AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flora Belza : la femme insaisissable [terminée]

 :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 12:17

Âge : 24 ans
Groupe : citadelle
Nationalité/origines : italienne
Immunisé : aucune idée
Situation conjugale : célibataire
Situation familiale : une grande partie de sa famille est décédée, mais il lui reste son père et son parrain.
Place dans le clan/tâche : boutique de réparations familiale + ingénieure
Armes : un beretta M92 (offert par son parrain) + une batte en alu avec des pics soudés dessus.

Carnation : blanche, mais elle bronze rapidement si elle s'expose au soleil.
Taille : 1 m 65
Corpulence : 62 kilos, de belles formes féminines.
Cheveux : dégradé sur le dessus, longs et bouclés sur le bas. Colorés en rose, ayant les cheveux châtains au naturel.
Yeux : vairons, un oeil d'un marron intense et l'autre d'un bleu électrique.
Style vestimentaire : élégant à l'intérieur, mais elle a tendance à s'habiller un peu plus rock pour sortir dehors. En soirée, Flora s'habille de façon plus "sexy" et plus provocante.
Signe distinctif : un piercing au nombril, un à la langue et plusieurs aux oreilles.

ft. ... de ...
Belza Flora
Flora est une fille surprenante à rencontrer, sa personnalité est renversante. Peu importe qui vous êtes, elle ne vous fera pas un traitement de faveur et vous parlera de façon totalement directe et familière. Car elle est comme ça, sans chichi et que du tutoiement, mais aussi en donnant des petits surnoms. Mais Flora reste une fille sympathique et assez cool.

Car c'est une vraie bout-en-train, rarement sans un sourire aux lèvres. Très taquine, provocante, elle aime rire et s'amuser. Surtout s'amuser. Elle sera la première à faire la fête et à chanter si on lui propose.

Mais attention ! Elle reste une fille a ne pas du tout se mettre à dos. Car Flora a ce qu'on appelle le sang chaud. Si on la cherche on la trouve et même si la personne en face d'elle fait 3 têtes de plus ou autre. Elle ne mâchera pas ses mots, sortira les insultes les plus improbables et n'hésitera pas à donner le premier coup. Puis il faut savoir que quand elle prend quelqu'un en grippe, elle n'hésitera pas à lui rendre la vie dure pendant un moment et Flora est douée pour ça.

Car Flora fait les choses en grand ! Toujours à faire les choses de façon totalement extravagante, de façon à s'éclater même lorsqu'elle travaille. Dotée d'une grande intelligence malgré les apparences, cette fille est un véritable génie en mécanique, électronique et autres domaines de ce genre. Quand elle commence à bricoler ou fabriquer quelque chose, Flora se plonge dans une bulle rien qu'à elle ou elle voit le monde différemment... A ses yeux tout semble connecté, c'est vraiment compliqué à expliquer.

Flora se lie très facilement amicalement parlant, ce n'est pas dur d'être apprécié par cette fille. Il suffit de la supporter, de savoir rire un peu et d'aimer faire la fête. Ah ! Et de ne pas lui faire de crasse au risque de se retrouver cible de ce qui est détaillé juste au dessus. Il faut savoir qu'une fois que Flora vous apprécie, elle n'hésite pas à aider cette personne, mais elle aime demander des choses en contrepartie. Après tout dans la vie, on n'a rien sans rien.

L'amour ? Bon ! Il faut savoir que Flora aime avoir des relations charnelles. Si un homme ou une femme lui plaît, Flora va essayer de tout faire pour l'avoir dans son lit pour une nuit ou quelques nuits. Cela ne la dérange pas d'avoir des sex-friends et des amants fidèles. MAIS il ne faut pas lui demander une relation exclusive, il faut que ça vienne d'elle. Si Flora tombe amoureuse, elle n'aura plus que cette personne et sera fidèle. Mais en attendant elle profite.
Flora a vu le jour dans le sud de l'Italie, dans un petit village pas loin de Cantazaro, dans une grande famille soudée qui s'était réunie dans un immense domaine familial. Son père Aldo était un artisan très réputé et Héléna sa mère préférait rester à la maison pour s'occuper de Flora, de sa soeur Alessia qui était l’aînée et son frère Antonio qui la précédait de trois ans. Puis ses grands-parents étaient là tous les jours vivants dans une petite maison sur le même terrain. Sans compter sur son parrain qui passait tous les jours la voir.

Flora a donc toujours connu la chaleur familiale, sa mère qui lui préparait les meilleurs plats au monde, son grand père qui lui lançait son journal en grommelant quand elle faisait la pitre ou une nouvelle bêtise, sa grand mère qui lui donnait en cachette des bonnes pâtisseries, les après midi à se faufiler dans l'atelier de son père pour le regarder bricoler ou même essayer de faire des objets pour lui offrir, les parties de cache-cache avec son frère et les heures où sa soeur lui faisait des tresses. Puis son parrain qui surgissait n'importe quand pour la gater comme-ci elle était une princesse.

Flora était bien trop jeune pour comprendre la colère de son père à chaque nouveau cadeau... Elle était si contente à l'époque d'avoir une grande maison de poupée, des poupée uniques, des bijoux et d'autres choses de ce genre, bien qu'elle les délaissait rapidement. Flora préférait passer son temps avec les mains dans les boîtes à outils de son père... à 6 ans elle savait démonter et remonter des radios et diverses objets. Son père était si fier...

Plus elle grandissait et plus son talent se développait... Par contre, sa famille prenait un autre chemin. Son grand-père succomba d'un cancer, ce qui fut une épreuve très difficile pour tout le monde. Sous pression, certaines choses ont craqué, comme pour son père et son parrain étaient en conflit direct. Sa grand mère avait l'air si abattu, puis voir ses deux fils se battre de la sorte, ne l'aidait pas. Flora fit de son mieux et lui fabriquait des objets de toutes sortes, rien que pour voir son sourire apparaître quelques secondes.

Flora poursuivit son petit bout de chemin, elle avait 15 ans et commençait à devenir une jeune femme aussi séduisante que sa mère. Elle voyait discrètement son parrain qui n'était plus du tout le bienvenu chez elle. Puis elle continuait de s'occuper de sa grand-mère, même si ça ne fonctionnait pas vraiment. Mais le plus surprenant dans sa vie, c'était les mauvaises notes de la jeune fille, tout le monde s'attendait à ce qu'elle fasse des merveilles, mais... elle s'y ennuyait tellement ! Ce ne fut que lorsqu'elle eut 15 ans que son professeur principal lui fit passer des tests, qui eut pour résultat de révéler qu'elle était un génie. On lui proposa d'aller dans une école pour les surdoués, mais les choses ne se passèrent pas comme prévu...

Alors que Flora dormait, elle fut réveillée par un hurlement et des bruits de coups de feu. Ce fut son père qui vint la chercher, son maillot taché de sang et il l'entraîna jusqu'à la voiture de force. En peu de temps elle fut rejointe par sa mère, Antonio et Alessia. Mais pas sa grand-mère... Son père démarra en trombe et roula des heures avant de s'arrêter dans une maison abandonnée. Ils furent rejoins par le parrain de Flora, puis les cris commencèrent... La jeune femme qui s'était cachée pour découvrir la vérité, apprit que sa grand-mère s'était faite tuée car la couverture de son parrain avait été découverte. C'était donc un agent qui avait infiltré la mafia et maintenant... leur famille avait la mafia aux fesses...

Malgré leurs différents, son père et son parrain décidèrent d'unir leurs efforts pour s'en sortir. Ce fut ainsi que sa famille passa des mois à voyager à travers toute l'Italie, se faisant discrets et ne restant jamais trop longtemps au même endroit. Flora et Antonio, apprirent à se battre un peu tous les jours, ils voulaient savoir se défendre au cas où... et ils voulaient protéger leur mère, ainsi qu'Alessia. Puis ils se retrouvèrent en France. La petite famille alla un peu partout pendant plusieurs mois, avant de s'arrêter sur Paris. Flora avait déjà 17 ans...

Alors que sa mère et sa soeur détestaient cet endroit, elle, elle était sur un petit nuage. Paris était tellement grand, tellement de choses à voir, à visiter et à découvrir. Flora passait tout son temps à s'occuper autant qu'elle le pouvait dehors. La jeune femme apprit même à parler très bien français. Elle trouva deux petits boulot, un dans un petit garage et un autre dans une petite boutique de dépannages/réparations. Même si ce n'était pas une vie fabuleuse, Flora s'en contentait grandement...

Puis il y eut une rumeur étrange sur une maladie horrible. Son père reparlait de retourner en Italie si ça redevenait dangereux pour eux, mais malheureusement Alessia tomba malade. Les hôpitaux commençaient à être désertés, donc quand l'état de sa soeur empira grandement Flora partit avec son père, Antonio et son parrain pour essayer de trouver un médecin, tandis que sa mère veillait sur Alessia. Mais en vain... le pire fut leur retour, ils retrouvèrent Alessia penchée sur le corps de la mère en train de la dévorer. Ce fut le parrain de Flora qui tua rapidement la chose qu'était devenue Alessia... Toute la famille était abattue...

Les mois qui suivirent, furent très compliqués et très durs. Entre la maladie qui pouvait frapper n'importe qui, les morts qui revenaient à la vie, la violence entre les gens pour des objets ou de la nourriture... le manque de nourriture... La petite famille fit comme elle put. Puis vint les bombardements. D'ailleurs... Antonio fut tué dans une explosion. Il ne resta plus que Flora, son père et son parrain. Ils continuèrent à bouger des semaines ou des mois, la jeune femme ne savait pas trop... le temps lui semblait long. C'était si dur...

Un matin, alors qu'ils essayaient de trouver un nouvel abri, un morceau de bâtiment s'écroula sur eux. Flora fut sauvée à temps par son parrain qui avait bondit en la plaquant au sol l'écartant de la zone du débrit. Mais son père eut moins de chance, il eut le bas du corps coincé. Hurlant de douleur, il attira plusieurs zombies. Mais Flora s'occupa de les faire reculer à coups de batte, pendant que son parrain essayait de soulever le bloc de bêton pour le dégager. Par chance, un groupe d'hommes les trouvèrent et vint les secourir.

Des hommes de la citadelle. Son père fut dégagé et emmené pour être soigné, Flora et son parrain furent aussi mis à l'abri et nourris. Son père eut la vie sauve, mais malheureusement il n'allait plus jamais pouvoir marcher, donc il gagna un fauteil roulant... La petite famille resta un moment à la citadelle avant de decider de créer un petit magasin de bricolage "Buone Mani". Ils rachetaient des choses qu'on leur amenait et ils les réparaient pour les revendre, ou ils étaient payés pour répérer des choses et très vite le talent de Flora fit merveille, surtout avec sa façon d'améliorer les armes et d'inventer des choses. Très vite, ils se firent une réputation et on pouvait dire qu'ils gagnaient bien leurs vies.

Flora se plaisait dans cette nouvelle vie, elle faisait ce qui lui plaisait, il y avait des endroits pour faire la fête, elle eut quelques amants et maîtresses (mais que des personnes propres et attirantes) et elle s'était fait une petite maison. Car oui, Flora vivait hors de la citadelle. Elle a renforcé une maison autant qu'elle le pouvait et elle a piégé la zone, ainsi que la moindre entrée pour éviter les zombies et des visiteurs indésirables. Flora profite donc pleinement de la vie...

Pseudonyme : Aimie
Âge : 24 ans
Blabla : Voilà mon dernier compte !


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Bureau :: Les survivants :: Les fiches validées-
Sauter vers: