Je suis prête à vous suivre pour cette mission, madame.
- Capitaine.

Anna avait rappelé son titre sur un ton neutre, sans la moindre once d'agacement ou de lassitude qui la caractérisait avant le meurtre de son compagnon. Elle n'avait pas le temps de s'énerver contre cette gamine. Elle s'était opposée à son admission mais les huiles avaient voté en majorité pour et maintenant on lui refourguait. Très bien. Mais Anna n'allait pas refaire l'éducation du nouvel animal de compagnie. Elle avait bien mieux à faire ce jour-là. Elle se dirigea vers le SAS sans plus de cérémonie. Une fois enfermée à l'intérieur avec la jeune femme, elle s'adressa à elle sans la regarder :

- Savez-vous gardez un secret, soldat ? C'est à propos de la raison de cette sortie. Il s'agît d'une affaire interne. A vous de décider si vous êtes digne de la confiance du conseil ou si vous préférez tout ignorer.

Il arrivait que le conseil ordonne des enquêtes discrètes sur la mort suspecte de l'un de leur soldat. Mais ce n'était pas le cas ici. Anna comptait juste mentir à cette jeune femme, lui faire croire qu'il s'agissait d'une enquête interne secrète officielle afin de servir ses intérêts propres. Ce n'était rien de personnel contre cette Renarde. Anna ne la croyait pas spécialement stupide. Elle avait juste besoin de mentir puisque de toute façon, personne n'était de son côté.
(a) Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie Renarde
Nouvel arrivant
Messages : 27
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 0:22



Courage Charlie !
Charlie & Anna

Charlie se sentit mal quand elle l'a repris, bien que ce n'était pas dit méchamment. La jeune femme venait à peine de commencer et elle avait déjà fait une boulette. Mais pourtant, malgré le fait qu'elle rougit un peu de gêne, elle ne laissa rien paraître de plus. Elle essayait de rester calme, après tout il y avait pire que de faire une erreur comme celle-ci. La jeune femme ajouta donc à sa liste mentale de ne plus oublier de l'appeler "capitaine". La prochaine fois, elle fera une phrase militaire parfaite. Elle rajouta juste :

-Navrée, Capitaine.

Puis elle resta silencieuse, toujours dans sa posture droite et stricte. La jeune femme voulait vraiment bien faire... Charlie l'écouta parler et fut très surprise, elle n'avait pas du tout la qualification pour qu'on lui confit un "secret" et étant une civile à la base, elle n'était pas sûre de l'obtenir un jour.

En plus de ça, son ancien beau-père refusait clairement que Charlie soit impliquée dans des trop grosses missions ou des choses comme ça. Il la "protégeait" par devoir envers la mère de Charlie. Alors que ce dernier l'avait laissé tomber et l'évitait clairement, car elle lui rappelait son passé. Mais, il la laissait seule dans un milieu qui n'était pas le sien, sans aucun vrai soutien. Donc, tant pis pour ses ordres...

En plus Charlie ne voulait pas décevoir sa Capitaine, après tout elle était sous ses ordres à elle. Puis, il fallait l'admettre que la jeune femme était curieuse de savoir ce qu'elle allait vraiment faire dehors avec cette femme, surtout avec toutes les rumeurs et histoires qu'elle avait entendu. Charlie répondit alors d'une voix claire et sûre :

-Oui, Capitaine. Je sais garder un secret et je vais garder tout ce que vous me confirez.

La jeune femme posa son regard sur sa Capitaine et attendit que cette dernière lui confit sa mission. Enfin, si ça en était vraiment une... ça, elle pourrait juger en l'écoutant ou plus tard quand elle aura vraiment la situation sous les yeux.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le XIIème arrondissement :: Le centre de recherche-
Sauter vers: