AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Paris :: Le centre-Ville :: Les rues et les ruines Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre inattendue [PV Eve]

 :: Paris :: Le centre-Ville :: Les rues et les ruines
avatar
Gabriel Horst
Nouvel arrivant
Messages : 7
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Mar - 4:13
Enfin il avait un moment libre pour lui! Depuis des jours il travaillait fort dans la constructions de murs et de faire le ménage d'infecté. Même si il aimait beaucoup se rendre utile de cette manière, il aimerait tellement ça pouvoir s'adonner à sa vrai mission... Depuis le commencement de se cauchemar perpétuel, il était à la recherche de ses parents et, malheureusement, il n'avait pas la moindre idée d'où ils étaient! Il pouvaient être très certainement mort, mais il n'avait pas trouver leurs corps dans la maison familiale... Et puis, il pouvait ressentir qu'ils étaient toujours là. Il était probablement fou, mais il n'était pas capable de les voir mort. Au final, à force de chercher des fantômes, il en était devenu un qui cherchait de ruines en ruines sans répit.

On lui avait reproché plusieurs fois que ce qu'il faisait était une obsession, mais il ne pouvait pas se résoudre à abandonner... En tout cas, il était loin d'être le seul! Il y avait partout chez les humanistes des personnes qui avait perdu un proche et qui les cherchaient toujours! En tout cas, le voila qui cherchait dans des ruines au centre-ville. Sur son chemin, il avait du mettre fin aux jours de plusieurs infectés qui s'approchait trop près de lui. Contrairement à beaucoup de personne, il n'en prenait pas plaisir. Ils étaient, tout comme lui en se moment, des être vivant, avec une famille et des amis, un travail et une histoire.... Même si ils n'étaient plus que de la chair morte animé par une envie insatiable de dévorer tout se qui vivait, ils ne méritaient pas qu'on leurs manquent de respect.

Il savait pertinemment que, en se moment, il était dans une zone assez dangereuse. Très près de l'endroit ou il était, il y avait un camp de cannibale et, un peu plus au sud, l'endroit ou vivait les Fils et filles de Jean... Contrairement au cannibale, ils ne les détestaient pas. Bon, il les comprenait assez mal, mais ça ne faisait pas d'eux de mauvaise personnes! Surtout qu'on ne les avaient jamais vue fair de mal à quelqu'un du clan... Enfin... Il n'avait jamais entendu parler de ça... Bref! Contrairement aux humanistes, eux avaient trouver leurs réconfort dans la religion...

Malheureusement pour lui, il n'y avait pas de trace de ses parents, seulement que destruction et désolation partout ou il mettait les yeux. C'est avec un soupire qu'il alla en direction d'un vieil hotel miteux remplit de trou et, bien entendu, très mal isoler! Il avait besoin de souffler un peu, puis, il n'avait pas envie de recevoir de la pluie sur la tête! Parce que oui, le temps était assez moche et, à distance, il était capable d'entendre le tonnerre frapper. Son abris temporaire était très loin d'être parfait, mais au moins il y avait encore de quoi le préserver! Il avait, il y a environ 15-20 minutes inspecter l'endroit, alors il était certain de ne rien trouver, enfin, ça c'était si rien n'était arrivé pendant qu'il n'était pas là!

Tranquillement, il passa par la porte qui ne tenait plus a grand chose et, après avoir fait du bruit et attendu pour voir si un zombie allait sortir d'un coin pour l'attaquer, il s'assit dans un coin à coté de ses affaires et fit un léger soupire de satisfaction. Il s'ennuyait tellement du lycée, de ses quelques amis et même d'Aimi. Il ne l'avait rencontré qu'il y a très peu de temps, lors de sa dernière mission pour être exacte. Même si l'aventure qu'il avait eu avec elle avait été ardu et rude, il la considérait comme une bonne amie. Et puis, la nourriture du cuistot lui manquait bien aussi! Même si il était habituer à manger des truc séché, une bonne marmite de ragout lui rendrait bien le moral...

C'est avec un autre soupire, de nostalgie cette fois, qu'il sorti de sa poche un pendentif qui contenait une petite photo de sa famille. Elle datait d'un bon moment, mais c'était l'une des dernière photos qu'il avait d'eux... Serte il aurait pu revenir à son ancienne maison et prendre de ses affaires, mais c'était clairement trop risquer et ça en valait pas particulièrement la peine! Avec un petit sourire, il se murmura à lui même:

-Un jours je vous retrouverai maman et papa... Je vous l'ais promit et je vais le faire...

Après l'avoir regarder un peu, il la remit dans sa poche et écouta la chanson que faisait le vent et le tonnerre qui arrivait, inexorablement, à l'endroit ou il était...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 19:51



Pourquoi moi ?
Eve & Gabriel

Eve était perchée tranquillement en hauteur, observant les environs. Cela faisait peu de temps qu'elle était "libre". La jeune femme avait regardé discrètement regardé ceux du clan quitter le temple les uns après les autres, après la mort du père Adélie et en peu de temps le temple était devenu le sien. Ne restant plus qu'elle... La mort du père Adélie l'arrangeait, les choses devenaient tendues entre eux et ce n'était pas loin d'éclater. Elle était trop rebelle pour son clan et lui voulait trop la brider pour qu'elle soit bien... Donc sa mort ne l'avait aucunement attristée, ça l'avait au contraire libérée. Elle ne lui devait plus d'être redevable et elle ne devait plus rien à ces protestants ridicules !

Donc pour une question de confort et d'habitude, Eve resta dans le même coin. Faisant des rondes dans le centre ville pour se garder en forme et surtout pour garder un minimum d'ordre dans le coin. La jeune femme voulait pas que ça se remette à grouiller d'abominations ! Elle avait passé des semaines voire des mois à faire régner un semblant de calme dans les rues autour du temple... plus loin n'aurait pas été possible et ça aurait été ingérable.

En tout cas, elle était perchée et regardait un homme s'avancer des les rues. Rentrer dans un bâtiment, puis un autre... On aurait dit qu'il cherchait quelque chose et il était bizarre. Propre, bien habillé et tout... ce n'était certainement pas un solitaire ou alors c'était un solitaire qui avait réussi à trouver une maison encore alimentée d'eau. En tout cas sa présence rendait Eve curieuse, donc elle avait passé son après midi à l'espionner discrètement. Puis elle le regarda rentrer dans le vielle hôtel, la faisant marmonner :

-Oh le con !

Pour une raison qui lui était totalement inconnue, elle descendit de son perchoir et courut vers le bâtiment pour le faire sortir de là. Il était bête ce type ! Il n'avait pas remarqué que le bâtiment allait s'écrouler et ce n'était plus qu'une question de temps. Eve rentra dans le bâtiment et ne mit pas longtemps à le trouver. Elle lui attrapa le bras en lui reclaquant d'une voix ferme et froide :

-Il faut sortir de là ! Maintenant !

Mais elle se figea en voyant l'une des fissures s'agrandir et des petits débris tomber, accompagnés d'une pluie de poussière. Par réflexe, elle le plaqua au sol sous un meuble. Jamais ça ne les protégerait, mais qui ne tentait rien n'avait rien. Mais lorsqu'un gros morceau du plafond se détacha du plafond, elle sentit le sol trembler... Des fissures se formait sur celui-ci et... le sol céda sur eux les faisant tomber. Ils atterrirent méchamment sur le sol du sous sol et avant qu'un débris ne l'écrase Eve roula sur la côté. Puis d'autres débris tombèrent par le trou par lequel ils étaient tombés. Puis le noir total... Eve chercha à tâtons sa lampe, elle tourna vivement la bobine et l'alluma. Le trou était bouché par une tonne de débris...

-Bordel ! j'aurais dû le laisser crever... mais dans quelle merde je me suis foutue moi !

Elle regarda autour d'elle, les murs étaient en vielles pierres de tailles différentes et semblaient très anciens. Devant elle, il y avait plusieurs passages. Des sous terrains anciens ? Il y avait peut-être une chance de trouver une sortie ! Elle éclaira l'homme qui était conscient et pas loin d'elle, Eve ne put s'empêcher de lui lancer une pique :

-Faut vraiment être stupide ou insouciant, voire les deux, pour rentrer dans un bâtiment dans cet état ! Maintenant on est coincé par ta faute et on va galérer à trouver une sortie ! Pff ! Crétin ! Je n'aurai pas dû essayer de t'aider !


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le centre-Ville :: Les rues et les ruines-
Sauter vers: