AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 :: Paris :: Le centre-Ville :: La tour Eiffel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la même galère ! [Eve & Sergei]

 :: Paris :: Le centre-Ville :: La tour Eiffel
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 14:24



Dans la même galère !
Eve & Sergei

La nuit commençait à tomber, il faisait froid et à chaque souffle d'Eve de la fumée sortait de sa bouche. Le décor était sinistre comme toujours, mais cela ne l'effrayait pas, du moins... Cela ne l'effrayait plus. Les anges veillaient sur elle et depuis sa vie de solitaire, Eve s'était endurcie. Toute fois, cette fois ça ne l'empêchait pas de courir. Elle courrait vite, aussi vite qu'elle le pouvait.

Elle se repliait pour se mettre à l'abri ou du moins pour se mettre en hauteur. Sur ce coup les sans âmes étaient trop nombreux pour un combat au corps à corps, puis elle n'avait pas le temps de tirer avec son arc tant ils ne lui laissaient pas de répit. Cette course forcée, avait conduite Eve à la tour Eiffel. Pensant que c'était un signe et que les anges voulaient qu'elle s'y mette à l'abri, elle n'hésita un seul instant pour aller vers le monument.

Voyant clairement que les escaliers n'étaient pas en état, Eve se précipita vers un endroit où elle pourrait se mettre à grimper. Elle se devait de profiter de son avance, songeant à un vieux film de zombies "World War Z", Eve fut reconnaissante que les sans-âmes ne soient pas aussi rapide que dans ce film. Sinon la survie de l'humanité aurait été une toute autre histoire.

Lorsqu'elle arriva enfin à l'étage de la tour Eiffel, Eve s'accroupie essoufflée. Heureusement qu'elle avait enlevé son masque en courant et l'avait glissé dans son sac. Jamais elle n'aurait réussi à reprendre son souffle en courant avec ce genre de chose sur la figure. Respirant doucement, une main sur son poignet, Eve calmait sa respiration et surveillait son pouls.

Une fois calmée, elle se releva et remit son masque. Puis vérifia les environs pour voir si l'endroit été sûr. Cela se voyait qu'il y avait des pillages dans les boutiques et il y avait les restes de vieux campements, mais pas de signes de vie... même pas un signe des sans-âmes. Eve fit le tour et un bruit lui fit sortir bêtement :


- Il y a quelqu'un ?

Mais quelle question conne ! Eve avait envie de se foutre une baffe à elle-même tant c'était ridicule. Elle décida d'attendre tout de même pour voir si quelqu'un allait répondre, sinon elle allait vérifier par elle-même.

by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 17:15
Ce n'était pas la première fois qu'il venait se réfugier ici, dans l'ancien joyau de la France. En plus d'avoir des choses utiles, c'était un point d'observation parfait vue la grandeur du bâtiment. Et puis, qui viendrait ici alors qu'il n'y a aucun intérêt à une relique de l'ancien monde et que la France elle-même était morte? Il n'y avait que lui que ça intéressait. Ironique, puisque c'était ceux des siens qui avaient tout fait ça, mais qu'importe? Même si l'endroit était en ruine, elle offrait une très bonne sécurité en se qui concernait autant les être vivants que les morts. Puisque la seule accès officiel était endommagée, l'escalade était requise et ce n'était pas tout le monde que ça intéressait. La preuve, il avait trouvé les d'un camp la première fois qu'il était venu et, depuis, plus rien. Peut-être que cette personne était tout simplement morte à l'heure qu'il est? Mais ça lui importait pas! Le moins de personne qu'il trouvait proche d'ici et le mieux il se sentirait!

À l'aide d'une jumelle prise dans une boutique de souvenir, il observa la ville minutieusement. Avec une carte de la région neuve, il se faisait un itinéraire à prendre qui pourrait bien lui être favorable. Il avait assez de nourriture sur lui qui pourrait lui servir pour peut-être 4 repas, mais ce n'était pas des masses...

En tout cas, pendant qu'il notait, il était bien capable d'entendre des bruits pas naturel à l'endroit en temps normale. Il avait pu entendre des bruits de pas lourd ainsi que quelqu'un qui respirait difficilement. Pourquoi quelqu'un avait décidé de venir ici en plein au moment ou il l'était? Doucement, il s'approcha de l'endroit ou elle était, mais il marcha malheureusement sur un vieux sac qui traînait sur le sol. Il eu envie de pester un peu, mais la personne entendit le bruit et laissa échapper la question qui tue.

Enfin, ce n'était pas très prudent pour quelqu'un de parler dans une situation comme ça. Qu'il aurait été mort ou non, le bruit attire toujours et, si il n'avait pas été averti de sa présence avant, de faire ça était détection direct! Et puis, ce n'était pas non-plus prudent pour une femme de faire ça, mais elle semblait pouvoir se défendre vue tout se qu'elle portait, enfin, contrairement à lui. Il misait tellement sur la sécurité des lieux qu'il n'avait pas son matériel sur lui, d'ailleurs, il était plus près d'elle que de lui...

Il prit une grand respiration et sorti des ombres, il n'avait pas trop le choix. Si jamais il continuait de se cacher, la femme allait prendre ça comme une mauvaise foie et, si elle avait un potentiel dangereux, ça pourrait tourné au vinaigre.

-Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un ait l'envie de venir ici en même temps que moi... Depuis que je viens ici, tu es la première personne à risquer l'escalade... Ne t'en fais pas, je n'ais pas de mauvaise intention et je suis encore moins armé...

Il s'approcha encore un peu et s'assit sur le sol, à une bonne distance d'elle:

-Alors, qu'est-ce qui t'amène dans ses ruines?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Jan - 20:31



Dans la même galère !
Eve & Sergei

Une voix masculine se fit entendre... Instinctivement elle porta sa main à son couteau de chasse, Eve était du genre à se méfier énormément des hommes. Surtout d'un inconnu avec un accent bizarre... Elle le regarda s'approcher, prête à le frapper s'il le fallait. Parfois se retrouver face à un infecté était plus intéressant et plus rassurant. Pourquoi ? Avec eux on savait à quoi s'attendre ! Pas les humains... Quand il commença à essayer de la rassurer qu'elle n'avait rien à craindre parce qu'il n'était pas armé, Eve lui répondit instinctivement :

- Il faut vraiment être stupide pour se séparer de son arme ! Le danger peut venir de partout... tu aurais eu l'air de quoi si des cannibales te serraient tombés dessus pendant que tu te baladais tranquillement ici les mains dans la poche ? Vraiment bête...

Heureusement qu'elle avait remis son masque, il aurait pu apercevoir son visage... Elle regarda autour d'elle en éclairant de sa lampe suspicieuse. Se demandant s'il était vraiment seul ou si c'était un piège. Eve savait les cannibales étaient des fourbes et qu'ils piégeaient souvent les gens comme ça. Mais pour lui faire baisser ses gardes, il en fallait beaucoup et là c'était loin d'être le cas. Eve décida de répondre à sa question sur un ton distant :

-Tu n'as pas vu à quel point les monstres étaient nombreux dans le coin ? Comme il faisait noir, je me suis repliée hors de leur portée. L'obscurité est un ennemi avec eux dans le coin...

Elle continua alors observer les environs, mais apparemment ce type était vraiment seul. Eve le regarda derrière son masque, essayant de juger si ce n'était pas préférable de le jeter par dessus pour pouvoir se reposer tranquillement. Mais... elle préféra lui laisser le bénéfice du doute, si ça se trouve il n'était pas si bête qu'il en avait l'air... Franchement ! S'éloigner de son équipement et surtout de ses armes ! Que c'était idiot ! Elle s'installa plus loin et sur une caisse pour éviter de s'asseoir par terre. Eve lui demanda sur un ton détaché :

-Et toi ? Qu'est-ce que tu fous seul ici ? Pourquoi ici ? Et pourquoi loin de tes armes ?

by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Jan - 18:34
Il n'aimait pas vraiment le ton qu'elle prenait avec lui. Serte il n'avait pas son arme avec lui, mais ce n'était pas tout à fait une raison de l'insulter! Mais quand même, il trouvait sa manière de s'exprimé assez étrange, on dirait presque qu'elle le blâmait comme une mère qui blâme son enfant parce qu'il na pas regarder des deux coins de la rue avant de traverser. S'était étrange, mais c'était vraiment l'impression qu'il avait d'elle pour le moment. Peut-être que c'était lui qui avait le cerveau ramolli ou qu'il était un peu trop perspicace, mais elle ne semblait pas très dangereuse.

Mais méfiante, ça elle l'était énormément. À l'aide de sa lumière, elle regarda autour d'elle pour s'assurer qu'il n'y avait personne. En tout cas, c'était assez curieux qu'elle parle de cannibales. Serte il y en avait, mais pas dans cette partie de la ville vraiment. Les cannibales allaient dans des zones ou ils étaient certains de tomber sur de la viande fraîche, mais ici c,était le domaine des morts et peu de personne se risquait aussi loin dans le ventre de la bête. Après un pause de son inspection, elle décidé de répondre à sa question, mais toujours sur le même ton de reproche un tantinet protecteur. Elle avait préféré être prudente et ne voulait pas rester dehors dans le noir.

Près s'être mise en retrait un peu plus loin de lui, elle lui posa pas une, mais bien trois questions:

-Pourquoi je suis seul? Probablement pour les même raison que toi. Je n'aime pas être encombré plus de quelques jours avec une personne. J'aime mieux être seul parce que c'est plus simple, silencieux et beaucoup moins risquer quand on ne veux pas se faire voir! Pour ta deuxième question, pourquoi suis-je ici? Sans vouloir m'auto insulter ni te manquer de respect, qui voudrait bien tenté l'escalade d'une épave en ruine qui pourrait s'écrouler d'une minute à l'autre? Il n'y a que moi et une autre personnes qui avons été assez *intelligent* pour venir se réfugier ici, mais, puisque l'autre est probablement mort depuis longtemps, cet endroit était à moi. Déjà les infecté ne peuvent pas venir jusqu'ici, puis il n'y a pas de cannibale aussi loin dans la ville.

Il fit une petite pause avant de reprendre:

-Ça répond aussi au fait que je n'avais pas d'armes pour le moment. J'étais trop occupé à faire un plan des endroit qui pourrait être exploitée...

Pour lui prouver qu'il disait la vérité, il plia la carte et et lui envoya et la poussant le plus loin possible dans sa direction.

-Sans vouloir être offensant, à moins que j'ai encore des difficulté avec le français, je trouve que tu as une drôle de manière de t'exprimer. je te trouve protectrice dans tes reproches.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Jan - 15:08



Dans la même galère !
Eve & Sergei

Eve l'écouta parler des raisons de sa présence... Pour un début de conversation et pour quelqu'un qui s'était éloigné bêtement de ses armes, il n'était pas si con que ça comme type. C'était assez rare de lui laisser cette impression. Enfin c'était jusqu'à ce qu'il signale l'absence de cannibales. Eve soupire et allait lui reprocher, mais il glissa une carte vers elle en lui disant qu'elle semblait protectrice dans ses paroles, ce qui lui arracha un rire. Elle rigola quelques minutes avant de lui dire :

- Je ne protège pas les gens... je dis les choses comme elles doivent être dites, de façon directes. Tu es le premier à prendre mes paroles pour un truc "protecteur", les autres se braquent vite face à mes reproches.

Ce n'était pas désagréable quelqu'un qui voyait les choses autrement. Elle se pencha pour observer sa carte. Il avait des progrès à faire, mais au moins Eve avait sous les yeux des renseignements hors de sa zone de confort. Elle lui demanda alors un accord :

-Tu me laisses retranscrire tes informations sur les autres zones et je m'occupe du centre ville de ta carte. C'est ma zone de confort, je vis dans le coin. Par exemple, je peux te dire que c'est le contraire il y a plus de cannibales par ici, on soupçonne même qu'ils ont tous un campement général en commun et qu'il est dans le coin... Attend que je mette la main sur ces crétins ! J'en ai tué deux il y a peu de temps au Louvre...

Eve se leva et sortit sa propre carte, outil précieux pour des gens comme elle. Elle la posa à côté de la sienne pour qu'il puisse comparer. Mais on voyait bien que sa zone était hyper détaillée, mais qu'elle n'avait rien en dehors du centre ville. Eve sortit sa lampe car il commençait à faire sombre. Puis lui dit alors :

-Mais ne crois pas que je fais ami/ami ! C'est juste pratique pour moi.

by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 16:39
Il ne savait pas que ce qu'il a dit était drôle, en fait, il ne s'attendait pas à la voir rire de se qu'il avait dit, surtout parce qu'il avait dit ça d'une manière assez sérieuse... Enfin, peut-être qu'elle ne s'était tout simplement pas attendu à se qu'il dise quelque chose du genre. Mais bon, tout allait pour le mieux si elle était de bonne humeur, il n'aurait vraiment pas aimé s'en faire une ennemie, surtout parce qu'il n'avait pas ses armes en se moment... Il savait se battre à mains nue, mais il voulait éviter le plus possible de se faire des ennemis! En tout cas, après son épisode de rire, elle lui confirma, en effet, qu'il était le premier à lui avoir dit quelque chose de se genre.

Avec un peu moins de méfiance, semble-il, elle se pencha et prit sa carte. Après une petite inspection, elle semblait assez satisfaite de son travail pour lui demander sa permission de prendre en note des choses de son côté et de compléter son travail. Ça pourrait lui être pratique, mais il ne savait pas encore si elle était digne d'une quelconque confiance... Il aurait l'air malin si il tombait dans un piège! Surtout maintenant qu'elle mentionnait qu'il y avait des cannibales dans le coin!

Il ne savait pas quoi en pensé. D'habitude, personne de plus ou moins sensé n'irait s'aventurer aussi loin en terre ennemi, mais c'était une bonne défense contre des attaque humain... Enfin bref, elle ne semblait pas les aimer particulièrement. Il était capable de le dire par ses yeux, à défaut de voir son visage. Il lui hocha la tête pour lui indiquer qu'elle avait le champ libre.

Elle s'exclama après avoir fait un peu de lumière qu'elle n'était pas là pour se faire des amis, mais seulement parce que c'était pratique.

-Je n'y ais pas cru une seule secondes, si j'aurais voulu être ton ami, j'aurais été ou tu vie et t'aurait offert un ver de Vodka, mais, visiblement, il n'y a pas de vodka, alors pas d'ami.

Il eu un petit rire et se releva de sur le sol.

-Ne bouge pas d'ici, je vais chercher de quoi faire un feu. Les batteries se font t rare ses temps-ci et je crois que ça serait une meilleure idée de les utiliser qu'en cas de besoin. Enfin, ce n'est qu'un conseil...

Il parti un peu plus loin et alla fouillé le contenu de poubelles. Même après tout se temps, il restait encore des déchet qui pouvait brûler. Et puis, il y avait aussi des truc dans le genre de cartes postal et d'autres trucs ridiculement inutile, comme des chandail : I LOVE PARIS! Avec une bonne pile dans les bras, il retourna à l'endroit ou la femme était visiblement toujours. Après avoir remplit une poubelle (en s'en laissant de côté aussi) qui trônait à mis chemin entre lui et elle, il mit y mit feu avec son kit de survie.

-Ne t'en fait pas, l'endroit ou on est placé en se moment est bien adapté pour ne pas se faire voir par la lumière. Tu peux travaillé en paix maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Fév - 14:45



Dans la même galère !
Eve & Sergei

Eve sourit à sa réplique sur la vodka, étrangement elle se dit qu'elle n'aurait pas dit non à une bonne liqueur. Mais bon ! C'était comme ça. Puis le fait de porter un masque lui plaisait, au moins il ne la voyait pas sourire et ne pouvait penser qu'il l'attendrissait. Hors c'était faux ! Enfin, il arrivait à la faire sourire contrairement à de nombreuses personnes, mais ça s'arrêtait là. Rien de plus.

Eve l'observa s'activer pour allumer un feu. Heureusement qu'ils étaient hors de portée de tout et que pas beaucoup de monde était prêt à grimper jusqu'ici. Mais il fallait tout de même se méfier des cannibales. Même s'il essaya de la rassurer sur le feu qui ne serait pas visible, Eve se leva et prit des panneaux de bois, qui avaient certainement servi à protéger les boutiques au début de l'épidémie. Puis elle les posa contre la rambarde pour éviter qu'on puisse voir le feu de loin. La jeune femme ne voulait pas être surprise. Mais dans la façon dont elle avait ça, on pouvait observer sur les côtés, ce qui permettait de surveiller. Eve lâcha :

-C'est mieux comme ça, je ne veux pas prendre de risques. J'suis du genre à me méfier de tout et jusqu'à maintenant ça m'a plutôt bien réussi... la preuve je suis en vie !

C'était aussi une façon d'insinuer qu'il devait être plus méfiant et vigilant la prochaine fois. Mais si elle s'en foutait qu'il survive ou pas. Eve s'installa et avec son crayon gris elle retranscrit rapidement la carte de cet inconnu. Cela ne lui prit pas trop de temps. Puis une fois fini, elle rangea ses affaires et resta assise silencieuse. Elle resta comme ça un moment, puis soupira frustrée par le blanc assez lourd :

-Bon ! Ce n'est pas que ça m'intéresse, mais quitte à être coincée avec toi... Comment tu t'appelles ?

Eve est sa délicatesse, elle pouvait vraiment être spéciale quand elle le voulait. Mais bon, au moins elle faisait un effort... un tout petit effort.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 22:29
Il ne pouvait pas se mettre à rire d'elle, car c'était, en fait, totalement justifier le fait qu'elle ne veuille pas se faire voir. Mais quand même, il était certain que personnes ne pouvait les voir de l'angle ou ils étaient. Il était relativement au milieu de la tour et toute lumière était bloquer par les petits magasin au alentours... En tout cas, si ça pouvait lui faire du bien, il n'allait pas lui empêcher. Être prudent était une chose essentiel dans se monde ravagé remplit de cannibale et de crétin de zombies... En tout cas, quand elle eu terminée, la demoiselle semblait assez fier de son travail, au point même ou elle se tenta de faire un peu d'humour. Enfin, il croyait que ça ressemblait à de l'humour, lui-même avait un humour un peu tordu!

Tout comme elle faisait avant de vouloir faire un peu de lumière, elle se rassit non loin de lui et continua de retranscrire tout se qu'il avait fait sur sa carte sur la sienne. Elle n'eu pas besoin de plus de quelques minutes pour achever son travail. Lui, il se contentais de rester près des flemmes et à ajouter à intervalle régulier de quoi raviver les flammes quand elle s'affaiblissait. Il n'avait pas grand chose à lui dire, elle ne semblait particulièrement enclin à communiquer. En fait, il fut même assez surprit quand elle s'exclama qu'elle voulait savoir comment il s'appelait.

-Tu n'as pas envie de faire ami/ami, mais tu désire quand même savoir comment je m'appelle? Enfin, ce n'est pas pratique d’appeler quelqu'un chose ou un autre truc de se genre... Je m'appel Sergei, pas de nom de famille, ça ferait trop intime. Et toi jeune demoiselle? Comment devrais-je t'appeler?

Il n'a pas pu s'empêcher de retenir un petit rire au milieu de sa phrase, c'était bien vrai que ça allait être assez ridicule de se donner des surnoms. Il se demande bien comment elle réagirait si il l'appelait Darth Vader par rapport à son masque...

-Enfin, c'est ton droit de ne pas répondre, mais qui sait avec quel surnom mon esprit pourrait venir! En tout cas, pendant que tu réfléchis, je vais me prendre un truc à manger...

Pour la première fois depuis qu'il était réunit avec la jeune femme, il s'approcha de ses effets personnel et sorti une boite de conserve dont il manquait un parti de son contenue. À l'aide d'une cuillère, il se mit à manger le contenue:

-Pas besoin d'être timide, si jamais tu as faim n'hésite pas, enfin, à moi que tu veuille quelque chose?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Mar - 22:23



Comme une épine
Eve & Sergei

Eve l'observa pendant qu'il la taquinait un peu sur le fait qu'elle voulait savoir qui il était, mais tout en gardant des distances. La jeune femme savait ce qu'elle faisait, si cet homme n'était pas digne de confiance ou s'il faisait un pas de travers, elle saura mettre un nom sur le visage de cet ennemi. Par qu'au fond, Eve s'en foutait de l'appeler par un mot du genre "machin" ou "truc". Puis il lui demanda à son tour son prénom, elle lui répondit tout simplement :

-Je m'appelle Eve.

C'était court, simple et direct. Puis elle n'avait pas envie de s'étendre sur le sujet ou même lui expliquer la provenance de ce prénom. Tout le monde l'appelait Eve et c'était tout ce qu'il y avait à savoir, dans son clan certains la surnommaient Angelle, mais ça, ça ne le regardait absolument pas ! Elle le regarda manger une vieille boite de conserve dégoûtante, déjà entamée et tout, puis grimaça. Sa réaction aurait pu être drôle si elle n'était pas cachée. Eve se contenta de lui dire :

-J'ai ce qu'il faut, je ne veux pas mourir empoisonnée... ça serait une mort tellement ridicule avec les possibilités de fins épiques qu'offre notre situation.

Elle sortit de son sac un paquet de lamelles de bœuf séché, elle avait récupéré ça dans un magasin aux spécialités américaines qu'elle avait pillé. Eve se leva et alla se mettre dans un coin sombre pour manger. La jeune femme ôta son masque, mais abaissa sa capuche pour continuer à dissimuler son visage. Puis par sécurité, elle posa son côté à côté d'elle. Bien en évidence pour que ce fameux Sergei comprenne que s'il tente quoique ce soit, cette dernière n'hésiterait pas à se défendre de manière brutale.

Puis Eve se mit à murmurer doucement, une prière destinée aux anges pour les remercier de la protéger et pour ce repas. Une fois fini, la jeune femme commença à manger tranquillement une lamelle et lui dit alors :

-Bon appétit. Enfin, en espérant pour toi que ton repas ne te rende pas malade ou ne te tue pas.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 18:02
Hein bien, on dirait bien qu'Eve n'était pas fan des repas en canne! Bon, le gout était un peu bizarre et le contenu était définitivement plus vieux que se que quelqu'un en temps normale aimerait manger, mais le couvercle n'avait pas été bosser et c'était loin d'être la pire chose qu'il avait eu à manger! Quand on survit dans un monde hostile, où la nourriture est rare et que tout se qui existe (ou presque) veux ta peau, tu n'as pas de quoi faire la fine bouche! De très nombreuse fois, il avait manger des animaux et même des insectes... Même des choses d'on la qualité était assez douteuse. Mais bon! Se qu'il mangeait n'était pas empoisonné qu'il sache! Et puis, il préférait mieux mourir tout entier que d'être dévorer vivant et transformé!

Enfin bref, tout en mangeant, il regarda la jeune femme masquée sortir de son sac de la nourriture séché. C'était du luxe ça. Elle avait vraiment eu de la chance de trouver un truc de se genre. Pendant quelques instants, il était certain qu'il allait pouvoir voir le visage de la femme pendant qu'elle mangeait, mais elle ne prit pas de chance et se cacha dans un coin sombre. Il eu une soupire et continua à s'attaquer à son repas. Pourquoi elle portait son masque comme ça en tout temps? Après tout, ils étaient en sécurité ici et pas de virus! Est-ce qu'elle était un peu parano ou qu'elle voulait seulement pas se faire voir? Bon, ce n'était pas la fin du monde... Enfin, ou ça l'était, mais qu'importe!

Après un moment de silence, elle finit par lui souhaiter bonne appétit et qu'elle espérait que son repas ne soit pas son dernier. Il ne pu s'empêcher de faire un petit rire.

-Allons allons! Il va falloir bien plus que ça pour que ma peau soit au marché à côté de la peau d'ours! Et puis, si tu trouve que de manger ça c'Est dangereux, tu devrais voir tout se que j'ai du manger pour me rendre jusqu'ici...


Il fit une petite pause pour manger un peu avant de continuer:

-Tu sais, pour survivre dans un monde où la nourriture se raréfie de jours en jours, il faut faire un sacrifice... C'Est déjà arrivé que dans des situation où ma nourriture était presque à zero que je mange des insectes. Enfin bref, juste pour dire que ça en prend beaucoup pour me désespéré.

Quand il eu terminer son repas peu élaborer, il fixa le coin où la femme s'était réfugier et, après quelques minutes à fixer silencieusement, il finit par dire:

-Au fait, pourquoi est-ce que tu porte ton masque ici et pourquoi tu te cache comme ça? L'air est assez pure pour que je n'en meure pas... Enfin, peut-être que je suis déjà mort si on se fit à mon alimentation non?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 18:57



Tension...
Eve & Sergei

-Tu n'arrêtes donc jamais de parler ? Surprenant pour un solitaire et si tu me laissais au moins manger en toute tranquillité !

Eve le regardait avec un air désespéré, ce gars allait finir par lui couper l'appétit avec son histoire de manger n'importe quoi y compris des insectes. Puis enfin le silence se fit et la jeune femme put manger trois lamelles de viande séchée tranquillement avant de remettre le paquet dans son sac et remettre son masque. Elle n'avait pas mangé une grande quantité, mais c'était suffisant et elle devait bien répartir sa nourriture pour en préserver.

Ce fut à ce moment là que le fameux Sergei fit une remarque qu'il n'aurait pas du laisser sortir. Eve se leva et se dirigea vers lui, puis le poussa sans hésitation en s'exclamant :

-Pardon ! J'ai cru mal comprendre !

Eve le poussa une nouvelle fois, en colère. Quand la colère prenait le dessus chez elle ce n'était jamais bon, elle en avait tellement en elle à cause de tout ce qu'elle avait vécu dans sa vie... Et lui, il venait de la mettre de mauvaise humeur... La jeune femme lui reclaqua avec une voix glaciale comme jamais :

-Qu'est-ce que ça peut de faire au juste ? Tu te prends pour qui pour me juger de la sorte ? J'en ai rien à foutre de l'air ! Et je ne suis pas assez débile pour croire que je peux me transformer juste en respirant ! Si je porte un masque ça ne regarde que moi et rien que moi ! Ok ?

Eve fulminait, il avait touché quelque chose d'un peu trop sensible. Il avait attaqué la protection qui cachait la honte de son passé. La jeune femme le poussa une nouvelle fois et s'écarta de lui, elle attrapa ses affaires et s'éloigna de lui. Puis observa la structure avec pour intention de grimper plus haut pour être tranquille.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 17:10
Il en avait peut-être dit quelque chose qu'il n'aurait tout simplement pas du dire. À peine il avait eu terminer de parler, la jeune femme masquée se dirigea dans sa direction avec un mauvais regard. Il allait essayer de l'apaiser un peu, mais décidément elle n'Avait pas particulièrement envie de parler! Il n'avait même pas eu le temps de poser son repas qu'elle le poussa et s'exclamant assez fort et bruyamment qu'elle avait mal comprit. En effet, il n'avait que posé une question sans but et sans aucune mauvaise intention! C'était quoi son problème?

Après s'être levé et essayer de mettre un peu de distance, elle le poussa encore une nouvelle fois et il ne savait pas trop se qu'il devait faire d'elle! Elle semblait un peu plus dangereuse qu'avant et, franchement, il hésitait à sortir son arme. Peut-être qu'il venait tout juste d'entré dans une situation de vie ou de mort qui pouvait dégénéré? Heureusement, ça semblait encore un tantinet improbable, alors il ne fit rien d'autre qu'encaisser les poussages et ses paroles qu'il comprenait pas vraiment. Si elle n 'avait pas peur de l'air, pourquoi elle portait un masque alors?

Après une dernière poussé, elle finit par s'écarter de lui, prendre ses choses et partir dans une autre direction loin de lui. Il eu un grand soupire, il ne s'attendait pas à une telle réaction! Pourquoi la première personne qu'il croisait dans son spot favori était attente de cynisme et avait des problème pour géré sa colère? Il eu une pensé triste pour son peu de repas qui lui restait qui était maintenant rependu sur le sol. Il aurait bien aimé que le contenu soir en lui, mais bref! Il re ajusta ses vêtements et jeta la can dans les poubelle avec un peu de frustration, après tout, la situation aurait pu devenir pire...

-Jamais je comprendrai les femmes...

Il allait faire quoi maintenant? Il comptait rester encore un peu, mais il n'avait pas envie que se soit sous le même toit que quelqu'un qui était passablement de très mauvaise humeur et quoi pouvait peut-être se retourné contre lui! Il resta assis et fixa dans la direction que la femme avait prise un peu plus tôt. Elle allait faire quoi de son côté? Elle n'allait pas tenté une connerie quand même? Il laissa passer quelques minutes avant d'aller à sa rencontre.

Une fois près de l'endroit ou elle était, il dit tout simplement:

-Je suis désolé pour tout à l'heure, je n'avais pas pensé que ça te mettrait dans un tel état... Je ne m'y attendais pas à vrai dire....

Après quelques minutes et, devant le manque de réactions de la femme et comment elle était concentré sur la structure de la tour, il eu une mauvais impression:

-Tu ne compte quand même pas escalader la tour pour aller plus haut non? C'est déjà un miracle qu'elle tienne encore! Et puis, même moi je ne sais pas se qu'il y a au prochain niveau... Il y a peut-être des zombies à se que je sais, et elle doit être encore plus encombré qu'ici... Je te demande pas de me pardonner, mais ne fait pas quelque chose d'irréfléchi...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 19:39



T'es gonflé !
Eve & Sergei

Eve l'écouta quand il essaya de s'excuser et de l'empêcher de grimper. Elle se tourna vers lui et rigola froidement, c'était tellement ridicule. D'ailleurs, elle lui reclaqua avec froideur :

-Justement elle tient debout, donc c'est solide. Si un infecté se serait trouvé en haut, il serait tombé à cause du bruit autour à moins d'être coincé et dans ce cas je n'aurai aucun de mal à le tuer et...

Eve se figea soudainement, n'émettant plus aucun son et parcouru d'un léger frisson. Elle connaissait trop bien cette sensation... le danger n'était pas loin. Cette jeune femme vivait dans le danger et le sentait arriver. Eve lui fit signe de rester silencieux et écouta les environs sur le qui-vive. Puis des légers bruits lui virent... Elle plaqua Sergei contre l'une des poutres, peut-être un peu plus violemment que nécessaire. Puis lui lança :

-Ne bouges pas de là !

Elle se glissa discrètement vers le bord et se glissa le long de la poutre, puis s'arrêter en équilibre dans un coin. Eve était certaine qu'ils n'étaient pas seuls, mais elle devait en avoir le coeur nette et devait déterminer s'il y avait une réelle menace ou pas. Alors qu'elle commençait à croire que ce n'était que des personnes qui passaient, elle entendit des voix :

-Elle est là haut ?
-Oui, l'un des cannibales l'a vu grimper.
-Vous pensez que c'est le moment d'essayer de la chopper ? On n'a pas reçu l'ordre de Samuel.
-Oui, mais comme il réagirait s'il apprend qu'on la laisse s'échapper alors qu'elle est coincée ?
-Ok. On va la chopper.


Eve crispée se posait plusieurs questions. Qui étaient ces hommes ? Que lui voulait ce Samuel ? Pourquoi elle ? La jeune femme frustrée grimpa rapidement pour rejoindre Sergei. Elle se dirigea vers lui et lui dit alors :

-On a de la compagnie, au moins deux hommes, ainsi qu'une femme et ils en ont après moi, mais j'ignore pourquoi ou qui ils sont. Est-ce qu'il y a un moyen de partir rapidement et discrètement d'ici ? Ils grimpent nous rejoindre...


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergei Karkoff
Nouvel arrivant
Messages : 42
Date d'inscription : 20/11/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 19:54
Tout comme elle, il s’apprêtait à lui dire sur un ton moins inquiet et beaucoup froid qu'elle prenait des risques inutiles, mais son expression figé dans le temps et son subit manque d'attention sur lui, le mit aussitôt sur ses gardes. Comme Eve, lui aussi était capable d'entendre des bruits lointain. Ce n'était pas la première fois qu'il entendait des bruits dans les parages, mais ça pouvait être un tas de choses, comme des zombies qui tombent sur quelque chose de bruyant, des animaux et, malheureusement dans cette situation, des survivants.... Enfin, d'après Darth Eve, ils étaient en plein territoire cannibale, alors peut-être que c'était eux finalement? Comme il avait dit un peu plus tôt, il n'avait jamais croisé de près ou de loin des cannibales, mais c'était vrai qu'il avait déjà constaté des traces d'activités humaine!

Elle le sorti, cependant, de ses réflexions d'une manière assez brusque en le poussant à couvert non-loin de sa position contre une poutre et eu tout juste le réflexe de réprimer on hoquet de surprise. Si elle n'aurait pas couper court toute chance de réplique, il aurait certainement dit quelque chose du genre: Tu as vraiment la douceur d'un T-90! Enfin, il fit juste grogné et la regarder jouer à Batman quelques minutes sur son perchoir.

Assez vite elle revint auprès de lui et, avec empressement, elle lui informa que trois individus était à sa poursuite et qu'ils arrivaient et qu'ils avaient besoin d'une sorti de secourt.... Serte il y avait bien un autre manière de partir, mais ce n'était pas pas se qu'il y avait de plus discret, après tout, une tour reste une tour non?

-On pourrait utiliser la jambe la plus éloigné de la tour et descendre. À mi chemin il y a une corde que j'ai attaché il y a quelques temps pour facilité la tâche et pour ne pas attiré l'attention, mais ce n'est pas discret, surtout si nos invités grimpe en même temps...

Il fit une petite pause pour réfléchir et, après un petit instant, il se mit à sourire:

-On va devoir gagné du temps et préparer une fausse piste pour les faire cherché au mauvais endroit! Et je crois que tu m'as inspiré...

À quatre pattes, il s'éloigna rapidement chercher une corde et revint lui donner, toujours souriant:

-On va leur faire croire que tu es dans les étages supérieur et, pendant qu'ils s'épuisent à chercher un fantôme, nous on va descendre et se cacher dans les ruines, attache la corde et essai de faire en sorte de leurs faire croire que tu es en haut, moi je vais m'occuper de leur faire une petite surprise ! Quand tu auras fini, tu m'attendras à la jambes.

Aussitôt dit, aussitôt parti dans la direction de ses choses. Personellement, il ignorait si ça allait fonctionné ou non, mais il n'allait pas y aller d'une main morte!

(Désolé si c'était long^^' pour être franc, je me suis tout retaper les walking dead/fear the walking dead et d'autres truc dans le même genre pour me remettre dedans :p XD )



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 23:16



Je vais me débrouiller !
Eve & Sergei

Plus il parlait et plus il l'énervait. Est-ce qu'il se rendait compte que s'ils n'avaient pas été interrompu, elle lui aurait cassé la tête ? On ne dirait pas en tout cas. Puis sa manière de donner des directives... Eve avait encore envie de lui en coller une nouvelle. Elle était libre et ne recevait des ordres de personne ! Et encore moins venant d'un misérable inconscient qui ne savait pas qu'il était dans une zone de cannibales et qui avait allumé un feu bien en hauteur, ce qui revenait à mettre un panneau clignotant signalant "Venez me manger, bande d'enfoirés !".

Eve le regarda s'éloigner et revenir vers elle avec une corde à la main, ce dernier lui donna des instruction arrachant un rictus de frustration à la jeune femme. S'il pouvait voir son visage, il aurait reculé d'un pas face à son regard perçant et menaçant. Quand il arrêta de parler, Eve fit un geste pour le stopper et lui dit avec une certaine froideur :

-Ecoute, je ne veux pas remettre en doute ton manque d'intelligence et je vais donc essayer de faire au plus simple pour pas que ça soit trop dur à comprendre pour toi : ces gars me suivent depuis un moment, ils savent que j'suis pas assez conne pour grimper et me coincer en haut de la tour Eiffel et encore moins laisser une corde derrière moi.

Sérieusement, elle préférait encore devoir se battre ou courir, plutôt que de laisser du matos à ses poursuivants. Eve attrapa son sac et lança à ce fameux solitaire :

-Va descendre à ta petite corde ! Je vais me débrouiller toute seule comme une grande. Je n'ai pas besoin d'aide.

La jeune femme se rapprocha du bord et n'hésita pas à descendre, dans le noir on la distinguait à peine... seuls ses cheveux auraient pu la trahir, mais elle avait remonté sa capuche sur sa tête. Alors qu'elle glissait le long d'une poutre de métal, un rayon de lumière l'éclaira et quelqu'un cria :

-Mince ! Elle se fait la malle ! Elle est déjà plus bas ! Vite !
-Merde ! La connasse...


Eve se dépêcha autant qu'elle le pouvait pour descendre, mais sans trop se précipiter au risque de tomber. Cependant elle garda un peu d'avance... Elle partit en courant, s'engageant dans la première rue qu'elle vit et s'éloigna en changeant tout le temps de direction pour les semer. D'ailleurs, elle y parvint en une bonne demi-heure, essoufflée, Eve alla dans sa planque pour se reposer.


by Moses


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Epidemie :: Paris :: Le centre-Ville :: La tour Eiffel-
Sauter vers: