AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Paris :: Le centre-Ville :: Musée de Cluny Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Today will be a big day [Eve/Zak]

 :: Paris :: Le centre-Ville :: Musée de Cluny
avatar
Zachary Leroy
Nouvel arrivant
Messages : 8
Date d'inscription : 17/04/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 9:46
Today will be a big day
ft. une rousse
« Les Anges de la mort recrutent. » c’était les mots qui circulaient dans tout le musée. Il est vrai qu’on cherche à gonfler nos rangs, mais il nous le faut faire avec les meilleurs des meilleurs. Et c’est dans un bureau du musée que nous avons organisé cela. C’est fou le nombre de personne qui a circulé pensant pouvoir être recruté. Il y a eu des jeunes, des vieux et quelques guerriers des autres groupes d’expédition, c’est rigolo de voir qu’ils souhaitent se faire transférer chez nous, comme quoi. Bref, les gamins c’était un non direct, je suis pas là pour les former à la sortie dehors, en fait tout ceux qui n’ont pas passé le rite des guerriers sont recalés directement. Ensuite vient les sélections, on en choisi trois et on les passe à la moulinette. Entendez la moulinette comme plusieurs petites épreuves bien corsées qui permettront aux meilleurs d’intégrer nos rangs, enfin le meilleur des trois. Il faut dire que le look bien menaçant joue aussi beaucoup, l’apparence ça dissuade, surtout si t’associes de gros malabars avec de gros calibres, là, personne vient t’emmerder.

On avait presque choisi nos trois quand un évènement peu commun débarqua dans notre bureau : Samuel, chef d’une section de reconnaissance, et c’est avec stupéfaction que je l’accueille dans les locaux, je me lève alors, le regardant droit dans les yeux grand sourire aux lèvres.

« Sam’ ! Mon ami, que me vaut ta venue dans notre humble bureau ? Tu en as marre de ton groupe et tu préfères bosser avec de vrais types ? »

Lui dis-je en entourant mon bras autour de sa nuque, l’emmenant s’assoir face à mon bureau. Je me pose alors face à lui, ordonnant à un de mes officiers de fermer la porte d’un simple mouvement de la main, les faisant sortir en même temps. M’allongeant sur mon siège en posant mes rangers sur le bureau, il refusa mon offre à joindre mon groupe, dommage il aurait été d’une grande aide sur le terrain. Mais l’offre qu’il amena avec lui était des plus alléchante : il y avait bien un guerrier tout à fait compétent pour entrer chez les anges, enfin une guerrière. Il s’était occupé il y a quelques temps d’un cas assez particulier, quelqu’un de talentueux mais d’assez difficile à cerner, et à encadrer. Un nouveau défi à relever ? J’en suis ! Surtout que d’après ses dires, elle en vaudra largement le coup si elle se retrouve loyale. Mais pourquoi n’est-elle pas venue ? Samuel m’annonce qu’elle n’est pas très ouverte au social, quel dommage, mais je la veux, alors si elle ne se déplace pas jusque moi, c’est moi qui vais me déplacer jusqu’à elle.

Elle avait une petite chambre qui lui était réservée, dis donc quelle privilégiée celle-là. C’est alors que je tape d’un rythme enjoué à sa porte, l’appelant d’une voix chantante.

« Mademoiselle Snyder ? Puis-je me permettre de pénétrer dans votre demeure ? ~ »

Et c’est sans attente de réponse que j’ouvre la porte d’un coup sec et puissant, emboitant d’un pas convaincant, lançant mes salutations à la femme. Mon corps s’arque vers l’arrière sur chacun des mots que je prononce, alimentant encore plus l’air enfantin de mon comportement.

« Bien le bonjour. »
©Hjolfrin



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 14:31



C'est qui lui ?
Eve et Zachary

Eve était restée dans sa chambre, s'ennuyant énormément. Le soucis c'était qu'elle ne voulait voir personne et ne voulait pas être emmerdée, mais malheureusement on ne la laissait pas sortir librement. Trop fraîchement arrivée... Donc elle "boudait" en quelque sorte, espérant que Samuel cède à sa demande d'aller se défouler quand elle le désirait.

Décidant de s'occuper, elle passait son temps à s'entraîner. D'ailleurs la jeune femme faisait des abdos quand un homme rentra brusquement dans sa chambre, après lui avoir demandé s'il pouvait rentrer sans attendre sa réponse. Elle bondit sur ses pieds rapidement pour faire face à l'intrus. Eve voulait voir Samuel pour qu'il lui accorde ce qu'elle voulait, pas un inconnu au bataillon. La jeune femme fronça les sourcils et reclaqua :

-Surtout ne te gênes pas ! Tant qu'on y est, ramenes des potes et on fera une petite fiesta ! Apparemment c'est open bar ici !

Son ton glacial, tranchant et rempli de sarcasme, montrait clairement que ça n'avait pas intérêt à arriver. On lui avait laissé cette chambre, mais elle n'avait pas le droit de la fermer à clé, sur ordre de Samuel et par respect pour lui Eve avait fini par céder à cette condition. Mais d'un coup l'idée d’enfreindre ça de façon détourné lui semblait très tentant... comme bloquer la porte avec un meuble, après tout ça ne sera pas fermé à clé et ainsi elle ne manquera pas à sa parole.

Couverte de sueur, vêtue d'une simple brassière de sport et d'un short, Eve se sentait mal à l'aise. Elle n'aimait pas qu'on puisse voir toutes ses cicatrices, mélange de son passé douloureux et de sa survie. La jeune femme attrapa sa serviette épongea sa sueur et enfila une veste. Puis fixa le nouveau avec un air mauvais et lui reclaqua :

-T'es qui toi ? Qu'est-ce que tu veux ? Car j'en déduis que tu veux un truc, sinon tu ne serais pas là.

Les autres l'observaient avec curiosité ou méfiance, tout en l'évitant. Samuel et l'autre fou, étaient les seuls qui osaient l'approcher. Donc voir un gars débarquer avec un air si serein, sûr de lui et détendu, ça la rendait nerveuse, mais surtout méfiante. Eve croisa les bras et s'appuya contre le mur attendant sa réponse.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zachary Leroy
Nouvel arrivant
Messages : 8
Date d'inscription : 17/04/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 18:45
Today will be a big day
ft. une rousse
Hoho mais quel petit bout de femme que la personne devant moi. Cette demoiselle est pleine de vitalité, et d’un passé difficile, elle connaît la dureté de la vie, c’est bien. Sa façon de m’agresser par la parole est remarquable, habituellement les personnes ont peur de moi, je ne comprends pas pourquoi, nooon. Et elle, c’est sans aucune crainte qu’elle se permet de me faire face.

« Une femme qui en a, j’adore ! »

Dis-je batte sur l’épaule, le visage empli de surprise, accompagné d’un léger sourire amical. Je ne suis pas venu en ennemi, mais en simple visiteur. Je connais cette demoiselle, arrivée il y a quelques temps, elle est encore assez vivace et volatile, elle aspire à sa simple liberté, mais un jour elle comprendra que pour survivre, il faut s’allier avec les meilleurs, nous. Je vois sur son corps, des marques assez violentes, des cicatrices. Elle n’a pas eu une vie facile, et tant mieux pour elle, elle sait ce que c’est de survivre. Elle a un passé marqué, comme les anges de la mort.

J’arrive à sentir la gêne de cette femme, dévêtue et en sueur devant un homme si élégant. C’est avec le bout de ma batte que je trifouille ses affaires pour sortir la serviette qui était préparée pour cette séance de musculation, sur le bout je lui tends délicatement. Oui je suis gentleman, j’ai été éduqué comme ça. C’est ce qu’il faut pour obtenir ce que l’on veut, le sourire et la sympathie, ensuite si ça ne marche pas il reste la méthode dite « forcée ».

« Pas le peine d’être si condescendante mademoiselle. Et puis, tu as déjà dû entendre parler de moi. »

Les divers surnoms qu’on lui donnait n’étaient autre que « l’homme à la batte », « l’ange » ou bien simplement « lui ». Il avait peut-être des surnoms, mais tout le monde connaissait aussi le prénom du leader des Anges de la Mort : Zachary. Les rumeurs vont de bons trains dans le musée sur ma personne, et elles sont toutes vraies, j’ai veillé au grain.

« Je suis ici pour dénicher de nouveaux talents, et notre ami commun m’a dirigé ici. As-tu déjà parlé des Anges de la Mort ? »
©Hjolfrin



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 2:52



Tiens donc !
Eve & Zachary

Elle condescendante ? Tout à fait et il ne fallait pas espérer qu'elle retienne ses sarcasmes. Même Samuel n'avait pas réussi à la freiner sur ça et il avait même lâcher la veille que finalement "ça faisait parti de son charme". Comme toujours elle lui avait grogné dessus n'aimant pas qu'il parle de charme ou autre la concernant.  Eve marmonna quand il lui précisa qu'elle avait dû entendre parler de lui :

-Non. Je connais que Samuel et Nicolàs, c'est tout. Ta tête ne me dit rien et ton nom... Difficile à dire sachant que tu es rentré sans dire qui tu es.

Bon ! Elle avait fait un effort sur ce coup, c'était encore un peu tranchant et avec une pointe de reproche. Mais ! Pas de sarcasme bien mauvais et digne d'elle. C'était le mieux qu'elle pouvait faire pour le moment avec un type qu'elle ne connaissait pas du tout. Enfin, c'était avant qu'il lui demande si elle connaissait qui était les anges de la mort. Elle lâcha spontanément :

-Navrée, je n'ai pas encore reçu mon manuel "Les Élitistes pour les nuls".

Cela lui avait vraiment échappé, le sarcasme, les menaces et l'hostilité, ça faisait parti de sa façon d'être. Il fallait croire qu'elle en voulait trop au monde pour s'ouvrir et qu'elle préférait mettre une barrière. Une barrière assez désagréable pour les autres d'après la réaction des gens. Toute fois, malgré qu'Eve ne voulait rien savoir de lui, il avait quand même éveillé sa curiosité... En repensant au nom, elle souffla dans un murmure :

-Mais j'aime bien ce nom...

Eve adorait les anges, elle croyait fortement en eux et avait même des ailes tatouées dans son dos. Cette jeune femme pensait qu'ils la guidaient pour nettoyer le monde. Alors l'évocation d'un groupe portant un tel nom... Était-ce finalement le destin qui l'avait conduit à ça ? Cela expliquerait tout, ça expliquerait pourquoi elle avait fini dans ce clan. Se détendant un peu, Eve s'assit sur son lit et lança alors :

-Je veux en savoir plus sur les anges de la mort.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le centre-Ville :: Musée de Cluny-
Sauter vers: